George Minne


George Minne


George Minne, né Georgius Joannes Leonardus Minne le 30 août 1866 à Gand et mort le 18 février 1941 à Laethem-Saint-Martin, est un sculpteur symboliste belge. Il est le fils de l'architecte Fréderic Auguste Minne. Il fait ses études à l'Académie royale des Beaux-Arts de Gand qu'il poursuit à Bruxelles. Entre 1913 et 1914 et après 1919, il est professeur à l'académie de Gand en modèle vivant. Pendant la guerre de 14-18, il se trouve en Angleterre (Aberystwyth, puis Llanidloes). Il a fait partie du premier groupe de Laethem, l'École de Laethem-Saint-Martin. Ce groupe était composé d'artistes symbolistes venus s'établir dans le village de Laethem-Saint-Martin près de Gand[1]

Le 25 avril 1931 il recevait le titre de baron.[réf. nécessaire]. Il est apparenté à l'homme de télévision Olivier Minne.

L'œuvre

La force émotionnelle de ses œuvres est vite reconnue vers 1886 par les poètes symbolistes belges comme Maurice Maeterlinck, Émile Verhaeren et Grégoire Leroy[2]. Il participe au Salon de la Rose-Croix organisé par Joséphin Péladan à Paris en 1892. À partir de 1895, il élabore son sujet de l'adolescent nu, introverti, agenouillé, la tête incliné, fragile et isolé du monde qu'il reprendra de nombreuses fois dans son œuvre. Henry van de Velde fait connaître son travail dans les centre d'Art nouveau ; à Vienne, il est apprécié par des artistes comme Klimt, Schiele et Oskar Kokoschka.

Son modèle est Rodin, mais il n'essaie pas de rivaliser avec la force plastique de ce dernier et préfère rechercher une inspiration dans l'art médiéval et préfigure des artiste de l'expressionnisme allemand comme Ernst Barlach, Käthe Kollwitz et Wilhelm Lehmbruck. Dans son refus du pathos baroque, il se rapproche de Pierre Puvis de Chavannes et il existe un rapport manifeste entre l'Enfant prodigue et le Pauvre Pêcheur dans la restitution des personnages introvertis et repliés sur eux-mêmes.

On est cependant loin d'influence, Maeterlinck se rappellera plus tard son étonnement : « Il a vingt ans, il n'a rien vu, n'a rien lu », racontera-t-il, mais lui et ses camarades poètes ont été attirés par cet artiste, et ce sont peut-être eux qui l'ont orienté vers le symbolisme avec lequel il se sent des affinités. En 1898, il crée La Fontaine des Agenouillés, chef-d'œuvre incontestable de la sculpture symboliste[3] pour laquelle il imagine cinq personnages autour d'un bassin : l'art introverti de Minne est là avec un maximum de clarté et de simplicité formelle.

Pour la basilique de Koekelberg, Minne a réalisé la sculpture du Sacré-Cœur dans le chœur de l’autel du Saint-Sacrement de l’abside. Il a également créé la calvarie en bronze qu’on peut voir à l’extérieur de la basilique.

Il collabore avec le céramiste Roger Guérin[4] (Jumet, 1896 - Bouffioulx, 1954).

Galerie de photos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sélection d'œuvres dans les musées

  • Le Petit Porteur de reliques, 1897, marbre, musée des Beaux-Arts d'Anvers.
  • Musée des Beaux-Arts de Gand :
    • Le Fils prodigue, 1896, plâtre
    • Homme et femme agenouillés, granit
    • Saint Jean-Baptiste, 1895, pierre de taille
    • Garçon agenouillé, marbre
    • Le Puits avec cinq adolescents ou Fontaine des agenouillés (à Gand en plâtre et à Essen en marbre)
  • Musée d'Orsay à Paris :
    • L'Agenouillé à la fontaine, 1898, bronze
    • Porteur d'outre, 1897, bronze
  • Jeune garçon debout, 1900, bronze, Neuss, Clemens-Sels-Museum.
  • Trois Saintes Femmes auprès du tombeau, 1896, bronze, musée Groeninge, Bruges.
  • Buste d'homme des Flandres, musée national des beaux-arts, Alger.

Note

  1. HAESAERT (P.), Sint-Martens-Latem, gezegend oord van de Vlaamse kunst, Bruxelles, 1965.
  2. « Minne incarnait des sentiments d'incertitude et d'angoisse dans des figures oniriques, des êtres primitifs ou des figures nées quelque-part en dehors de notre réalité. » écrira Emile Verhaeren.
  3. La version en marbre se situe aujourd'hui dans le hall d'entrée du musée Folkwang d'Essen en Allemagne, la version en plâtre est au musée des Beaux-Arts de Gand en Belgique, les groupes de bronze du centre ville de Gand et dans le jardin du parlement à Bruxelles sont des versions ultérieures.
  4. http://www.gresdebouffioulx.be/new/rguerin/signatures/index.htm Grès de Bouffioulx : Roger Guérin

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article George Minne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • George Minne — Tumba de George Minne en el cementerio de Sint Martens Latem. George Minne (Gante, 30 de agosto de 1866 Sint Martens Latem, 20 de febrero de 1941) fue un escultor e ilustrador belga. Inició sus estudios en la Real Academia de Bellas Artes de… …   Wikipedia Español

  • George Minne — Trauernde Mutter mit zwei Kindern ( De Smart), 1888, Museum Boijmans van Beuningen, Rotterdam Baron George Minne (* 30. August 1866 in Gent; † 20. Februar 1941 in Sint Martens Latem) war ein flämischer Kunstmaler …   Deutsch Wikipedia

  • Minne (Begriffsklärung) — Minne steht für: eine mittelalterliche Vorstellung von gegenseitiger gesellschaftlicher Verpflichtung, ehrendem Angedenken und Liebe, siehe Minne Minne ist der Familienname folgender Personen: George Minne (1866–1941), flämischer Kunstmaler,… …   Deutsch Wikipedia

  • Minne —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Le patronyme néerlandais Minne a plusieurs origines possibles: Surnom, du mot moyen néerlandais minne: amour, amant ; Métronyme, forme… …   Wikipédia en Français

  • Minne, George — (1866 1941)    The sculptor and illustrator George Minne was born in Ghent on 30 August 1866. He studied there and at the Académie royale des Beaux Arts in Brussels from 1895 to 1899. From 1890, he exhibited with Les XX and, beginning in 1898,… …   Historical Dictionary of Brussels

  • George Partridge Colvocoresses — (April 3, 1847 ?) was a United States Navy rear admiral. He was the son of Captain George M. Colvocoresses, the adopted son of Captain Alden Partridge, founder of Norwich University in Vermont. George P. was a graduate of the Norwich University… …   Wikipedia

  • Minne — Mịn|ne 〈f. 19; unz.〉 1. 〈MA〉 höfischer Frauendienst, das Werben der Ritter um Frauenliebe 2. 〈heute poet. u. altertümelnd〉 Liebe [<mhd. minne „Liebe“ <ahd. minna „Liebe, Zuneigung, Freude“] * * * Mịn|ne, die; [mhd. minne, ahd. minna,… …   Universal-Lexikon

  • Georg Minne — George baron Minne (* 30. August 1866 in Gent; † 20. Februar 1941 in Sint Martens Latem) war ein flämischer Kunstmaler, Zeichner und Bildhauer. Leben Von 1882 bis 1884 war Minne zunächst Architekturstudent und Schüler von Jean Delvin an der… …   Deutsch Wikipedia

  • LAETHEM-SAINT-MARTIN — (Sint Martens Latem) est un village belge situé en Flandre, en bordure de la Lys, à huit kilomètres de Gand. Entre 1898 et 1913, ce village fut non seulement la résidence successive de deux générations d’artistes, mais une halte décisive pour… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste der Biografien/Mil–Min — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia