Gerard de Toul


Gerard de Toul

Gérard de Toul

Saint Gérard de Toul est le 33e évêque de Toul, il est mort le 23 avril 994. Il est fêté le 23 avril et le 21 octobre (translation de ses reliques en 1051).

Sommaire

Accession à l'épiscopat

Gérard naquit à Cologne vers l'an 930. Ses parents, Inframme et Emma veillèrent à lui donner une solide éducation chrétienne. Élève du Chapitre auprès de la cathédrale, il se sentit rapidement appelé à la vie sacerdotale.

Une fois devenu prêtre, il poursuivit ses études et prêcha dans les paroisses de la ville, tout en accomplissant les tâches de cellerier du Chapitre.

C'est alors que le Chapitre de Toul envoya une délégation à l'achevêque de Cologne afin de donner un successeur à saint Gauzelin, leur évêque.[1] Le Conseil presbytéral de Cologne choisit Gérard à l'unanimité. Celui-ci fut surpris de ce choix, mais l'accepta. Il fut sacré le 19 mars 963 à Trèves devenant ainsi le 33e évêque de Toul.

Vie et œuvre

Humble cellérier du chapitre de Saint-Pierre de Cologne, Gérard est nommé évêque de Toul (aujourd'hui en Lorraine) en 963, pour sa sainteté plus que pour ses dispositions à gouverner un diocèse. Le nouvel évêque ne tarde pas à étonner. Il fait ériger une nouvelle cathédrale, fonde des monastères, des écoles, et opère de nombreux miracles si l'on en croit son biographe, l'abbé de Saint-Epvre de Toul. Mort en 994, Gérard est canonisé en 1051 par Léon IX, l'un de ses successeurs à Toul avant de coiffer la tiare.

Découverte ci-dessous faite par Roger AUBERT 2 route de la Chaume 88310 CORNIMONT A noter l'apparition de la Vierge Marie à Sion à saint Gérard évêque de Toul. On en trouve la relation dans le livre trouvé en Allemagne :" Erscheinungen und Botschatten der Gottesmutter Maria ( Vollständige Dokumentation durch zwei Jahrtausende) ce qui signifie : "Apparitions et messages de la Vierge Marie" ( documentation complète à travers 2 millénaires- Auteur Gottfried Hierzenberger et Otto Nedomansky. Edition : Pattloch Verlag 1 992. Texte en allemand: 970 SION LES SAINTOIS / FRANKREICH Dem 963 zum Bischof von Toul ernannten hl. Gerhard (935-994) erschien Maria auf dem Hügel des Saintois, und wünschte die Errichtung einer Kirche. Gerhard kam ihrem Wunsch nac, und es entstand die Wallfahrskirche. Gerhard zeigte unermüdlichen und karitativen Eifer und wurde 1 050 von Papst Leo IX heiliggesprochen. Bew.: Ursprungssage; Quelle: R. Ernst, Lexikon

Traduction: En 970 : SION LES SAINTOIS / FRANCE.. En 963, à l'évêque de Toul saint Gérard ( 935-994 ) , la Vierge Marie apparut sur la colline du Saintois. Elle lui demanda d'y ériger une église. Saint Gérard réalisa son voeu en faisant édifier une église DE PELERINAGE.Saint Gérard montra une ferveur d'apostolat infatigable et caritatif. Il fut canonisé en 1 050 par le pape Léon IX. Cette apparition est ignorée des pélerins. Nul doute que ce fait, s'il est connu est à même de donner à ce site exceptionnel un élan de ferveur renouvelé. Après la restauration de la statue, la rectification ou adjonction de ce fait historique est du meilleur aloi.

D'une grande foi, il priait de longues heures, avait une profonde piété et multipliait les offices dans sa ville et dans tout son diocèse. Ne négligeant pas le service de ses fidèles, il recevait les pauvres à sa table, leur ouvrait ses greniers en cas de disette, et règlementait la justice dans son diocèse dans un profond esprit chrétien.

Non loin de la cathédrale de Toul, il fonda un hospice hébergeant les malades nécessiteux, intitulé Maison-Dieu, ainsi qu'un centre d'accueil au profit des étrangers qui quittaient leurs lointains pays pour fuir la misère. Soucieux de tous, il le visitait régulièrement, et priait avec eux.

L'évêque Gérard continua aussi l'œuvre entamée par son prédécesseur, luttant contre le paganisme qui était encore bien vivace dans les campagnes, et en favorisant l'établissement de monastères.

Voulant doter sa ville d'une cathédrale qui serait le témoin de la vie spirituelle, il entreprit la construction d'un vaste édifice qui le laisse encore deviner dans la cathédrale actuelle, du XIIIe siècle.

Article détaillé : Cathédrale Saint-Étienne de Toul.

Il ne put ériger que le chœur et le transept, et la consacra en 981.

Gérard remit en vigueur le culte de plusieurs saints locaux, Saint Élophe, Saint Mansuy, Saint Epvre, en prônant le culte de leurs reliques, et en bâtissant oratoires et chapelles.

De nombreux miracles lui ont aussi été attribués.

Fin de vie

Épuisé par ses multiples charges, il s'effondra un jour lors de l'office de Matines et fut ramené à l'évêché. Souffrant beaucoup, il s'écria :

« Puisque mon corps doit servir de pierre dans l'édifice de la Jérusalem céleste, il faut bien tailler cette pierre et la polir par la souffrance »

Il s'éteignit le 23 avril 994 après 31 ans d'épiscopat.

Vénération

C'est au cours d'un voyage pontifical que le Pape Léon IX vint à Toul pour la translation des reliques de l'évêque Gérard, dont il avait été le successeur. La nuit du 20 octobre 1051 l'office commença, avec l'ouverture du sepulcre :

« on leva la pierre sépulcrle et le corps de Saint Gérard apparut en vêtements pontifcaux, les cheveux blancs, les yeux clos, comme endormi dans l'attente de la résurrection »

C'est après trois jours de cérémonies que le corps du saint fut placé dans une châsse, sur un autel au croisillon nord du transept. Tout ceci représentant l'équivalent d'une authentique canonisation.

L'autel de Saint Gérard disparut au XVIIIe siècle, et si quelques reliques ont été disséminées dans d'autres paroisses, la cathédrale de Tours conserve encore son chef et de nombreux ossements.

La ville de Gerardmer, dont Saint Gérard de Toul est patron conjointement à Saint Barthélémy, possédait une relique du saint qui fut perdue lors de la destruction de l'église, le 22 juin 1940. Elle fut remplacée en 1951 lors d'importantes fêtes qui consacraient la protection de cette ville par ce saint.

Iconographie

La cathédrale de Toul, bâtie sur l'emplacement de la cathédrale primitive érigée par Saint Gérard

Elle est très réduite en dehors de la Toul où on trouve :

  • Une peinture à fresque découverte en 1892 derrière les boiseries de la cathédrale. Elle date du XVe siècle et représente l'évêque debout, avec à ses pieds trois pélerins, guéris en présence du Pape.
  • Un autre tableau, de 1625, situé au milieu du décor du chœur, le représente.
  • Saint Gérard figure sur la fenêtre du transept nord de la cathédrale de Toul mais aussi sur un vitrail plus moderne du transept nord de l'église de Gérardmer.

Notes

  1. l'évêque était alors désigné par le souverain, qui se trouvait être alors Otton Ier de Saxe. Mais celui-ci était en Italie à cette date, d'où la délégation du chapitre.

Sources

  • Tout ou partie de cet article est issu d'une traduction d'un article de la Catholic Encyclopedia, encyclopédie catholique dont le contenu est dans le domaine public.
  • Ils sont nos aïeux, les saints de chez nous - Chanoine André Laurent - Mirecourt - 1980
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la Lorraine Portail de la Lorraine
Ce document provient de « G%C3%A9rard de Toul ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gerard de Toul de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gérard De Toul — Saint Gérard de Toul est le 33e évêque de Toul, il est mort le 23 avril 994. Il est fêté le 23 avril et le 21 octobre (translation de ses reliques en 1051). Sommaire 1 Accession à l épiscopat 2 Vie et œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • Gérard de toul — Saint Gérard de Toul est le 33e évêque de Toul, il est mort le 23 avril 994. Il est fêté le 23 avril et le 21 octobre (translation de ses reliques en 1051). Sommaire 1 Accession à l épiscopat 2 Vie et œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • Gérard de Toul — Fresque de saint Gérard, cathédrale de Toul Saint Gérard de Toul est le 33e évêque de Toul, il est mort le 23 avril 994. Il est fêté le 23 avril et le 21 octobre (translation de ses reliques en 1051) …   Wikipédia en Français

  • Gerard of Toul — Saint Gerard of Toul, also Saint Gerald of Toul (French: Geraud ; b. Cologne 935; d. Toul 994) was a German priest who was appointed bishop of Toul in 963.Toul at this time, although a part of the Holy Roman Empire, enjoyed a great deal of… …   Wikipedia

  • Gérard Ier (évêque de Toul) — Gérard de Toul Saint Gérard de Toul est le 33e évêque de Toul, il est mort le 23 avril 994. Il est fêté le 23 avril et le 21 octobre (translation de ses reliques en 1051). Sommaire 1 Accession à l épiscopat 2 Vie et œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • Gérard — (ou Girard) • Gérard (24 septembre), humble et pieux, il fut nommé évêque de Toul, reconstruisit la cathédrale, fonda des monastères et des écoles, et aurait même fait des miracles. Il fit construire un sanctuaire sur l emplacement d une… …   Dictionnaire des saints

  • Gerard — Infobox Given Name Revised name = Gerard imagesize= caption= pronunciation= gender = male meaning = strong/brave with the spear region = common in regions where Germanic and/or Romance languages are spoken origin = Germanic related names =… …   Wikipedia

  • Toul — French commune nomcommune=Toul région=Lorraine département=Meurthe et Moselle ( sous préfecture ) arrondissement=Toul canton=Chief town of 2 cantons insee=|cp=54200|maire=|mandat=2001 2008 intercomm=Communauté de communes du Toulois… …   Wikipedia

  • Gerard de Lorraine (mort en 1219) — Gérard de Lorraine (mort en 1219) Pour les articles homonymes, voir Gérard de Lorraine. Gérard de Lorraine, mort en 1219 fut évêque de Toul de 1218 à 1219. Il était fils de Gérard II, comte de Vaudémont, et de Gertrude de Joinville. Il devint… …   Wikipédia en Français

  • Gérard de lorraine (mort en 1219) — Pour les articles homonymes, voir Gérard de Lorraine. Gérard de Lorraine, mort en 1219 fut évêque de Toul de 1218 à 1219. Il était fils de Gérard II, comte de Vaudémont, et de Gertrude de Joinville. Il devint archidiacre de Metz entre 1186 et… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.