Gilbert Romme


Gilbert Romme

Charles-Gilbert Romme

Charles-Gilbert Romme

Charles-Gilbert Romme, né le 26 mars 1750 à Riom, décédé le 18 juin 1795 à Paris, est un homme politique et révolutionnaire français.

Sommaire

Biographie

De Riom à Paris, via Saint-Petersbourg

D'une famille bourgeoise de Riom (Auvergne), il fait ses études en même temps que son frère, le futur mathématicien Charles Romme, au collège des Oratoriens de Riom puis, pendant cinq ans, à Paris. De 1779 à 1790, il devient le précepteur de Paul Stroganov, fils du comte russe A.S. Stroganov, à Saint-Pétersbourg, puis à Genève et enfin à Paris. En janvier 1790, il crée à Paris le club des Amis de la loi, ce qui le rend populaire et lui permet d’être élu le 10 septembre 1791, le 11e sur 12, à l’Assemblée législative, où il participe avec Condorcet au Comité d'instruction, et le 6 septembre 1792, le 4e sur 12, à la Convention, où il siège sur les bancs de la Montagne, par le département du Puy-de-Dôme.

À la Convention

Après la journée du 10 août 1792, la chute de la monarchie rendait caduque la constitution de 1791, ce qui entraîne la convocation de la Convention nationale. L'une de ses premières tâches est de faire le procès du roi ; le conventionnel Romme vote la mort de Louis XVI (janvier 1793). Il fait partie du Comité d'instruction publique où il joue un rôle important. Il est notamment chargé de concevoir le calendrier révolutionnaire ; il présente, le 17 septembre 1793, son rapport au Comité d'instruction publique, qui l'accepte, sans pouvoir s'accorder sur la nomenclature. La Convention l'adopte le 5 octobre 1793 (les noms de mois sont de Fabre d'Eglantine) ; le 24 octobre (3 brumaire an II), elle adopte la nomenclature proposée par Fabre d'Églantine.

Représentant en mission

La Convention nationale envoie nombre de ses membres, munis de larges pouvoirs, auprès des armées et dans les départements. Romme est missionné au moins deux fois (Cf. M. Biard, Missionnaires de la République).

Il est donc absent de Paris au moment du 9 Thermidor.

De la Crête aux journées de Prairial

À son retour sur les bancs de la Convention, Romme s'associe au groupe d'une trentaine de députés qui conteste la politique des thermidoriens et entendent poursuivre l'œuvre de la Montagne, groupe qu'on surnomme les « crêtois ».

Le 1er prairial an III (20 mai 1795), l'émeute populaire envahit la Convention. Dans la cohue, un conventionnel, Féraud, est assassiné, sa tête promenée au bout d'une pique. La séance est suspendue mais reprend dans la soirée: les représentants « crêtois », dont Romme, font voter une série de loi favorables aux émeutiers. On pense aujourd'hui que cette reprise de séance était une manœuvre pour compromettre les derniers Montagnards - à la fin de la séance, quatorze députés sont placés en état d'arrestation. Onze d'entre eux sont déférés devant une commission militaire, dont six (Bourbotte, Duquesnoy, Duroy, Goujon, Romme et Soubrany) sont condamnés à mort le 29 prairial (18 juin 1795). Ils tentent de se suicider à l'audience; trois d'entre eux, parmi lesquels Gilbert Romme, y parviennent. Alors qu'ils descendent l'escalier pour monter dans la charrette, son camarade Goujon sort un couteau caché, se frappe au cœur, et le passe à Romme. « Je meurs pour la République » sont ses derniers mots. On les surnommera par la suite les « martyrs de Prairial. »

Source partielle

Notes et références

  1. Jean-Yves Marin et Jean-Marie Levesque (dir.), Mémoires du Château de Caen, Milan, Skira ; Caen, Musée de Normandie, 2000, p. 159

Orientations Bibliographiques

  • Galante Garrone, Alessandro, Gilbert Romme, histoire d’un révolutionnaire, 1750-1795, Flammarion, 1971 (Einaudi, 1959).
  • Ehrard, Jean (dir.), Gilbert Romme (1750-1795), actes du colloque de Riom (19 et 20 mai 1995), Société des études robespierristes, 1995.
  • de Paulis, Mara, Gilbert Romme, naissance et mort d'un révolutionnaire, Atlantica, 1998.
  • Biard, Michel, Missionnaires de la République, Les représentants du peuple en mission (1793-1795), Comité des travaux historiques et scientifiques, 2002.
  • Gilbert Romme, Correspondance, 2 tomes, Presses universitaires Blaise Pascal Clermont-Ferrand II, 2006
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Charles-Gilbert Romme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gilbert Romme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gilbert Romme — Gilbert Romme, etching by H. Rousseau Gilbert Romme (26 March 1750 – 17 June 1795) was a French politician and mathematician who developed the French Republican Calendar. Biography Charles Gilbert Romme was born in Riom, Puy de Dôme, in the… …   Wikipedia

  • Charles-Gilbert Romme — Charles Gilbert Romme, né le 26 mars 1750 à Riom et mort le 17 juin 1795 à Paris, est un homme politique et révolutionnaire français …   Wikipédia en Français

  • Charles Gilbert Romme — Charles Gilbert Romme, né le 26 mars 1750 à Riom, décédé le 18 juin 1795 à Paris, est un homme politique et révolutionnaire …   Wikipédia en Français

  • Charles-Gilbert Romme — (* 26. März 1750 in Riom (Departement Puy de Dôme); † 17. Juni 1795 in Paris) war Mathematiker und ein Politiker während der Französischen Revolution. Leben Charles Gilbert Romme wurde als Sohn eines Staatsanwalts geboren und besuchte in Riom das …   Deutsch Wikipedia

  • Charles-Gilbert Romme — (Riom, Auvernia, 26 de marzo de 1750 París, 17 de junio de 1795) fue un político francés de destacada participación en la Convención Nacional durante la Revolución Francesa. Biografía Hijo de una familia de la alta burguesía de Auvergne, estudío… …   Wikipedia Español

  • Romme — ist der Name von: Carl Romme (1896−1980), niederländischer Politiker, Journalist und Anwalt Charles Gilbert Romme (1750−1795), Mathematiker und ein Politiker während der Französischen Revolution Gianni Romme (*1973), niederländischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Gilbert — puede hacer referencia a: == Nombre == fue un filosofo griego aleman que peleaba por la justicia de su pueblo natal Gilbert Desmet, ciclista retirado en 1967; Gilbert Brulé, jugador de hockey sobre hielo en la NHL; …   Wikipedia Español

  • Romme — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Saints 2 Patronyme 3 Toponyme …   Wikipédia en Français

  • Gilbert du Motier, marquis de Lafayette — Lafayette …   Wikipedia

  • Romme, Charles-Gilbert — (1750 1795)    political figure    Born in Riom, Charles Gilbert Romme was a professor of mathematics, then tutor to Count Gregory Stroganov (1771) before the revolution of 1789. in 1791, he was elected to the Legislative Assembly, then, in 1792 …   France. A reference guide from Renaissance to the Present


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.