Georges Charensol


Georges Charensol
Georges Charensol par Marcel Gromaire 1929

Georges Charensol est un journaliste français, critique de cinéma, né le 26 décembre 1899 à Privas, décédé à Paris le 15 mai 1995.

Parcours

À l'âge de 16 ans, il part en apprentissage d’horloger à Crest, puis à Lyon et Paris, où il se forme aux choses de l’Art. En 1918, il fait la connaissance du milieu des Lyonnais : Louis Touchagues, Henri Béraud, Marcel Achard, Henri Jeanson, Pierre Scize.

Il entre en 1923 comme secrétaire de rédaction à Paris-Journal et fréquente Louis Aragon et Jacques Hébertot, directeur du Théâtre des Champs-Élysées. Il rencontre Florent Fels et participe à sa revue L'Art vivant. Il entre en 1925 comme secrétaire de rédaction aux Nouvelles Littéraires sous la direction de Maurice Martin du Gard.

Cofondateur en 1926 du prix Renaudot qui couronne entre autres Louis Aragon, Marcel Aymé et Louis-Ferdinand Céline, il le quitte en 1984. Il fait la connaissance des peintres Marc Chagall, Georges Rouault, Moïse Kisling, Pascin, Marcel Gromaire, Maurice de Vlaminck, André Derain et du marchand-mécène Ambroise Vollard. Il rencontre René Clair qui devient un grand ami et tourne comme figurant dans le film : Entr'acte pour le ballet Relâche des Ballets suédois créé en 1924 par Picabia et Erik Satie.

Il part en Espagne en 1930 comme correspondant de Vu et Le Soir en pressentant la révolution. Il se marie en 1935 avec Rose Monier. En 1937, il est cofondateur du prix Louis Delluc, qui couronne les Bas-fonds de Jean Renoir. Il devient directeur littéraire de l'Intransigeant, collabore au Matin, et participe à Radio Luxembourg en 1938 avec Paul Gilson.

En 1940, Les Nouvelles littéraires se sabordent, pour reparaître en 1945. Pendant cette période il est fonctionnaire au ministère de la Famille en Ardèche, il reprend alors la rubrique cinéma et devient en 1949 rédacteur en chef des Nouvelles Littéraires ainsi que juré au Festival de Cannes. Il crée à Paris Inter l’émission l'Art et la Vie. Il fait la connaissance de Robert Bresson, Henry de Montherlant, Léon-Paul Fargue. Dès 1958, il participe en tant que critique cinéma au Masque et la Plume et laisse le souvenir de ses joutes avec Jean-Louis Bory (cette page radiophonique a été mise en scène par François Morel dans sa pièce Instants critiques (2011)). En 1962, il quitte la rédaction en chef des Nouvelles Littéraires puis la chronique cinéma à la disparition du journal en 1984. Il collabore ensuite à L'Événement du jeudi.

Officier de la Légion d'honneur, grand officier de l'ordre national du Mérite, grand officier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Bibliographie

  • Georges Rouault 1925 (Ed. Quatre chemins)
  • Maurice Utrillo 1929 (Ed. Chronique du jour)
  • Panorama du cinéma 1er 1930, 2e 1946 (Ed. Sagittaire)
  • L’Affaire Dreyfus et la 3e République 1930 (Ed. Sagittaire)
  • Comment ils écrivent 1932 (Ed. Montaigne)
  • Quarante ans de cinéma 1935
  • Bilans de la 3e République (Ed. Document français)
  • Renaissance du cinéma français 1946
  • Kisling 1948
  • Pascin (Ed. Triangle)
  • Un Maître du cinéma : René Clair avec Roger Régent 1952 (Ed. La table ronde)
  • Les Belles de nuit, film de Renée Clair, 1953
  • Le Livre de Paris Photos de J. Niepce 1957 (Ed. Arts et Métiers Graphiques)
  • Correspondance complète de Vincent Van Gogh 1960 (Ed. Gallimard) (ISBN 2070720284)
  • Encyclopédie du Cinéma 1966 (Ed. Larousse) dépot légal 1966-1 n° 3407
  • Les Grands Maîtres de la peinture moderne 1967 (Ed. Rencontre)
  • Arlequins préface sur des dessins de Michel Ciry 1971
  • D'une Rive à l'autre 1973 (Ed. Mercure de France) ISBN 2715209983
  • Cinquante ans de cinéma avec René Clair avec Roger Régent 1979 (Ed. La table ronde) ISBN 2710310163
  • De Montmartre à Montparnasse1990 entretien avec Jérôme Garcin (Ed. François Bourin) ISBN 2876860406

A collaboré régulièrement aux publications suivantes :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georges Charensol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charensol — Georges Charensol Georges Charensol par Marcel Gromaire 1929 Georges Charensol est un journaliste français, critique de cinéma, né le 26 décembre 1899 à Privas, décédé à Paris le 15 mai 1995. Parcours À l âge de 16 …   Wikipédia en Français

  • Georges Hahn — (1913 1994) fut un psychologue et un éditeur autrichien. Pour lui, « outes les épreuves douloureuses de non communication, de non relation, d’inappartenance, paraissent cependant présenter quelques rapports avec une même expérience… …   Wikipédia en Français

  • Vincent van Gogh — « Van Gogh » redirige ici. Pour les autres significations, voir Van Gogh (homonymie). Vincent van Gogh …   Wikipédia en Français

  • Van Gogh — Vincent Van Gogh « Van Gogh » redirige ici. Pour les autres significations, voir Van Gogh (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Van gogh — Vincent Van Gogh « Van Gogh » redirige ici. Pour les autres significations, voir Van Gogh (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Vincent Van Gogh — « Van Gogh » redirige ici. Pour les autres significations, voir Van Gogh (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Vincent van gogh — « Van Gogh » redirige ici. Pour les autres significations, voir Van Gogh (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Arsène Lupin — Pour les articles homonymes, voir Lupin (homonymie). Arsène Raoul Lupin Personnage de fiction …   Wikipédia en Français

  • Marcel Gromaire — Activité Peinture, sculpture, dessin, gravure, eau forte, Tapisserie, Naissance 24 juillet 1892 Noyelles sur Sambre Décès …   Wikipédia en Français

  • Gromaire — Marcel Gromaire Marcel Gromaire (Noyelles sur Sambre, 24 juillet 1892 Paris, 11 avril 1971) est un peintre français. Sommaire 1 Eléments biographiques 1.1 La guerre de 1914 1918 2 On a dit de lui …   Wikipédia en Français