Gian Francesco Malipiero


Gian Francesco Malipiero

Gian Francesco Malipiero (* 18 mars 1882, Venise - 1er août 1973, Trévise) est un compositeur italien, musicologue et éditeur de musique.

Petit-fils du compositeur d'opéra Francesco Malipiero (1824-1887), Gian Francesco Malipiero connaît une enfance agitée : ses parents se séparent en 1893 et son père Luigi, pianiste et chef d'orchestre, l'emmène avec lui à Trieste, Berlin et Vienne. Malipiero étudie au conservatoire de Vienne en 1898 avant de retourner chez sa mère à Venise en 1899. Il entre alors au Liceo Musicale et apprend le contrepoint avec Marco Enrico Bossi. Lorsque ce dernier s'installe à Bologne en 1902, Malipiero étudie seul. Il découvre et transcrit les compositeurs baroques italiens, alors complètement tombés dans l'oubli, notamment Claudio Monteverdi et Girolamo Frescobaldi. Cette découverte va transformer sa vie. Lorsqu'il rejoindra Bossi à Bologne en 1904, sa technique d'écriture sera suffisamment achevée pour qu'il obtienne le diplôme du Liceo Musicale de Bologne. Malipiero devient alors l'assistant du compositeur aveugle Antonio Smareglia.

Malipiero assiste à la première du Sacre du printemps d'Igor Stravinski à Paris en 1913, juste après avoir fait la connaissance d'Alfredo Casella. Il en est bouleversé et dira qu'il avait eu l'impression de sortir d'une longue léthargie. Malipiero acquiert la notoriété en remportant quatre des cinq prix de composition d'un concours organisé par l’Accademia di Santa Cecilia à Rome à laquelle il soumet cinq compositions sous cinq pseudonymes différents.

En 1923, Malipiero se joint à Alfredo Casella et Gabriele D'Annunzio qui créent la Corporazione delle Nuove Musiche. Dans l'Italie fasciste, il est en bons termes avec Mussolini jusqu'à ce qu'il mette en musique le livret de Luigi Pirandello La favola del figlio cambiato, ce qui lui vaudra la condamnation des fascistes.

Installé dans la petite ville d'Asolo depuis 1921, Malipiero poursuit son grand œuvre éditorial entre 1926 et 1942, l'édition complète des œuvres de Monteverdi. En 1932, il est nommé professeur de composition au Liceo Musicale de Venise (qui deviendra conservatoire en 1940). Il en sera le directeur de 1939 à sa retraite en 1952.

Bibliographie

  • Marcello Sorce Keller, “A Bent for Aphorisms: Some Remarks about Music and about His Own Music by Gian Francesco Malipiero”, The Music Review, XXXIX(1978), no. 3- 4, 231- 239.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gian Francesco Malipiero de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gian Francesco Malipiero — (Venecia, 18 de marzo de 1882 Treviso, 1 de agosto de 1973), fue un compositor, musicólogo y editor de música italiano. Contenido 1 Biografía 2 Estilo 3 Catálogo de …   Wikipedia Español

  • Gian Francesco Malipiero — (* 18. März 1882 in Venedig; † 1. August 1973 in Treviso) war ein italienischer Komponist und Musikwissenschaftler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Rezeption …   Deutsch Wikipedia

  • Gian Francesco Malipiero — (Venice, March 18, 1882 Asolo (Treviso), August 1, 1973) was an Italian composer, musicologist, music teacher and editor.LifeBorn in Venice, the grandson of the opera composer Francesco Malipiero, he was prevented by family troubles from pursuing …   Wikipedia

  • Francesco Malipiero — (* 1824 in Rovigo; † 1887) war ein italienischer Opernkomponist. Über Malipieros Lebensumstände ist wenig überliefert, im Bewusstsein ist er vor allem als Großvater Gian Francesco Malipieros geblieben. Bereits im Alter von 18 Jahren komponierte… …   Deutsch Wikipedia

  • Malipiero, Gian Francesco — ▪ Italian composer born March 18, 1882, Venice, Italy died Aug. 1, 1973, Treviso       composer whose music represents a fusion of modern techniques with the stylistic qualities of early Italian music.       Malipiero studied at the Vienna… …   Universalium

  • Malipiero, Gian Francesco — ► (1882 1973) Compositor italiano. Autor de La vida es sueño (drama musical) …   Enciclopedia Universal

  • Malipiero — is a Venetian surname of Bohemian origin, also documented as Mastropiero or Maripiero[1]. Malipiero can refer to: People Gian Francesco Malipiero (1882 1973) Italian composer Domenico Malipiero (1428 1515) Venetian naval captain Giovanni… …   Wikipedia

  • MALIPIERO (G. F.) — MALIPIERO GIAN FRANCESCO (1882 1973) Gian Francesco Malipiero (1882 1973), compositeur italien, a fait ses études musicales à Venise où il est né, puis à Vienne. À Paris, où il vient en 1913, il découvre Debussy, Ravel et Stravinski. Ces… …   Encyclopédie Universelle

  • Malipiero — ist der Familienname folgender Personen: Francesco Malipiero (1824 1887), italienischer Pianist und Komponist, Vater von Luigi Malipiero Luigi Malipiero (Dirigent) (1853–1918), italienischer Pianist und Dirigent Luigi Malipiero (Regisseur)… …   Deutsch Wikipedia

  • Gian — ist eine italienische und rätoromanische Variante des deutschen Vornamens Johann, meist in Verbindung mit einem zweiten Vornamen. Bekannte Namensträger sind: Gian Girolamo Albani (1504–1591), italienischer Kardinal der katholischen Kirche Gian… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.