Giovanni Verga


Giovanni Verga
Giovanni Verga
Portrait de Giovanni Verga
Portrait de Giovanni Verga

Activités écrivain
Naissance 2 septembre 1840
Catania, en Sicile
Décès 27 janvier 1922 (82 ans)
Catania, en Sicile
Langue d'écriture italien
Mouvement vérisme
Genres Roman
Œuvres principales
Les Malavoglia, Maitre Don Gesualdo

Giovanni Verga est né le 2 septembre 1840 à Catane en Sicile, où il mourut également le 27 janvier 1922. C'est un écrivain italien et le principal représentant du courant littéraire appelé vérisme.

Biographie

D'une famille aisée et cultivée, d'origine aristocratique, il est éduqué dans une atmosphère ouverte aux idées nouvelles. Il entame des études de droit menées sans grande conviction puis est enrôlé dans la Garde Nationale pour mater les troubles agraires suscités par le mouvement garibaldien. Il se met à écrire des romans historiques et patriotiques. I Carbonari della montagna, Sulle lagune.

"I carbonari della montagna" (1861- 1862) est un roman historique qui dépeint les carbonari de Calabre luttant contre le despotisme napoléonien et son représentant Murat, fait roi de Naples.

En 1869 il quitte sa ville de Catane pour le nord et s'installe à Florence, alors capitale du royaume d'Italie. Là, il fréquente écrivains et salons littéraires. Une passion malheureuse le détourne du mariage, et il se met à travailler à deux romans. Storia di una capinera parait en 1871 sans rencontrer grand succès. En 1872 il quitte Florence pour s'établir à Milan tout en faisant des séjours réguliers en Sicile. Il découvre Flaubert et le naturalisme français, ce qui bouleverse sa conception de la littérature. Son roman Eva parait en 1873. Le succès est grand, mais il est accusé d'immoralité. En 1878 il entreprend un projet ambitieux de cycle romanesque, I Vinti (Les Vaincus). Mais des cinq volumes prévus il n'écrira finalement que deux: I Malavoglia en 1881, et Mastro don Gesualdo en 1889. En 1882 il rencontre Émile Zola au cours d'un voyage en France. Il publie également plusieurs nouvelles Vita dei campi (1880), Novelle rusticane (1882), et pièces de théâtre dont Cavalleria Rusticana et La Lupa. Il se retire définitivement à Catane en 1893 où il meurt en 1922.

Autres aspects

Bibliographie française

  • La Louve, traduit par Michel Arnaud, L'Avant-scène, n° 340, 1965.
  • Nouvelles siciliennes, traduit par Béatrice Haldas, Denoël, 1976.
  • Drames intimes, traduit par Marguerite Pozzoli, Actes Sud, 1987.
  • Les Malavoglia, traduit par Maurice Darmon, Gallimard-L’arpenteur, 1988.
  • Mastro-don Gesualdo, par Maurice Darmon, Gallimard-L’Arpenteur, 1991.
  • La Soufrière, traduit par Maurice Darmon, L’Horizon chimérique, 1991.
  • Don Candeloro et sa troupe, par Maurice Darmon, Actes-Sud, 1994.
  • "Cavalleria rusticana" et autres nouvelles, par Gérard Luciani, Folio/bilingue, 1996.
  • La Louve et Nedda, livre+CD (Audio), traduit par ???, éditions des Femmes, 2006.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giovanni Verga de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giovanni Verga — Giovanni Carmelo Verga (Catania, 2 de septiembre 1840 – Catania, 27 de enero 1922) fue un escritor italiano, considerado el mayor exponente de la corriente literaria verista. Giovanni Carmelo Verga …   Wikipedia Español

  • Giovanni Verga — (* 2. September 1840 in Catania (Sizilien); † 27. Januar 1922 ebenda) war ein italienischer Schriftsteller und einer der Hauptvertreter des Verismus, des italienischen Naturalismus. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Giovanni Verga — Infobox Writer name =Giovanni Verga |right|frame caption = birthdate = birth date|1840|9|2|df=y birthplace = Catania, Italy1 deathdate = death date and age|1922|1|27|1840|9|2|df=y deathplace = Catania, Italy occupation = Writer genre = movement …   Wikipedia

  • Casa Museo Giovanni Verga — Giovanni Verga Die Casa Museo Giovanni Verga in Catania ist ein Literaturmuseum im Geburtshaus des italienischen Schriftstellers Giovanni Verga, der als Novellist und Verfasser von Kurzgeschichten, wie zum Beispiel den Sizilianische Novellen, zu… …   Deutsch Wikipedia

  • Verga — Giovanni Verga Giovanni Verga (* 2. September 1840 in Catania (Sizilien); † 27. Januar 1922 ebenda) war ein italienischer Schriftsteller und einer der Hauptvertreter des Verismus, des italienischen Naturalismus …   Deutsch Wikipedia

  • Verga und der Verismus: Wahrheit statt Schönheit —   Die literarische Strömung des Verismus manifestierte sich in Italien in den letzten 30 Jahren des 19. Jahrhunderts. Der Name (von italienisch »vero« = wahr, echt) verweist bereits auf das Hauptmerkmal der Bewegung: die aus genauer Beobachtung… …   Universal-Lexikon

  • Verga — may refer to the following: People * Bob Verga, retired American basketball player * Giovanni Verga, Italian writer * Rafael Verga, supermodel * Solomon Ibn Verga, 15th century Spanish rabbi * Judah ibn Verga, 15th century Spanish rabbi * Joseph… …   Wikipedia

  • Giovanni Pastrone — Données clés Naissance 13 septembre 1883 Montechiaro d Asti  Italie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Giovanni Nencioni — (* 11. September 1911 in Florenz; † 3. Mai 2008 ebenda) war ein italienischer Linguist und Romanist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Werke 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Verga, Giovanni — (1840–1922)    The greatest exponent of verismo (naturalism) in Italian literature, Giovanni Verga’s exceptional powers of realistic description have led to comparisons with such writers as Emile Zola and D. H. Lawrence. Verga was born in Catania …   Historical Dictionary of modern Italy


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.