Gifu-jô


Gifu-jô

Château de Gifu

Château de Gifu

Le château de Gifu (岐阜城) est un château implanté au sommet du mont Kinka, dans la commune de Gifu. Il fut construit en 1201 par la famille Nikaido pendant la période Kamakura.

Sommaire

Historique

D'abord appelé château Inabayama, le château de Gifu est passé entre de nombreuses mains. Bien que considéré comme un château imposant, il fut pris par seize hommes.

Un certain Takenaka Hanbei vint au château pour rendre visite à son frère malade, Saito Tatsuoki : en réalité, il venait pour l'assassiner. Quand Hanbei le frappa, Tatsuoki fut très surpris ; il imagina qu'une armée ennemie attaquait son château et s'enfuit. C'est ainsi qu'Hanbei prit le château sans difficulté.

Plus tard, Hanbei décida de rendre simplement le château à son frère Tatsuoki. Mais celui-ci avait perdu une part importante de sa réputation et de son honneur à cause de sa couardise lors de la prise du château. Quand Oda Nobunaga attaqua à son tour, beaucoup d'hommes de Tatsuoki prirent la fuite, se souvenant de la lâcheté de leur chef. Après cette victoire facile, Nobunaga agrandit le château et y installa son commandement.

Nobunaga décida de changer le nom du château en château de Gifu, suivant l'exemple d'anciennes pratiques chinoises. Nobunaga rénova le château et le rendit bien plus impressionnant. Luis Frois, un missionnaire jésuite réputé du Portugal, fut personnellement invité par Nobunaga à visiter le château. Après un court séjour à Gifu, Frois vanta le château pour son extraordinaire beauté.

Un emplacement stratégique

Le château est idéalement situé sur le sommet d'une montagne dominant Gifu et ses environs, ce qui en a fait à la fois un lieu stratégique, mais aussi un lieu difficile à défendre parce qu'il n'y a autour du château aucune source. Pour y remédier, quatre trous ont été creusés dans la roche pour recueillir l'eau de pluie ainsi que de faibles suintements. On peut encore voir l'un de ces trous, à usage exclusivement militaire, près du château.

Site touristique

Le château actuel est une construction en ciment des années 1950. Les visiteurs peuvent y accéder en escaladant les nombreux sentiers du mont Kinka ou en empruntant le funiculaire. La plate-forme d'observation offre une vue panoramique sur la plaine, la rivière Nagara et Nagoya. À certaines dates, l'accès au château est possible la nuit, offrant une vue particulière de la ville.

Sous le niveau supérieur se trouvent trois étages aménagés en musée ; avec en particulier des armures et de nombreuses armes comme des arcs, des lances, des armes de ninjas comme les shurikens. Le musée proprement dit se trouve dans un petit bâtiment annexe : il présente principalement des objets de la vie quotidienne (vaisselle) et des instruments de musique.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Ch%C3%A2teau de Gifu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gifu-jô de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gifu — shi 岐阜市 Geographische Lage in Japan …   Deutsch Wikipedia

  • Gifu — (岐阜) may refer to: *Gifu Prefecture, located in the Chūbu region of central Japan *Gifu, Gifu, the capital city of Gifu Prefecture *Gifu (region), a region located in southcentral Gifu Prefecture *Gifu Castle atop Mt. Kinka in the city of Gifu… …   Wikipedia

  • GIFU — Gifu (408 414 hab. en 1994) est le chef lieu d’une préfecture (Gifu ken: département de Gifu) située dans la plaine de N 拏bi, au cœur du T 拏kai, région centrale de la grande île nippone de Honsh . Vieux centre historique développé à partir d’un… …   Encyclopédie Universelle

  • Gifu — Gifu,   Hauptstadt der Präfektur Gifu, Japan, auf Honshū in der Nōbiebene, 403 000 Einwohner; Universität, entomologisches Institut, Planetarium; Textil , Kunststoff , Papier (u. a. Papierschirme und laternen) und Porzellanindustrie;… …   Universal-Lexikon

  • Gifu — Gifu, Hauptstadt des gleichnamigen Ken (10,356 qkm mit [1898] 996,062 Einw.) in der japan. Provinz Zentral Nippon, am Kisogawafluß, östlich vom Biwa See gelegen und mit diesem wie mit den beiderseitigen Küsten der Insel durch Eisenbahnen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gifu — Gifu, Stadt auf Hondo, am Nagara (zum Kiso), (1903) 40.168 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Gifu — /ˈgifu/ (say geefooh) noun a city in central Japan, on Honshu island …   Australian English dictionary

  • Gifu — [gē′fo͞o′] city in central Honshu, Japan: pop. 404,000 …   English World dictionary

  • Gifu — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Au Japon, Gifu (岐阜) signifie : La Préfecture de Gifu Le district de Gifu dans la préfecture de Gifu La ville de Gifu dans le district de Gifu Le… …   Wikipédia en Français

  • Gifu — /gee fooh /, n. a city on S Honshu, in central Japan. 410,368. * * * ▪ prefecture, Japan  city and prefecture (ken), central Honshu, Japan, occupying an area of 4,091 sq mi (10,596 sq km). It is landlocked and dominated by mountains except in the …   Universalium