Giuseppe Tornatore


Giuseppe Tornatore

Giuseppe Tornatore

Accéder aux informations sur cette image nommée Giuseppe Tornatore.jpg.
Naissance 27 mai 1956
Bagheria
Drapeau d'Italie Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables Cinema Paradiso

Giuseppe Tornatore est un scénariste et réalisateur de cinéma italien né à Bagheria (Sicile) le 27 mai 1956.

Sommaire

Biographie

Tout jeune, Giuseppe Tornatore se montre attiré par l'interprétation et la mise en scène. À seulement seize ans, il réussit à monter au théâtre des œuvres de maîtres comme Luigi Pirandello et Eduardo De Filippo.

Son premier succès audiovisuel est un documentaire sur Les Minorités ethniques en Sicile (Le minoranze etniche in Sicilia) qui est couronné d'un prix au Festival de Salerne puis il réalise, pour la RAI, Diario di Guttuso (Journal de Guttuso). Il travaille encore pendant une brève période avec la chaîne nationale, pour le compte de laquelle il s'occupe de quelques programmes : Ritratto di un rapinatore - Incontro con Francesco Rosi (Portrait d'un cambrioleur - Rencontre avec Francesco Rosi) ou Scrittori siciliani e cinema: Verga, Pirandello, Brancati e Sciascia (Écrivains siciliens et cinéma : Verga, Pirandello, Brancati et Sciascia). Enfin, en 1984, il collabore avec Giuseppe Ferrara pour Cent Jours à Palerme (Cento giorni a Palermo) dont il est co-scénariste et assistant-réalisateur.

Deux ans plus tard, il débute « officiellement » sur le grand écran avec Le Maître de la camorra (Il camorrista), qui traite du « milieu » napolitain, et en particulier au parrain Raffaele Cutolo et à sa sœur. Ce film reçoit un bon accueil du public et de la critique, et lui vaut le Ruban d'argent en tant que meilleur jeune réalisateur.

Sa rencontre avec le célèbre producteur Franco Cristaldi en 1989 va donner naissance à ce qui est considéré comme le chef-d'œuvre de Tornatore : Cinema Paradiso (Nuovo cinema Paradiso). Après quelques imprévus dont plusieurs revirements sur la durée du film, il est sélectionné au Festival de Cannes qui lui décerne le prix spécial du jury. À sa sortie, le film est plébiscité tant par la critique que par le public. Il obtient l'Oscar du meilleur film étranger et le réalisateur acquiert ainsi une notoriété internationale vis-à-vis de laquelle il s'appliquera d'ailleurs à conserver un détachement prudent.

En 1990, il tourne Ils vont tous bien ! (Stanno tutti bene) qui raconte le voyage d'un père sicilien à la recherche de ses cinq enfants éparpillés dans toute l'Italie, interprété par Marcello Mastroianni dont c'est là l'un de ses derniers rôles.
En 1991, il collabore au film collectif Le Dimanche de préférence (La domenica specialmente) avec Francesco Barilli, Giuseppe Bertolucci et Marco Tullio Giordana, avec le segment Le Chien bleu (Il cane blu).
En 1994, il tourne Une pure formalité (Una pura formalità), qui concourra à la Palme d'or au Festival de Cannes. Ce film marque un tournant dans la carrière du réalisateur qui change radicalement de style. Il réunit deux stars internationales : Roman Polanski dans un rôle d'acteur et Gérard Depardieu.

Il réalise, en 1995, un documentaire, Lo schermo a tre punte (L'Écran à trois pointes) dans lequel il raconte « sa » Sicile (allusion à sa forme triangulaire).
Toujours en 1995, il dirige Marchand de rêves (L'Uomo delle stelle), avec Sergio Castellitto dans le rôle pour le moins singulier de « voleur de rêves ». Le film gagne le David di Donatello et le Ruban d'argent pour la meilleure mise en scène et un prix à la Mostra de Venise.

Séduit par le monologue théâtral d'Alexandre Baricco, Novecento (Vingtième siècle) monté en 1994, il songe à en faire une adaptation cinématographique. Après une longue gestation, La Légende du pianiste sur l'océan (La Leggenda del pianista sull'oceano) voit le jour en 1998, avec l'acteur américain Tim Roth et une bande originale signée d'Ennio Morricone. Giuseppe Tornatore décroche encore à cette occasion le David di Donatello et le Ruban d'argent pour la mise en scène et pour le scénario.

Le film Malèna sort en 2000, co-production italo-américaine avec Monica Bellucci, et, à nouveau, une bande originale de Morricone.

Filmographie

Réalisateur

Scénariste

Producteur

  • 1997 : Le Fils de Bakounine (Il Figlio di Bakunin) de Gianfranco Cabiddu
  • 2000 : Le Manuscrit du prince (Il Manoscritto del principe) de Roberto Andò

Récompenses

Anecdotes

  • Il cineasta e il labirinto (Le Cinéaste et le labyrinthe), documentaire de 55 minutes où apparaissent divers réalisateurs dont Giuseppe Tornatore, a été tourné, en 2002, pour la télévision italienne, par Roberto Andò.
  • Giuseppe Tornatore est le compositeur de la chanson Ricordare dans son film Une pure formalité (Una pura formalità).

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuseppe Tornatore de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuseppe Tornatore — Nombre real Giuseppe Tornatore Nacimiento 27 de mayo de 1956 (55 años) …   Wikipedia Español

  • Giuseppe Tornatore — (* 27. Mai 1956 in Bagheria, Sizilien) ist ein italienischer Filmregisseur, Drehbuchautor und Filmproduzent. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Giuseppe Tornatore — Infobox actor name = Giuseppe Tornatore birthdate = birth date and age|1956|5|27 location = Bagheria, Sicily, Italy occupation = Film director and screenwriter academyawards = Best Foreign Language Film 1990 Nuovo cinema Paradiso baftaawards =… …   Wikipedia

  • Tornatore — Giuseppe Tornatore (* 27. Mai 1956 in Bagheria, Sizilien) ist ein italienischer Filmregisseur. Tornatore gehört zu den talentiertesten europäischen Filmemachern. Bereits sein zweiter Film Cinema Paradiso erhielt den Oscar für den besten… …   Deutsch Wikipedia

  • Tornatore, Giuseppe — (1956 )    Photographer, screenwriter, director. Later to become one of the leading names of the so called New Italian Cinema, Tornatore achieved early success as a still photographer and a prize winning documentary filmmaker. After a number of… …   Guide to cinema

  • Tornatore, Giuseppe — (1956 )    Photographer, screenwriter, director. Later to become one of the leading names of the so called New Italian Cinema, Tornatore achieved early success as a still photographer and a prize winning documentary filmmaker. After a number of… …   Historical dictionary of Italian cinema

  • Tornatore — Tornatọre,   Giuseppe, italienischer Filmregisseur, * Bagheria (Provinz Palermo) 1956; drehte 1982 einen Dokumentarfilm über ethnische Minderheiten auf Sizilien; ging später (1985) zum Spielfilm über.   Filme: Der Professor (1985); Code Name… …   Universal-Lexikon

  • Sulfaro — Giuseppe Sulfaro (* 7. Oktober 1984 in Messina) ist ein italienischer Schauspieler. Bekannt wurde Giuseppe Sulfaro 2000 durch die Rolle des Renato Amoroso in Giuseppe Tornatores Film „Der Zauber von Malèna“. Eine weitere Hauptrolle spielte er… …   Deutsch Wikipedia

  • Ennio Morricone discography — This is a discography of Ennio Morricone. He composed and arranged scores for more than 500 film and television productions. Morricone has sold over 25 million records (singles, scores and compilations) worldwide, including 5,2 million albums and …   Wikipedia

  • Malèna — Theatrical release poster Directed by Giuseppe Tornatore Produced by …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.