Giancarlo Giannini


Giancarlo Giannini
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giannini.

Giancarlo Giannini

Accéder aux informations sur cette image nommée Giancarlo Giannini.jpg.
Naissance 1er août 1942
La Spezia
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Profession acteur, scénariste, réalisateur et producteur

Giancarlo Giannini (né le 1er août 1942 à La Spezia, chef-lieu de la province du même nom en Ligurie) est un acteur, scénariste, réalisateur et producteur italien.

Sommaire

Biographie

Après avoir vécu à La Spezia et à Naples jusqu'à l’âge de 10 ans, c’est à Rome qu’il s’établit pour étudier l’électronique. Après son diplôme d’ingénieur, il s’oriente vers une carrière artistique où il prend des cours à l’Académie Nationale d’Art Dramatique Silvio D’Amico.

Il commence au théâtre à Rome à seulement 18 ans avec In memoria di una signora amica de Giuseppe Patroni Griffi, au côté de Lilla Brignone. Successivement le metteur en scène Beppe Menegatti lui donne la réplique dans Sogno di una notte di mezza estate de William Shakespeare où il interprète Puck. C’est le théâtre qui lui offre ses premiers succès avec Romeo e Giulietta de Franco Zeffirelli qui enthousiasme le public de l’Old Vic de Londres, et avec La lupa, toujours sous la direction de Zeffirelli, au côté d' Anna Magnani.

Ses débuts au cinéma

Après de nombreuses apparitions théâtrales et télévisuelles, il débute dans le cinéma en 1965 avec un rôle dans Fango sulla metropli de Gino Mangini. Puis suivent d’autres apparitions, mais il atteint la popularité seulement en 1967, en interprétant le protagoniste dans un téléfilm, adapté d'un roman de Charles Dickens.

Cette même année, il rencontre la réalisatrice italienne Lina Wertmüller. En 1967 elle lui offre son premier rôle dans Non stuzzicate la zanzara, la cinéaste l'emploiera par la suite dans la quasi-totalité de ses films. Mais il ne réussit pas à s’imposer jusqu’en 1970, année où il interprète Dramma della gelosia, Tutti i particolari in cronaca de Ettore Scola.

Parmi les acteurs les plus doués et appréciés du cinéma italien, Giannini interprète une vaste gamme de personnages, très différents les uns des autres, grâce à son esprit de diversité, qui lui permet de passer du prolétaire au boss mafieux, de la comédie au drame, en utilisant également de nombreux dialectes.

La collaboration avec Lina Wertmüller

Mais c’est de sa collaboration avec Lina Wertmüller que naissent ses plus célèbres personnages, grottesques et ironiques interprétés par Giancarlo Giannini : il est Tunin dans Film d'amore e d'anarchia, ovvero stamattina alle 10 in Via dei Fiori nella nota casa di tolleranza (1973), Pasqualino Settebellezze (1976), il est le marin Gennarino Carunchio dans Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l'été (1974) avec Mariangela Melato, avec laquelle il formera un autre couple artistique prometteur. Giannini et Lina Wertmüller fondent ensemble la société de production Liberty films.

Ces rôles lui apportent le succès national et international et le récompensent: il reçoit un Nastro d'Argento (prix cinématographique italien) pour le rôle du meilleur acteur dans Mimì metallurgico ferito nell'onore (1973), le premier prix au Festival de Cannes de 1973 pour Film d’amore e d’anarchia et une nomination aux Oscars pour le premier rôle dans Pasqualino Settebellezze en 1977.

Ses productions en Italie

Giannini a travaillé avec les meilleurs réalisateurs du cinéma italien ; dont Luchino Visconti (L’innocente, 1976), Sergio Corbucci (Il bestione, 1974 ; Bello mio, bellezza mia, 1982), Mario Monicelli (Viaggio con Anita, 1979 ; I Picari, 1988 ;Il male oscuro, 1990), Dino Risi (Sessomatto, 1973 et pour la télévision Vita coi figli, 1990), Alberto Lattuada (Sono stato io!, 1973), Nanni Loy (Mi manda Picone, 1984, récompensé par le David di Donatello (récompense décernée par l’Académie du cinéma italien) pour le premier rôle, Tinto Brass (Snack Bar Budapest, 1988), Franco Brusati (Lo zio indegno, 1989). En 1987 il débute en tant que réalisateur dans Ternosecco, qu’il écrit et interprète.

Ses productions internationales

Après avoir travaillé avec Rainer Werner Fassbinder dans Lili Marleen (1980), ses apparitions sont nombreuses dans le cinéma américain : Le Secret de Santa Vittoria de Stanley Kramer (1969), l’épisode La vita senza Zoe dirigé par Francis Ford Coppola dans New York Stories (1989), Il profumo del mosto selvatico (1995) d'Alfonso Arau, Hannibal (2001) de Ridley Scott, grâce auquel il gagne le Nastro d’Argento du Meilleur Acteur, Man on Fire (2004) de Tony Scott, Casino Royale (2006) de Martin Campbell.

Autres récompenses

Dans son palmarès cinématographique, il a également reçu le David di Donatello pour un second rôle en 1995 dans le film Come due coccodrilli de Giacomo Campiotti et, en 1996 et 2002 dans un des films de Carlo Lizzani et Ti voglio bene Eugenio de Francesco Josè Fernandez; deux autres Nastri d’Argento en 1998 pour La stanza dello scirocco de Maurizio Sciarra, La cena de Ettore Scola, Targa d’Oro récompensé par l’Ente David di Donatello. Il a reçu un Nastro d’Argento comme meilleur doubleur masculin en 1994 pour avoir prêté sa voix à Al Pacino dans le film Carlito’s Way de Brian de Palma.

Le doublage

Giannini a doublé de nombreux acteurs étrangers célèbres; parmi eux Jack Nicholson (Shining), Al Pacino, Michael Douglas, Gérard Depardieu, Dustin Hoffman (Il maratoneta) , Ian McKellen (Ricardo III), Ryan O’Neal (Barry Lyndon), Leonard Whiting (Romeo e Giulietta). Pour des coproductions internationales en langue italienne impliquant des acteurs non-italophones, il a aussi prêté sa voix à Jacques Perrin dans Le Désert des Tartares et à Helmut Berger dans Ludwig.

Sa vie privée

En 1967, il épouse l’actrice et réalisatrice Livia Giampaolo, avec laquelle il aura deux fils. Avec sa seconde femme il aura également deux enfants. En 2002, Adriano Giannini, un de ses fils, joue aux côtés de Madonna dans le remake du film Travolti da un insolito destino nell’azzurro mare d’agosto (1974), "À la dérive" dirigé par Guy Ritchie.

Filmographie

comme acteur

  • 1965 : Libido : Christian
  • 1965 : Fango sulla metropoli
  • 1965 : David Copperfield (feuilleton TV) : David Copperfield
  • 1966 : Squarciagola, Lo (TV)
  • 1966 : Rita la zanzara : Paolo Randi
  • 1967 : Stasera mi butto : Carlo
  • 1967 : Non stuzzicate la zanzara : Paolo Randi
  • 1967 : I Criminali della metropoli
  • 1967 : Arabella : Saverio
  • 1968 : La Bataille pour Anzio (Anzio) : Pvt. Cellini
  • 1969 : Les Deux sœurs (Le Sorelle) : Dario
  • 1969 : Fräulein Doktor : Hans Ruppert
  • 1969 : Le Secret de Santa Vittoria (The Secret of Santa Vittoria) : Fabio
  • 1970 : Una Prostituta al servizio del pubblico e in regola con le leggi dello stato : Walter
  • 1970 : Drame de la jalousie (Dramma della gelosia - tutti i particolari in cronaca) : Nello
  • 1970 : Una Macchia rosa
  • 1971 : Mio padre Monsignore : Oreste
  • 1971 : Mazzabubù... quante corna stanno quaggiù? : Lucio, the newly wed
  • 1971 : Un aller simple : Weber
  • 1971 : Tarentule au ventre noir (La Tarantola dal ventre nero) : Inspector Tellini
  • 1971 : ...e le stelle stanno a guardare (feuilleton TV) : Arthur Barras
  • 1972 : Le Professeur (La Prima notte di quiete) : Giorgio Mosca
  • 1972 : Mimi métallo blessé dans son honneur (Mimì metallurgico ferito nell'onore) : Carmelo Mardocheo / Mimí
  • 1972 : Don Camillo et les contestataires (Don Camillo e i giovani d'oggi) : Veleno
  • 1973 : Ce cochon de Paolo (Paolo il caldo) : Paolo Castorini
  • 1973 : Sono stato io! : Biagio Solise
  • 1973 : Film d'amore e d'anarchia, ovvero 'stamattina alle 10 in via dei Fiori nella nota casa di tolleranza...' : Tunin
  • 1973 : Sexe fou (Sessomatto) : Various roles
  • 1974 : Tutto a posto e niente in ordine
  • 1974 : Ettore lo fusto : Ulysses
  • 1974 : Deux grandes gueules (Il Bestione) : Nino Patrovita
  • 1974 : Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l'été (Travolti da un insolito destino nell'azzurro mare d'agosto) : Gennarino
  • 1975 : Histoire d'aimer (A mezzanotte va la ronda del piacere) : Gino Benacio
  • 1975 : Fatti di gente per bene : Tullio Murri
  • 1975 : Pasqualino Settebellezze : Pasqualino Frafuso
  • 1976 : L'Innocent (L'Innocente) : Tullio Hermil
  • 1978 : La Fine del mondo nel nostro solito letto in una notte piena di pioggia : Paolo
  • 1978 : D'amour et de sang (Fatto di sangue fra due uomini per causa di una vedova - si sospettano moventi politici) : Nicola Sanmichele detto 'Nick'
  • 1979 : La vie est belle
  • 1979 : Suffer or Die
  • 1979 : Le Buone notizie : L'Innominato
  • 1979 : Voyage avec Anita (Viaggio con Anita) : Guido Massacesi
  • 1981 : Lili Marleen : Robert
  • 1982 : Bello mio, bellezza mia : Gennarino Laganà
  • 1983 : Escape
  • 1984 : Mi manda Picone : Salvatore Cannavacciuolo
  • 1984 : I Capitoni
  • 1984 : Une Américaine à Paris (American Dreamer) : Victor Marchand
  • 1985 : Saving Grace : Abalardi
  • 1985 : Fever Pitch : Charley
  • 1986 : Sins (feuilleton TV) : Marcello D'Itri
  • 1986 : I Numeri del lotto
  • 1987 : Carla. Quattre storie di donne (TV)
  • 1987 : Ternosecco : Domenico
  • 1988 : Sweet Carioca
  • 1988 : I Picari : Guzman
  • 1988 : Snack Bar Budapest : Avvocato
  • 1989 : 'O re : Francesco II di Borbone
  • 1989 : New York Stories : Claudio
  • 1989 : Blood Red : Sebastian Collogero
  • 1989 : Zio indegno, Lo : Riccardo
  • 1989 : La Famiglia Buonanotte : Alberto
  • 1990 : Vita coi figli (TV)
  • 1990 : Le Raccourci (Tempo di uccidere) : Major
  • 1990 : Nel giardino delle rose
  • 1990 : Il Male oscuro : Giuseppe Marchi
  • 1990 : Le Soleil même la nuit (Il Sole anche di notte) : Sergio Giuramondo (voix)
  • 1991 : Nero come il cuore (TV) : Valentino Bruio
  • 1992 : Once Upon a Crime... : Inspector Bonnard
  • 1992 : Les Amusements de la vie privée (I Divertimenti della vita privata) : Charles Renard
  • 1993 : Échec et mat (Colpo di coda) (TV) : Professeur
  • 1994 : Come due coccodrilli : Pietro Fraschini
  • 1994 : Jacob (TV) : Laban
  • 1995 : Palerme-Milan aller simple (Palermo Milano solo andata) : Turi Leofonte
  • 1995 : Les Vendanges de feu (A Walk in the Clouds) : Alberto Aragón
  • 1996 : La Frontiera : Von Zirkenitz
  • 1996 : Cervellini fritti impanati
  • 1996 : Un Angelo a New York (TV) : Enzo
  • 1996 : Remake, Rome ville ouverte (Celluloide) : Sergio Amidei
  • 1996 : La Lupa
  • 1996 : Les Affinités électives (Le Affinità elettive) : Narrator (voix)
  • 1996 : Más allá del jardín : Bernardo
  • 1997 : Una Vacanza all'inferno : Avv. Ortega
  • 1997 : Heaven Before I Die : Thief
  • 1997 : Ultimo bersaglio : Leo Steiner
  • 1997 : The Disappearance of Garcia Lorca : Taxi
  • 1997 : Mimic : Manny
  • 1997 : Nessuno escluso (feuilleton TV) : DIA Director
  • 1998 : La Stanza dello scirocco : Marquis of Acquafurata
  • 1998 : Ritornare a volare (TV) : Giulio
  • 1998 : Cuori in campo (TV) : Carlo
  • 1998 : Le Dîner (La Cena) : Professore
  • 1998 : Dolce far niente : Count Nencini
  • 1999 : Vuoti a perdere : Francesco Cesena
  • 1999 : Milonga : Commissario
  • 1999 : Terra bruciata : Macrì
  • 2000 : Welcome Albania
  • 2000 : Une nuit avec Sabrina Love (Una Noche con Sabrina Love) : Leonardo
  • 2000 : Dune ("Dune") (feuilleton TV) : Padishah-Emperor Shaddam Corrino IV
  • 2001 : Hannibal : Pazzi
  • 2001 : Une longue, longue, longue nuit d'amour (Una Lunga lunga lunga notte d'amore) : Marcello
  • 2001 : Vipera
  • 2001 : CQ : Enzo
  • 2001 : Francesca e Nunziata (TV) : Giordano Montorsi
  • 2001 : The Whole Shebang : Pop Bazinni
  • 2001 : Momo alla conquista del tempo : Capo degli Uomini Grigi (italian version) (voix)
  • 2002 : Le Conseil d'Égypte (Il Consiglio d'Egitto) : Narrator
  • 2002 : Bella's Perversions (vidéo)
  • 2002 : Ti voglio bene Eugenio : Eugenio
  • 2002 : Ciao America : Zi' Felice
  • 2002 : I Banchieri di Dio : Flavio Carboni
  • 2002 : Joshua : The Pope
  • 2002 : Jean XXIII - le pape du peuple (Papa Giovanni - Ioannes XXIII) (TV) : Angelo Roncalli (voix)
  • 2002 : Dracula (TV) : Dr. Enrico Valenzi
  • 2002 : Darkness : Albert Rua
  • 2003 : Un cœur ailleurs (Il Cuore altrove) : Cesare
  • 2003 : Ma maison en Ombrie (My House in Umbria) (TV) : Inspector Girotti
  • 2003 : L'Affaire des cinq lunes (Piazza delle cinque lune) : Branco
  • 2003 : L'Acqua... il fuoco : David
  • 2003 : Per sempre : Giovanni
  • 2004 : Man on Fire : Manzano
  • 2004 : 13dici a tavola : Older Giulio
  • 2004 : Le Cinque giornate di Milano (TV) : Carlo Cattaneo
  • 2005 : Estrenando sueños
  • 2005 : Raul - Diritto di uccidere : Giudice Porfirio
  • 2005 : The Shadow Dancer : Father Moretti
  • 2006 : Tirant le Blanc : L'empereur
  • 2006 : Casino Royale : René Mathis
  • 2006 : L'Onore e il rispetto (feuilleton TV) : Pippo il Calabrese
  • 2008 : Quantum of Solace : René Mathis

comme scénariste

  • 1982 : Bello mio, bellezza mia
  • 1987 : Ternosecco

comme réalisateur

  • 1987 : Ternosecco

comme producteur

  • 1979 : Le Buone notizie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giancarlo Giannini de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giancarlo Giannini — (2009) Giancarlo Giannini (* 1. August 1942 in La Spezia) ist ein italienischer Schauspieler. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Giancarlo Giannini — (La Spezia, 1 de agosto de 1942) es un actor, doblador y director italiano. Carrera Su primera aparición en el cine fue en 1965 (Fango sulla metropoli), pero su verdadera fortuna empezó cuando conoció a la directora italiana Lina Wertmüller, con… …   Wikipedia Español

  • Giancarlo Giannini — Infobox actor birthdate = birth date and age|mf=yes|1942|8|1 birthplace = La Spezia, Liguria, Italy spouse = Livia Giampalmo (1967 1975) yearsactive = 1965 present awards = Best Actor Award (Cannes Film Festival) 1973 Love and Anarchy Giancarlo… …   Wikipedia

  • Giannini — bezeichnet: einen italienischen Automobilhersteller, siehe Giannini (Auto) Giannini ist der Familienname folgender Personen: Dusolina Giannini (1902–1986), US amerikanische Opernsängerin Ettore Giannini (1912–1990), italienischer Filmschaffender… …   Deutsch Wikipedia

  • Giannini (surname) — Giannini is a surname of Italian origin. The name refers to: *Adriano Giannini (b. 1971), Italian actor *Amadeo Giannini (1870–1949), Italian American banker; founder of Bank of America *Dusolina Giannini (1902–1986), Italian American opera… …   Wikipedia

  • Giannini — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Giancarlo Giannini (né le 1er août 1942 à la La Spezia, chef lieu de la province du même nom en Ligurie) est un acteur, scénariste, réalisateur et… …   Wikipédia en Français

  • Giancarlo Marocchi — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel retraité …   Wikipédia en Français

  • Giannini, Giancarlo — (1942 )    Actor. Born at La Spezia, Giannini grew up in Naples but moved to Rome to study at the National Academy of Dramatic Art. He made his professional theatrical debut in 1963 as Puck in an Italian production of Shakespeare s Midsummer… …   Guide to cinema

  • Giannini, Giancarlo — (1942 )    Actor. Born at La Spezia, Giannini grew up in Naples but moved to Rome to study at the National Academy of Dramatic Art. He made his professional theatrical debut in 1963 as Puck in an Italian production of Shakespeare s Midsummer… …   Historical dictionary of Italian cinema

  • Giannini, Giancarlo — • ДЖАННИ НИ (Giannini) Джанкарло (р. 1.8.1942)    итал. актёр. В 1963 окончил рим. Академию драм, иск ва, работал в т ре, на ТВ. В кино с 1964 (часто под псевд. Джон Чарли Джонс). Снимался гл. обр. в ролях представителей золотой молодёжи (ф.… …   Кино: Энциклопедический словарь


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.