Georges Feydeau


Georges Feydeau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Feydeau (homonymie).
Georges Feydeau
Georges Feydeau par Carolus-Duran (Musée des Beaux-Arts de Lille)
Georges Feydeau par Carolus-Duran (Musée des Beaux-Arts de Lille)

Activités Dramaturge
Naissance 8 décembre 1862
Paris
Décès 5 juin 1921 (à 58 ans)
Rueil-Malmaison
Langue d'écriture Français
Genres Vaudeville

Georges Feydeau, né à Paris le 8 décembre 1862 et mort à Rueil-Malmaison le 5 juin 1921, est un auteur dramatique français, connu pour ses très nombreux vaudevilles.

Sommaire

Biographie

Il est le fils présumé de l'écrivain Ernest Feydeau et de Léocadie Boguslawa Zalewska, juive polonaise et considérée comme une femme galante selon la bonne société. De ses propres déclarations, sa mère lui aurait révélé qu'il était le fils de Napoléon III. D'autres sources indiquent qu'il serait le fils du demi-frère de l'Empereur, le duc de Morny, lui-même fils naturel du comte de Flahaut (qui était lui-même fils illégitime présumé de Talleyrand. Voir aussi Famille de Talleyrand-Périgord).

Enfant désobéissant malgré une jeunesse dorée, il martyrise sa sœur Diane-Valentine[1]. Très jeune, Georges Feydeau perd son insouciance lorsque son père devient hémiplégique (en 1869) et il néglige ses études pour se consacrer au théâtre, encouragé par son père. Il tente une carrière d'acteur en vain, jouant notamment dans la compagnie le Cercle des Castagnettes qu'il a fondée. Il se tourne alors vers l'écriture. Sa première pièce, Par la fenêtre, est jouée pour la première fois en 1882, alors qu'il n'a que 19 ans. Sa première grande pièce, Tailleur pour dames, qui est fort bien accueillie en 1886 au Théâtre de la Renaissance, lui vaut les encouragements de Labiche. Pour gagner sa vie, il tient la rubrique « Courrier des théâtres » dans le journal de son beau-père Henry Fouquier.

Il se marie le 14 octobre 1889 avec Marie-Anne Carolus-Duran, fille du peintre Charles Émile Auguste Durand dit Carolus-Duran dont il devient l'élève ; la peinture expressionniste sera son grand plaisir. Ce mariage d'amour se soldera par un échec, non sans lui donner une fille et trois fils :

Il puise son inspiration de sa vie de noctambule triste, notamment chez Maxim's, au cours de laquelle il perd beaucoup d'argent au jeu, prend de la cocaïne pour stimuler ses facultés créatrices et trompe son épouse avec des hommes et des femmes. Il écrit la majorité de ses pièces avec son collaborateur Maurice Desvallières[3].

La consécration vient en 1892 avec les pièces Monsieur chasse, Champignol malgré lui et Le Système Ribadier qui lui valent le titre de « roi du vaudeville » grâce aussi à ses pièces bouffonnes en trois actes L'Hôtel du libre échange (1894), La Dame de chez Maxim's (1899), Occupe-toi d'Amélie (1908).

En septembre 1909, après une violente dispute avec Marie-Anne qui a pris un amant, il quitte le domicile conjugal de la rue de Longchamp (cette séparation aboutira au divorce en 1916) et s'installe dans un palace du quartier de La Gare Saint-Lazare, l’Hôtel Terminus[4] où il vit désormais à l'année. Suite à cette séparation, Feydeau renouvelle le genre du vaudeville par une étude plus approfondie des caractères dans ses comédies de mœurs en un acte, montrant notamment la médiocrité des existences bourgeoises, qu'il tourne en ridicule : On purge Bébé (1910), Mais n'te promène donc pas toute nue ! (1911)[3].

Très aimé de ses contemporains et des autres auteurs, il est témoin (avec Sarah Bernhardt) au mariage de Sacha Guitry et d'Yvonne Printemps le 10 avril 1919. Sacha Guitry allait ensuite le visiter lorsqu'il était dans la clinique du docteur Fouquart à Rueil, où il mourut en juin 1921.

Il achève son existence à l'âge de 58 ans, après avoir été interné deux ans dans cette maison de santé à Rueil-Malmaison pour des troubles psychiques dus à la syphilis.

Georges Feydeau repose au cimetière Montmartre, inhumé avec son père dans la 30e division.

Georges Feydeau et sa fine moustache relevée en pointe.

Théâtre

Une scène de La Dame de chez Maxim.

Voir aussi la catégorie Pièces de théâtre de Feydeau

Monologues

  • La Petite Révoltée
  • Le Mouchoir
  • Un coup de tête
  • J'ai mal aux dents
  • Trop Vieux
  • Un monsieur qui n'aime pas les monologues
  • Aux antipodes
  • Patte en l'air
  • Le Petit Ménage
  • Le Potache
  • Le Billet de mille
  • Les Célèbres
  • Le Volontaire
  • Le Colis
  • Les Réformes
  • L'Homme économe
  • L'Homme intègre
  • Les Enfants
  • Tout à Brown-Séquard !
  • Le Juré
  • Un monsieur qui est condamné à mort
  • Complainte du pauv'propriétaire

Pièces inédites

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

L'Homme de chez Maxim's : Georges Feydeau, sa vie – Tome I, Coll. « Empreinte », Éditions Séguier, Paris, 2004. 296 p. (ISBN 2-84049-407-8)
Du mariage au divorce : Georges Feydeau, son œuvre – Tome II, Ibid., 2004. 252 p. (ISBN 2-84049-415-9)
Georges Feydeau (coffret) : L'homme et l'œuvre, Ibid., 2005. (ISBN 2-84049-416-7)
  • Henry Gidel, Feydeau, Grandes Biographies, Flammarion, 1992
  • Collectif, Georges Feydeau, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, La Comédie-Française - L'avant-scène théâtre, Paris, novembre 2010. (ISBN 978-2-7498-1170-3)
  • Fabio Perilli, Georges Feydeau: écriture théâtrale et stratégies discursives, Coll. « Lingue, Linguaggi, Letterature », E.S.I., 2010, 228 p. (ISBN 978-88-495-1966-2)

Notes

  1. Agnès de Noblet, Un univers d'artistes  : autour de Théophile et de Judith Gautier, L'Harmattan, 2003, 548 p. [lire en ligne], p. 130 
  2. voir "Feydeau", de Henry Gidel, Editions Flammarion - 1991 - 2-08-066280-5
  3. a et b Henri Gidel, « Le 90e anniversaire de la mort de Feydeau », émission Au cœur de l'histoire sur Europe 1, 7 juin 2011
  4. Il s'inspirera de cet hôtel dans le deuxième acte du Dindon.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georges Feydeau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georges Feydeau — (* 8. Dezember 1862 in Paris; † 5. Juni 1921 in Rueil Malmaison) war ein französischer Dramatiker. Seine exakt konstruierten Bühnenkomödien gelten als letzter Höhepunkt des Vaudeville kurz bevor diese Unterhaltungsform verschwand. Feydeaus Kar …   Deutsch Wikipedia

  • Georges Feydeau — Georges Feydeau, (8 December 1862 5 June 1921) was a French playwright of the era known as La Belle Epoque. He was known for his many lively farces.BiographyFeydeau was born in Paris, the son of novelist Ernest Aimé Feydeau and Léocadie Bogaslawa …   Wikipedia

  • Georges Feydeau — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Feydeau — Georges Feydeau Pour les articles homonymes, voir Feydeau (homonymie). Georges Feydeau par Carolus Duran (Musée des Beaux Arts de …   Wikipédia en Français

  • Feydeau — Georges Feydeau Georges Feydeau (* 8. Dezember 1862 in Paris; † 5. Juni 1921 in Rueil Malmaison) war ein französischer Dramatiker. Seine exakt konstruierten Bühnenkomödien gelten als letzter Höhepunkt des Vaudeville kurz bevor diese… …   Deutsch Wikipedia

  • Georges Vitaly — Georges Vitaly, né le 15 janvier 1917 à Simferopol en Ukraine et décédé le 2 janvier 2007 à Paris), de son vrai nom Vitali Garcouchenko, était un comédien, metteur en scène et directeur de théâtres français. Fils d émigrés… …   Wikipédia en Français

  • FEYDEAU (G.) — FEYDEAU GEORGES (1862 1921) Fils du romancier Ernest Feydeau, Georges Feydeau prend la relève de Labiche et porte à sa perfection le vaudeville. Il est pris très tôt par le démon d’écrire et, dès la fin de ses études, il entre dans une double… …   Encyclopédie Universelle

  • Georges Montillier — Georges Montillier, né en 1939, est un acteur français, ancien élève du Conservatoire de Paris et ex pensionnaire de la Comédie Française. Sommaire 1 Cinéma 2 Télévision 2.1 Séries télévisées …   Wikipédia en Français

  • Feydeau (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Alain Feydeau : acteur français Ernest Feydeau : écrivain et un archéologue français, père de Georges Feydeau et arrière grand père d… …   Wikipédia en Français

  • Georges Descrieres — Georges Descrières Georges Descrières, de son vrai nom Georges Bergé, est un acteur français né le 15 avril 1930 à Bordeaux. Sommaire 1 Biographie 2 Formation 3 Sa carrière à la Comédie Française …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.