Giuseppe Tartini


Giuseppe Tartini
Giuseppe Tartini
Portrait
Portrait

Naissance 8 avril 1692
Pirano, Italie (aujourd’hui Piran, Slovénie)
Décès 26 février 1770
Padoue, Italie
Activité principale compositeur, violoniste

Giuseppe Tartini est un violoniste et compositeur italien de l'époque baroque, né le 8 avril 1692 à Pirano (actuellement Piran, en Slovénie), près de Trieste, et mort le 26 février 1770 à Padoue.

Sommaire

Biographie

La famille de Giuseppe Tartini le destinait à la carrière ecclésiastique. En 1709, il était inscrit comme étudiant en droit à l'Université de Padoue. En 1710, il contracta mariage, ce qui le mit en délicatesse avec l'Église et le détermina à se réfugier dans un couvent à Assise. C'est là que, selon toute vraisemblance, il reçut une instruction musicale du Tchèque Buhoslav Cernohorsky. À compter de 1714, il était musicien d'orchestre, exerçant son activité à Assise et Ancône. En 1721, il se vit confier la direction de l'orchestre de la basilique Saint-Antoine à Padoue. Ce poste lui permit d'effectuer plusieurs voyages ; en outre, il séjourna plusieurs années à Prague où il eut l'occasion d'assister au couronnement de Charles VI. De retour à Padoue, il fonda une école de musique réputée qui attira des musiciens venus de toute l'Europe. Un de ses élèves favoris était Pietro Nardini. Il rédigea de nombreux ouvrages théoriques sur la musique, parmi lesquels un traité sur l'art de l'ornementation. qui a pu servir d'exemple à Leopold Mozart pour son École du violon. Les ouvrages théoriques qui parurent par la suite, qui reposaient partiellement sur des spéculations erronées, mais également sur de réelles données de l'expérience, furent l'objet de critiques virulentes et de mises en doute par ses concurrents. Ces controverses le rendirent malade et il en mourut en 1770[1].

Friedrich Rust fut l'élève de Tartini vers 1767.

Statue de Tartini à Piran, sa ville natale

Son style

Le style de Tartini a évolué de façon très sensible au cours de sa carrière. Au début, il devait beaucoup à ceux d'Arcangelo Corelli et d'Antonio Vivaldi. Sa manière, accordant beaucoup d'importance à l'ornementation selon la tradition baroque, aboutit plus tard à une virtuosité pré-classique. Tartini était réputé pour son jeu chantant et pour son légendaire coup d'archet.

Son œuvre

Comme nombre de ses contemporains, Tartini a été un compositeur extrêmement prolifique :

  • 130 concertos de violon
  • 150 sonates pour le violon
  • 50 sonates en trios
  • « l'arte del arco » (L'Art de l'Archet), qui illustre bien la technique d'archet des violonistes baroques Italiens et qui est donc une richesse pour la recherche musicologique
  • un nombre indéterminé de compositions religieuses vocales.

Œuvres marquantes

Publications

De son temps, nombre de ses œuvres furent publiées par des éditeurs fameux : Michel le Cene à Amsterdam, Walsh à Londres et Le Clerc à Paris.

La légende de la Sonate des trilles du diable

J'ai rêvé une nuit que j'avais scellé un pacte avec le Diable pour le prix de mon âme. Tout obéissait à ma volonté, mon nouveau serviteur connaissait d'avance tous mes souhaits. Alors me vint l'idée de lui confier mon violon et d'attendre ce qu'il en tirerait. Quel ne fut pas mon étonnement lorsque je l'entendis jouer, avec un art consommé, une sonate d'une beauté telle que je n'aurais pu en imaginer de plus belle. J'étais stupéfait et charmé, le souffle court et je me réveillai. Je saisis alors mon violon et essayai de reproduire cette sonorité extraordinaire. En vain. La pièce que j'ai alors écrite est certainement une des plus belles que j'aie jamais composée ; elle reste cependant bien au-dessous de ce que j'avais entendu en rêve.

Ouvrages de théorie musicale

  • (it) Trattato di musica secondo la vera scienza dell'armonia (« Traité de musique d'après la vraie science de l'harmonie », avec une préface de Decio Agostino Trento), G. Mandré éditeur, Padoue, 1754, 176 p., (notice BNF no FRBNF314351547).
  • Traité des agrémens de la musique, contenant l'origine de la petite note, sa valeur... toutes les différentes espèces de cadences... le tremblement et le mordant... les modes ou agrémens naturels, les modes artificiels... la manière de former un point d'orgue (traduit de l'italien par le père Pietro Denis), à compte d'auteur, Paris, 1771, 94 p., (notice BNF no FRBNF31435153w).

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuseppe Tartini de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuseppe Tartini — (April 8, 1692 ndash; February 26, 1770) was an Italian [ [http://www.britannica.com/EBchecked/topic/583783/Giuseppe Tartini#tab=active checked%2Citems checked title=Giuseppe%20Tartini%20 %20Britannica%20Online%20Encyclopedia] Encyclopaedia… …   Wikipedia

  • Giuseppe Tartini — Giuseppe Alessandro Ferruccio Tartini (* 8. April 1692 in Pirano bei Triest; † 26. Februar 1770 in Padua) war ein italienischer Violinist und Komponist. Inhaltsverze …   Deutsch Wikipedia

  • Giuseppe Tartini — Giuseppe Tartini. Giuseppe Tartini (8 de abril de 1692 – 26 de febrero de 1770) fue un compositor y violinista italiano del Barroco. Biografía Tartini nació en Piran, una ciudad en la península de Istria, en la Rep …   Wikipedia Español

  • Giuseppe Tartini —     Giuseppe Tartini     † Catholic Encyclopedia ► Giuseppe Tartini     Violinist, composer, and theorist, b. at Pirano, Italy, 12 April, 1692; d. at Padua, 16 Feb., 1770. He resisted the earnest desire of his parents that he enter the Franciscan …   Catholic encyclopedia

  • Tartini — Giuseppe Tartini Giuseppe Alessandro Ferruccio Tartini (* 8. April 1692 in Pirano bei Triest; † 26. Februar 1770 in Padua) war ein italienischer Violinist und Komponist. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Tartini — Giuseppe Tartini Giuseppe Tartini Giuseppe Tartini est un violoniste et compositeur italien, né le 8 avril 1692 à Pirano (actuellement Piran, en Slovénie), près de Trieste et mort le 26 février  …   Wikipédia en Français

  • Giuseppe — hace referencia a: Giuseppe Garibaldi, militar y político italiano; Giuseppe Piazzi, astrónomo y sacerdote italiano; Giuseppe Saragat, político, quinto presidente de Italia; Giuseppe Tartini, compositor y violinista de Italia; Giuseppe Tomasi di… …   Wikipedia Español

  • Giuseppe Antonio Paganelli — (* 6. März 1710 in Padua; † vor 1764, vermutlich in Madrid) war Sänger und Komponist italienischer Herkunft, der in verschiedenen europäischen Städten wirkte. Er war ein musikalischer Vertreter des Spätbarock, der die Mittel des galanten Stils… …   Deutsch Wikipedia

  • tartini's tone — tärˈtēnə̄z noun Usage: usually capitalized 1st T Etymology: after Giuseppe Tartini died 1770 Italian violinist and composer : combination tone …   Useful english dictionary

  • TARTINI (G.) — TARTINI GIUSEPPE (1692 1770) Le personnage de Tartini est fait de curieux contrastes: un homme tranquille, rangé, pieux, bon pédagogue, bon mari, et pourtant un tempérament fougueux et nerveux; une vie calme à Mantoue, durant laquelle il refuse… …   Encyclopédie Universelle