Globule blanc


Globule blanc

Leucocyte

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GB.
Une photo prise au MEB d'un échantillon de sang humain circulant. On distingue de nombreux globules rouges sous forme de disques aplatis biconcaves, ainsi que de nombreux types de globules blancs : des lymphocytes, un monocyte, un neutrophile, et de nombreuses plaquettes.

Les leucocytes ou globules blancs sont des cellules produites dans la moelle osseuse et présentes dans le sang, la lymphe, les organes lymphoïdes (ganglions, rate, amygdale et végétations adénoïdes et plaques de Peyer) et de nombreux tissus conjonctifs de l'organisme.

Les adultes en bonne santé possèdent, normalement, entre 4 milliards et 10 milliards de globules blancs par litre de sang.

Le nombre de leucocytes circulant augmente en cas d'infection ou de réaction inflammatoire : on parle alors d'hyperleucocytose. Chez certains patients atteints de leucémie, les globules blancs peuvent se multiplier de manière excessive et, au maximum, provoquer un syndrome de leucostase.

Sommaire

Types de leucocytes

Il existe trois grandes classes de leucocytes : Les polynucléaires (ou granulocytes) et les cellules mononucléées (les lymphocytes, et les monocytes (qui deviendront macrophages dans les tissus)).

Le terme polynucléaire concernant les granulocytes est un abus de langage. Ces cellules n'ont qu'un seul noyau, formé de plusieurs lobes reliés par des ponts de chromatine.

Type Image Diagramme Pourcentage approximatif chez les humains Description
  Granulocyte  
  Neutrophile PBNeutrophil.jpg Neutrophil.png 40 à 75% Les neutrophiles sont responsables de la défense contre les infections bactériennes et autres petits processus inflammatoires. Ils correspondent généralement à la première réponse aux infections bactériennes. Leur activité et leur mort produit une grande variété de pus.
Éosinophile Eosinophil.jpg Eosinophil2.png 1 à 5% Les éosinophiles traitent en premier lieu les infections parasitaires et leur augmentation peut être une indication pour l'établissement d'un diagnostic.
Basophile PBBasophil.jpg Basophil.png Inférieur à 1% Les basophiles sont les responsables des réponses allergiques et inflammatoire en libérant de l'histamine.
Lymphocyte  
  Lymphocyte B Lymphocyte2.jpg Lymphocyte.png 25 à 40% Les lymphocytes B produisent des anticorps qui vont aller se lier avec les antigènes pathogènes pour permettre leur destruction via la formation d'immun-complexes. (Les lymphocytes B ne font pas que produire des anticorps, après l'attaque, certaines cellules vont conserver la capacité de produire l'anticorps particulier utilisé afin de servir de mémoire au système immunitaire.)
Lymphocyte T Il existe différent types de lymphocytes T :
  • les lymphocytes T auxiliaire coordonnent la réponse immunitaire (ils deviennent déficients dans le cas d'une infection par le VIH) et sont primordiaux dans la défense contre les bactéries intracellulaires.
  • les lymphocytes cytotoxiques sont capables de détruire des cellules subissant une infection virales.
  • les lymphocyte T γδ possèdent un récepteur alternatif différent des lymphocytes T auxiliaire et des lymphocytes cytotoxiques αβ et partagent des caractéristiques avec les lymphocytes T auxiliaires, les cytotoxiques et les cellules tueuses.
  • Les lymphocytes T suppresseurs : Les lymphocytes tueurs sont capables d'éliminer des cellules du corps humain qui envoient un signal indiquant la nécessité de leur élimination, soit en cas d'infection par un virus, soit en cas de cancer.
Lymphocyte NK Les lymphocytes NK font partie d'un système immunitaire inné capable de reconnaître les cellules cancéreuses ou infectées par un virus. Elles sont équipées de granules sécrétoires qui contiennent des protéines permettant de tuer les cellules cibles.
Monocyte  
  Monocyte Monocyte.png 2 à 10% Les monocytes partagent le rôle de « benne à ordure » (phagocytaire) avec les neutrophiles, mais ils ont une durée de vie supérieure et possèdent un rôle additionnel : ils présentent des éléments pathogènes aux lymphocytes T afin qu'il y ait de nouveau reconnaissance de la pathogénéicité et élaboration d'une réponse par anticorps.
Macrophage Macrophage.jpg Macrophage.png (voir plus loin) Les monocytes sont aussi connus sous le nom de macrophage après qu'ils ont migré hors du flux sanguin vers les tissus.

Les granulocytes (ou polynucléaires)

Article détaillé : Granulocyte.

On classe les granulocytes en trois catégories, en fonction de la coloration de leurs granules :

Les lymphocytes

Article détaillé : Lymphocyte.

On distingue plusieurs catégories de lymphocytes.

  • Les lymphocytes B, qui fabriquent des protéines appelées anticorps, spécifiques d'un antigène donné. Cet antigène peut être porté par un agent pathogène (bactérie par exemple) et les anticorps vont alors aider à sa destruction. Les anticorps peuvent aussi être dirigés contre un antigène du « soi » et ils sont alors à l'origine d'une maladie auto-immune (exemple : facteurs antinucléaires et lupus). Il existe aussi des lymphocytes B « mémoire » qui permettent le maintien au cours du temps d'une réaction immune.
  • Les lymphocytes T, qui se subdivisent en trois sous-catégories principales :
    • les lymphocytes T cytotoxiques, qui sont les cellules effectrices de l'immunité à médiation cellulaires : ils ont une action cytotoxique vis à vis de cellules infectées par un virus ou de cellules cancéreuses ;
    • les lymphocytes T auxiliaires, qui sont des cellules qui induisent et régulent la réponse immunitaire ;
    • les lymphocytes T suppresseurs, qui sont également des cellules régulatrices.

Les monocytes

Les monocytes et macrophages sont des cellules ayant essentiellement une fonction de phagocytose. Les monocytes sont des cellules du sang, et les macrophages sont issus de la transforamation des monocytes après le passage de ceux-ci dans les tissus.

Fonctions des leucocytes ou globules blancs

Les monocytes/macrophages et les granulocytes neutrophiles sont des phagocytes qui ingèrent les bactéries et des cellules anormales, infectées ou mortes.

Les lymphocytes sont impliqués dans les réactions immunitaires : immunité humorale, liée à la production d'anticorps, et immunité cellulaire, liée à la prolifération de cellules effectrices (lymphocytes T cytotoxiques).

Les leucocytes observés dans le sang sont en transit. En effet, les leucocytes passent la majeure partie de leur temps hors du système circulatoire, et patrouillent dans les tissus où se déroulent la plupart des luttes contre les agents pathogènes. Les ganglions lymphatiques renferment également de nombreux leucocytes.

Les leucocytes sont fabriqués dans la moelle osseuse à partir des cellules souches hématopoïètiques qui se différencient en précurseurs myéloïdes (pour les polynucléaires, les monocytes et les macrophages) ou lymphoïdes (pour les lymphocytes). Certains lymphocytes quittent la moelle osseuse pour atteindre la maturité dans les organes lymphatiques : rate, thymus, amygdales, organes lymphatiques du tube digestif (plaques de Peyer) et ganglions lymphatiques.

Les leucocytes sont riches en vitamine C, ils en contiennent 80 fois plus que le plasma sanguin[réf. insuffisante],réf. à confirmer : [1][2].

Maladies

Les principales maladies affectant spécifiquement les leucocytes sont des hémopathies malignes : leucémie aiguës et chroniques, lymphome, myélome, dysgammaglobulinémies malignes (maladie de Waldenström).

Il existe aussi des maladies génétiques : neutropénie congénitales sévères, syndrome de Shwachman, neutropénie cyclique, granulomatoses septiques...

Voir aussi


Références

Liens externes

  • Portail de l'hématologie Portail de l'hématologie
Ce document provient de « Leucocyte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Globule blanc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Globule blanc — ● Globule blanc synonyme de leucocyte …   Encyclopédie Universelle

  • globule — [ glɔbyl ] n. m. • XVIIe; lat. globulus, dimin. de globus → globe 1 ♦ Vx Corpuscule sphérique ou sphéroïdal. ⇒ boulette; 2. bulle, grain. 2 ♦ (1742) Mod. Élément de forme sphérique qui se trouve en suspension dans certains liquides organiques.… …   Encyclopédie Universelle

  • blanc — 1. blanc, blanche [ blɑ̃, blɑ̃ʃ ] adj. et n. • v. 950; frq. °blank « brillant » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est d une couleur combinant toutes les fréquences du spectre, et produisant une impression visuelle de clarté neutre. Blanc comme la neige, le lait… …   Encyclopédie Universelle

  • rouge — [ ruʒ ] adj. et n. • roge 1140; lat. rubeus « rougeâtre » I ♦ Adj. 1 ♦ Qui est de la couleur du sang, du coquelicot, du rubis, etc. (cf. ci dessous II, le rouge). Couleur rouge en héraldique. ⇒ gueules. Une rose rouge. Chou rouge. Fruits rouges.… …   Encyclopédie Universelle

  • leucocyte — [ løkɔsit ] n. m. • 1855; de leuco et cyte ♦ Biol. Globule blanc du sang, arrondi et pourvu d un noyau. Leucocytes polynucléaires, présentant des granulations cytoplasmiques. ⇒ granulocyte; basophile, éosinophile, neutrophile. Leucocytes… …   Encyclopédie Universelle

  • polynucléaire — [ pɔlinykleɛr ] adj. • 1889; de poly et nucléaire ♦ Biol. Se dit d une cellule possédant plusieurs noyaux. Leucocyte polynucléaire, ellipt n. m. un polynucléaire : globule blanc à noyau segmenté ou irrégulier, paraissant multiple. ⇒ granulocyte.… …   Encyclopédie Universelle

  • Sang — Au contact du dioxygène, le sang doit sa couleur rouge à l’hémoglobine …   Wikipédia en Français

  • CELLULE — Tous les organismes sont constitués d’une ou plusieurs cellules, unités élémentaires dont la taille est de quelques dizaines de micromètres (rappelons que le micromètre ( 猪m) est le millième de millimètre (10 3 mm). Bien inférieure au pouvoir… …   Encyclopédie Universelle

  • Il était une fois... la Vie — Pour les articles homonymes, voir Il était une fois. Il était une fois... la Vie Titre original Il était une fois... la Vie Genre Série d animation Créateur(s) Albert Barillé Production …   Wikipédia en Français

  • hématie — [ emasi ] n. f. • 1858; du gr. haimatos ♦ Biol. Globule rouge du sang. ⇒ érythrocyte; réticulocyte. L hématie adulte a la forme d une lentille biconcave de 7 micromètres de diamètre; elle est dépourvue de noyau. Nombre insuffisant d hématies. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.