Georges Boulogne


Georges Boulogne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulogne.
Georges Boulogne
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de France France
Naissance 1er juillet 1917
à Haillicourt
Décès 23 août 1999 (à 82 ans)
Parcours amateur
Saisons Club
1926-1942 Drapeau : France AC Amboise
- Drapeau : France CO Saint-Dizier
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1948-1950 Drapeau : France CO Saint-Dizier
- Drapeau : Belgique KAA La Gantoise
- Drapeau : Belgique RCS Verviers
- Drapeau : France CA Vitry
1955 Drapeau : France FC Mulhouse
1969-1973 Drapeau de France France

Georges Boulogne (né le 1er juillet 1917 à Haillicourt, Pas-de-Calais - décédé le 23 août 1999), fut un entraîneur et dirigeant de football français.

Biographie

Georges Boulogne vit les vingt-cinq premières années de sa vie en Touraine, étant joueur amateur à l'AC Amboise pendant seize ans. Il part ensuite à Saint-Dizier où il intègre le club local d'abord comme joueur, puis comme entraîneur-joueur, participant à la montée du club en CFA en 1949.

Il part ensuite exercer le métier d'entraîneur en Belgique, à Gand puis à Verviers, avant de revenir en France à Vitry et enfin Mulhouse.

Il rejoint ensuite l'encadrement technique de la Fédération française de football. Il succède à Pierre Pibarot au poste d'instructeur national en 1958, étant en charge de la méthodologie de l'enseignement aux entraineurs et de leur formation. Il entraîne successivement les équipes de France Juniors, Amateurs et "B"[1].

Suite à la démission de Louis Dugauguez en mars 1969, il devient sélectionneur national par intérim puis permanent de l'équipe de France A de 1969 à 1973[2]. Son premier match se termine par une défaite cuisante contre les Anglais à Wembley (0-5). Sous son mandat, l'équipe de France ne parvient à se qualifier ni pour la coupe du monde 1970 (devancée par la Suède), ni pour l'Euro 1972 (devancée par la Hongrie et la Bulgarie), ni pour la coupe du monde 1974 (devancée par l'URSS et l'Irlande). Sur ce dernier échec, il laisse sa place à l'entraîneur roumain Stefan Kovacs. Avec 15 victoires, 5 nuls et 11 défaites, son bilan sportif est modeste, mais Boulogne ouvre sa sélection aux jeunes joueurs et participe ainsi au renouveau du football français.

Il est le premier Directeur technique national, poste créé en 1970 qu'il occupe jusqu'en 1982, et reste jusqu'à sa disparition l'un des piliers techniques de la fédération. Il est notamment celui qui impose aux clubs professionnels la mise en place de centres de formation, qui réforme la formation des entraîneurs et enfin, qui inspire la création de l'Institut national du football (INF) avec son programme de détection des jeunes talents[1]. Avec Roland Chatard et Michel Hidalgo, il est l'auteur du livre Le Guide pratique du football, sorti en 1977.

Le stade de la ville de Amboise, en Touraine, porte le nom de Georges Boulogne[3].

Références

  1. a et b Fiche de Georges Boulogne, site de la Fédération française de football
  2. Football : composition de l'équipe de France et interview Georges Boulogne, Vidéo sur ina.fr
  3. Stade Georges Boulogne, france-stades.com
Précédé par Georges Boulogne Suivi par
Louis Dugauguez
Sélectionneur de
l'équipe de France de football
Stefan Kovacs

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georges Boulogne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georges Boulogne — (* 1. Juli 1917 in Haillicourt, Pas de Calais; † 24. August 1999) war ein französischer Fußballtrainer und funktionär, der von März 1969 bis Mai 1973 leitend für die französische A Nationalelf verantwortlich war. Inhaltsverzeichnis 1 Trainer 2… …   Deutsch Wikipedia

  • Boulogne — ist der Name einer Grafschaft, siehe Grafschaft Boulogne, der Name mehrerer Flüsse in Frankreich: Nebenfluss des Acheneau, siehe Boulogne (Fluss) Nebenfluss der Vie, siehe Petite Boulogne und ist der Name mehrerer Orte und Verwaltungsgebiete in… …   Deutsch Wikipedia

  • Georges Lech — [Lɛʃ] (* 2. Juni 1945 in Montigny en Gohelle, Pas de Calais) ist ein ehemaliger französischer Fußballspieler. Inhaltsverzeichnis 1 Vereinskarriere 1.1 Stationen 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Boulogne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Boulogne est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Toponymie 2 Patronyme …   Wikipédia en Français

  • Georges Bereta — Bereta (2006) Georges Bereta (* 15. Mai 1946 in Saint Étienne, Frankreich) ist ein ehemaliger französischer Fußballspieler. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Boulogne-sur-Seine — Boulogne Billancourt Pour les articles homonymes, voir Boulogne. 48°50′07″N 2°14′27″E / …   Wikipédia en Français

  • Boulogne Billancourt — Pour les articles homonymes, voir Boulogne. 48°50′07″N 2°14′27″E / …   Wikipédia en Français

  • Boulogne sur Seine — Boulogne Billancourt Pour les articles homonymes, voir Boulogne. 48°50′07″N 2°14′27″E / …   Wikipédia en Français

  • Georges ricard-cordingley — (30 janvier 1873 25 avril 1939) est un peintre français[1]. Ne pas peindre ce que je vois, mais ce que j’éprouve, si c’est du vent que ça souffle, si c’est de la pluie, qu’on sente la pluie vous transpercer, si c’est du soleil, qu’on dise qu’on… …   Wikipédia en Français

  • Georges Eugène Sorel — Georges Sorel Georges Eugène Sorel (* 2. November 1847 in Cherbourg; † 29. August 1922 in Boulogne sur Seine) war ein französischer Vordenker des Syndikalismus und Sozialphilosoph. Er gilt als einer der führenden Ideologen des revolutionären… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.