Giuliano Amato


Giuliano Amato
Giuliano Amato
Giuliano Amato 20 September 2007.jpg
Mandats
72e et 78e président du
Conseil des ministres italien
28 juin 199222 avril 1993
Président Oscar Luigi Scalfaro
Gouvernement Amato I
Législature Xe législature
Majorité L'Olivier (L'Ulivo)
Prédécesseur Giulio Andreotti
Successeur Carlo Azeglio Ciampi
25 avril 200011 juin 2001
Président Carlo Azeglio Ciampi
Gouvernement Amato II
Législature XIIIe législature
Majorité L'Olivier (L'Ulivio)
Prédécesseur Massimo d'Alema
Successeur Silvio Berlusconi
Biographie
Date de naissance 13 mai 1938
Lieu de naissance Flag of Italy.svg Turin (Italie)
Nationalité italienne
Conjoint Diana Vincenzi
Enfants Lorenzo Amato
Elisa Amato

Italy-Emblem.svg
Présidents du Conseil italien

Giuliano Amato,né le 13 mai 1938 à Turin, dans le Piémont, est un homme politique italien.

Biographie

Né à Turin, mais ayant grandi en Toscane, Giuliano Amato suit des études de droit à l'école supérieure Sant'Anna de Pise, où il obtient sa licence en droit en 1960. Il part ensuite aux États-Unis, poursuivre ses études à la Faculté de droit de la Columbia University à New York où il obtient en 1963, un master de droit constitutionnel comparé.

Professeur universitaire, il a enseigné à Modena, Reggio Emilia, Pérouse et Florence, ainsi qu'à la NYU Law School et à l'Istituto universitario europeo, encore à Florence. Il a achevé sa carrière universitaire à l'Université La Sapienza de Rome où il a tenu la chaire de droit constitutionnel comparé jusqu'à 1997.

Giuliano Amato décide de se lancer, au début des années 1980 dans une carrière politique. Après un court passage par le PSIUP (un parti né en 1964 de la scission de l'aile gauche du Parti socialiste italien et dissout en 1972), il adhère au Parti socialiste italien (PSI), pour lequel il a été élu député de 1983 à 1994. Après la dissolution du PSI, il adhère en 1997 au cartel de centre-gauche L'Ulivo (l'olivier), restant au-dehors des partis. Il a été réélu député aux élections de 2006.

Sous-secrétaire d'État à la Présidence du conseil des ministres de 1983 à 1987 dans le 1er et le 2e gouvernement Craxi, ministre du Trésor de 1987 à 1989 dans les gouvernements Goria et De Mita. Ministre des Réformes en 1998, il remplace l'année suivante au ministère de Trésor et du Budget Carlo Azeglio Ciampi, élu président de la République.

Ministre de l'intérieur du gouvernement Romano Prodi II du 17 mai 2006 au 6 mai 2008. Il a dirigé le groupe Amato qui a permis d'aboutir au projet de traité modificatif le 23 juin 2007, sur la base du projet déposé le 4 juin.

Giuliano Amato a exercé les fonctions de président du Conseil des ministres de l'Italie à deux reprises :

De 1994 à 1997 il a été président de l'Autorité indépendante pour la concurrence et le marché mise en place par le 1er gouvernement Berlusconi.

Il a été vice-président de la Convention européenne de 2002 à juin 2003, désigné en décembre 2001, par le Conseil européen de Laeken.

Le 4 novembre 2006, il obtient le titre universitaire de docteur honoris causa de l'Université de Neuchâtel en Suisse lors de la cérémonie du Dies Academicus.

Giuliano Amato est également administrateur du cercle de réflexion Les Amis de l'Europe, membre du conseil des directeurs de la Fondation Ditchley depuis 1994. Selon cette source, il a aussi été président de la branche italienne de l'Institut Aspen de 1992 à 1994, et président du conseil des directeurs de la branche américaine de l'Institu Aspen.

En août 2008 il accepte de présider la commission sur l'avenir de Rome voulue par le maire de la capitale italienne, Gianni Alemanno, élu le 28 avril 2008 pour un cartel de centre-droite. La commission pour l'avenir de Rome devrait réunir une quarantaine de membres issus de la société civile, religieuse et politique, sur le modèle de la commission Attali pour "la libération de la croissance", mise en place en France par Nicolas Sarkozy[1]. Toutefois, il doit renoncer, suite à des déclarations du maire. Celui-ci avait condamné, lors d'une visite à Jérusalem le 6 septembre 2008, « les lois raciales », considérées comme « le mal absolu », mais pas le fascisme, « un phénomène complexe »[2].

Depuis le 20 février 2009 il est président de l'Institut de l'Encyclopédie Treccani.

Notes et références

  1. « En cédant à l'ouverture politique, M. Amato déconcerte la gauche italienne » Le Monde, 21 août 2008.
  2. « M. Amato rompt avec le maire de Rome » Le Monde, 18 septembre 2008.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giuliano Amato de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giuliano Amato — Giuliano Amato, 2007 Giuliano Amato (* 13. Mai 1938 in Turin) ist ein italienischer Politiker. Er war von 1992 bis 1993 sowie von 2000 bis 2001 italienischer Ministerpräsident. In der zweiten Regierung Prodi amtierte er als italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Giuliano Amato — Presidente del Consejo de Ministros de Italia 28 de j …   Wikipedia Español

  • Giuliano Amato — es un político italiano, presidente del gobierno de la República italiana en dos ocasiones, de junio de 1992 a abril de 1993, y de abril de 2000 a mayo de 2001. En la primera ocasión sucedió a Giulio Andreotti y fue sucedido por Carlo Azeglio… …   Enciclopedia Universal

  • Giuliano Amato — Infobox Prime Minister honorific prefix = Onorevole name = Giuliano Amato order = Italian Minister of the Interior term start = 17 May 2006 term end = May 8, 2008 primeminister = Romano Prodi deputy = Marco Minniti predecessor = Giuseppe Pisanu… …   Wikipedia

  • Amato (disambiguation) — Amato is a comune and town in the province of Catanzaro in the Calabria region of Italy.Amato may also refer to:* Amato Lusitano (1511 1568), Portuguese Jewish physician * Amato Opera, an American opera companyPeople with the surname Amato:*… …   Wikipedia

  • Giuliano — ist ein männlicher Vorname und die italienische Form von Julian und bedeutet übersetzt Der Jugendliche . Träger des Vornamens: Giuliano Amato (* 1938), italienischer Politiker Giuliano Bignasca (* 1945), Schweizer Politiker, Bauunternehmer und… …   Deutsch Wikipedia

  • Amato — ist der Familienname folgender Personen: Angelo Amato (* 1938), italienischer Bischof und Sekretär der Glaubenskongregation Giacomo Amato (1643–1732), Architekt des Spätbarock in Rom und auf Sizilien Giovanni Angelo Amato (1530 1590),… …   Deutsch Wikipedia

  • Amato, Giuliano — (1938– )    The only leading member of the Partito Socialista Italiano/Italian Socialist Party (PSI) to emerge unscathed from the corruption scandals of 1992–1993, Giuliano Amato is an academic lawyer and political theorist by profession; indeed …   Historical Dictionary of modern Italy

  • Giuliano — People with the Italian surname Giuliano have included: * Luigi Giuliano, former Neapolitan Camorra boss and pentito. * Maurizio Giuliano, writer and Guinness record holding traveller * Salvatore Giuliano, Sicilian bandit * Sebastian Giuliano,… …   Wikipedia

  • Amato (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Angelo Amato, né le 8 juin 1938 à Molfetta (Italie) est un archevêque catholique italien, préfet de la congrégation pour les causes des saints.… …   Wikipédia en Français