Georges Cravenne


Georges Cravenne
Georges Cravenne en compagnie de Sigourney Weaver et d'Alain Delon à la 25e cérémonie des César en 2000.

Georges Cravenne, né Joseph Raoul Cohen, le 24 janvier 1914 à Kairouan (Protectorat français de Tunisie), mort le 10 janvier 2009 à Paris, est un publicitaire et producteur de cinéma français. Il est le créateur des César du cinéma.

Biographie

Georges Cravenne est né le 24 janvier 1914 à Kairouan (Tunisie). Clapman sur le tournage d'un film de Fernandel en 1934[1], il débute sa carrière dans le journalisme en 1935 comme critique à la revue Ciné-Magazine dirigé par Marcel Carné, puis en créant et dirigeant la rubrique cinéma du quotidien Paris-Soir. Il participe alors, en 1937, à la création du Prix Louis-Delluc[2]. Parvenant à échapper à la Gestapo durant ses années de Résistance, il participe à la réouverture du Lido en 1946 et écrit pour L'Intransigeant en 1947[1].

Pionnier français des relations publiques, il ouvre son agence en 1948 et devient l'attaché de presse des grands réalisateurs et acteurs français tels que Jean Renoir, Max Ophüls, Henri-Georges Clouzot, Gérard Oury, Brigitte Bardot[3], et des grands films français des décennies 1950 à 1970[2] mais aussi du Parrain. Il célèbre la sortie des films par de grandes fêtes qui réunissent le Tout-Paris, et se fait remarquer en organisant des coups médiatiques, tel l'inauguration de l'escalier mécanique du Grand Rex en 1957 par Gary Cooper ou le concert de Maria Callas peu après le scandale de son annulation de Norma à l'Opéra de Rome en janvier 1958[1]. En 1956, il épouse l'actrice Françoise Arnoul, rencontrée deux ans plus tôt, et dont il se sépare en 1964.

Le 18 octobre 1973, alors que Georges Cravenne s'occupe de la promotion des Aventures de Rabbi Jacob, sa seconde épouse, Danielle, fragile psychologiquement et souffrant d'une dépression, se munit d'une carabine 22 long rifle et d'un faux pistolet et tente de détourner un Boeing 727 sur l'aéroport de Marignane. Elle déclare vouloir protester contre la sortie de ce film, qu'elle jugeait « anti-palestinien »[4],[5],[6], en pleine Guerre du Kippour[7]. Danielle Cravenne accepte que l'avion se pose à Marignane pour ravitaillement avant de repartir vers Le Caire. Sur place, elle est blessée par le GIPN à la tête et à la poitrine. Elle décède dans l'ambulance qui l'évacuait vers une clinique[7]. Georges Cravenne perd le procès qu'il intente ensuite à l'État français[3].

Après avoir fondé l'Académie des arts et techniques du cinéma en 1975, dont il demeurera secrétaire général pendant 30 ans, Georges Cravenne cherche à monter un événement similaire aux Oscars de Hollywood. La cérémonie prend le nom du sculpteur qui réalise les trophées : les César du cinéma dont la première édition se tient en 1976. Il accompagne ensuite la naissance des cérémonies des 7 d'or et des Molières[2].

En 1980, il touche à la production avec Pile ou face de Robert Enrico.

Il a reçu un César d'honneur en 2000. Élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur en juillet 2008[8], il était également commandeur des Arts et des Lettres et dans l'ordre national du Mérite[2].

Georges Cravenne meurt à l'âge de 94 ans. Il est inhumé le 14 janvier 2009 au cimetière du Montparnasse (21e division)[9], où plusieurs personnalités assistent à la cérémonie[10].

Son fils Charles Cravenne[11] dirige la promotion de Columbia (Sony Pictures releasing) depuis plus de 20 ans. Son autre fils, François-David, a occupé des fonctions auprès de Christine Albanel au Ministère de la culture.

Notes et références

  1. a, b et c Amandine Schmitt, Georges Cravenne, inventeur des Césars, Le Monde, 14 janvier 2009
  2. a, b, c et d Georges Cravenne, créateur des César, est mort, AP, 10 janvier 2009
  3. a et b Aurélien Ferenczi, Georges Cravenne, l'inventeur des César, est mort, Télérama.fr, 11 janvier 2009
  4. Gilles Gressard, Les Aventures de Rabbi Jacob, 2004, p. 67.
  5. Danièle Thompson, dans le documentaire Il était une fois... « Les Aventures de Rabbi Jacob » sur France 5, diffusé le 14 mai 2009
  6. « Rabbi Jacob est sorti entre rire et drame », par Danièle Thompson, sur parismatch.com, consulté le 15 mai 2009
  7. a et b Gérard Oury, Mémoires d'éléphant, éd. Presses Pocket, Paris, 1989, 346 p. (ISBN 2-266-03063-9 et 978-2266030632), p. 279.
  8. Décret du 11 juillet 2008 publié au JO du 13 juillet 2008.
  9. Sa tombe est juste à côté de celle de l'écrivaine et cinéaste Marguerite Duras
  10. Notamment les comédiens Alain Delon, Mireille Darc, Roger Hanin, Françoise Arnoul, le producteur Alain Terzian, les membres du gouvernement Brice Hortefeux, Nadine Morano et Christian EstrosiLes obsèques de Georges Cravenne, Feminimix.com, Alain Delon et Mireille Darc et tous les comédiens très émus aux obsèques de Georges Cravenne..., Purepeople.com, 14 janvier 2009.
  11. « Mort de Georges Cravenne, le créateur des César »

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georges Cravenne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georges Cravenne — (links) gemeinsam mit Sigourney Weaver und Alain Delon bei der César Verleihung 2000 Georges Cravenne (eigentlich Joseph Raoul Cohen; * 24. Januar 1914 in Kairouan; † 10. Januar 2009 in Paris) …   Deutsch Wikipedia

  • Cravenne — ist der Name folgender Personen: Georges Cravenne (1914–2009), französischer Journalist, Filmschaffender und Publizist Marcel Cravenne (1908–2002), französischer Filmregisseur Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unters …   Deutsch Wikipedia

  • Cravenne, Marcel — (Marcel Cohen / Novem­ber 22, 1908, Kairouan, Tunisia December 6, 2002, Paris, France)    He entered films as an assistant director under his real name (1929 Sa Tête, Jean Epstein; 1930 La Place est bonne!, medium length, Roger Lion; 1932 Direct… …   Encyclopedia of French film directors

  • Georges Adet — est un acteur français né le 22 juillet 1894 et mort le 11 mars 1979. Silhouette familière et sympathique de vieux bonhomme, il a tourné dans plusieurs films grand public Les Aventures de Rabbi Jacob, Le Petit Baigneur ou… …   Wikipédia en Français

  • Georges Wod — Georges Wod, de son vrai nom Georges Wodzicki, né le 29 mai 1936 à Varsovie (Pologne), mort à Paris le 24 juillet 2010[1], est un comédien, directeur de théâtre, metteur en scène et professeur de théâtre. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Georges Lycan — est un acteur français né à Francueil (Indre et Loire) le 8  mai 1924 et décédé à Paris le 6 février 2006. Sommaire 1 Filmographie 2 Théâtre 3 …   Wikipédia en Français

  • Georges Marchal (acteur) — Pour les articles homonymes, voir Georges Marchal et Marchal. Georges Marchal Données clés Naissance 10 janvier 1920 Nancy Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Georges Neveux — Pour les articles homonymes, voir Neveux. Georges Neveux né à Poltava (Russie) en 1900, mort à Paris en 1982, est un dramaturge, scénariste et dialoguiste français. Il émigre à Paris au début des années 1920. Robert Desnos lui fait rencontrer le… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Cravenne — Marcel Cravenne, né le 22 novembre 1908 à Kairouan en Tunisie et mort le 6 décembre 2002 à Paris, est un réalisateur, scénariste et monteur français. Il est le frère de Georges Cravenne, fondateur des Césars. Comme son frère,… …   Wikipédia en Français

  • Danielle Cravenne — née Batisse (née? morte le 18 octobre 1973) était l épouse du publiciste Georges Cravenne, lequel s occupait de la promotion du film Les Aventures de Rabbi Jacob. Le film sortit 2 semaines après le début de la guerre de Kippour. Fragile… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.