George Buchanan (humaniste)


George Buchanan (humaniste)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buchanan et George Buchanan.
George Buchanan
George Buchanan by Arnold van Brounckhorst.jpg

Naissance 1506
Killearn
Décès 28 septembre 1582 (à 76 ans)
Édimbourg

George Buchanan, né en février 1506 près de Killearn et mort le 28 septembre 1582 à Édimbourg, est un poète latinisant, dramaturge et historien écossais.

Sommaire

Biographie

Éduqué en Ecosse, Buchanan arrive en 1520 à Paris, où il reste deux ans avant de repartir dans son pays. Il fut professeur au collège Sainte-Barbe et devint le précepteur d’un fils naturel de Jacques V d'Écosse, le comte de Murray. Ayant écrit une satire contre les Franciscains, il fut emprisonné (1539) puis se réfugia en France, et enseigna pendant plusieurs années à Bordeaux (où il fut le professeur de latin Michel de Montaigne) et à Paris (ou il fut le professeur de Jacques Peletier du Mans). Appelé au Portugal pour enseigner à Coïmbre (1547), il éprouva dans ce pays de nouvelles difficultés à cause de la hardiesse de ses opinions.

Il repassa en Écosse en 1560 et y embrassa le protestantisme. La reine Marie Stuart le chargea de la direction d’un collège, et voulut lui confier l’éducation de son fils. Il ne s’en déclara pas moins contre cette princesse dans les troubles qui suivirent et fut nommé par les États précepteur du jeune roi Jacques VI. Il consacra les dernières années de sa vie à des compositions historiques. Buchanan a écrit en latin.

Œuvre

Grammaire
  • Thomas Linacre, Rudimenta grammatices, traduction Buchanan, Paris, Robert Estienne, 1533
  • Thomas Linacre, Rudimenta grammatices, plus : De ratione studii puerilis de Juan Luis Vives, traduction Buchanan, Lyon, Sebastian Gryphius, 1544
Tragédies
  • Euripide, Medea, traduction Buchanan, Paris, Michel Vascosan, 1544
  • Euripide, Alcestis, traduction Buchanan, Paris, Henri Estienne, 1567
  • George Buchanan, Jephthes, Paris, Guillaume Morel, 1554
  • George Buchanan, Jephté, traduction Florent Chrestien, Paris, Robert Estienne, 1573
  • George Buchanan, Baptistes, Londres, et prostate Antuerpiae aped Jacobum Henricium, 1578
La Sphère
  • George Buchanan, Sphaera, Paris, Fredéric Morel, 1585
  • George Buchanan, Sphaera, Herborn, Christopher Corvinus, 1586
    deuxième édition
Les Psaumes
  • Psalms: Paraphrasis Psalmorum Davidis poetica, auctore Georgio Buchanano, Scoto, Antwerp, Christopher Plantin, 1567
  • Psalms: Psalmorum sacrorum Davidis libri quinque duplici poetici metaphrasi, Theodore Beza Vezelio & Georgio Buchanano Scoto autoribus, Morges, Jean Le Preux, 1581
    Édition des paraphrases complètes des Psaumes par Théodore de Bèze (pages de gauche) et de Buchanan (pages de droite)
  • George Buchanan, Elegiarum liber I (&c), Paris, Robert Estienne, 1567
  • George Buchanan, Francisanus et fratres, quibus accessere varia eiusdem & aliorum poemata, eiusdem Psalmos, Basel, Thomas Guarinus, 1568
Poésie
  • George Buchanan, Poemata quae extant, Leiden, Elzevier, 1628
Histoire
  • De maria Scotorum regina, Londres, John Day, 1571
  • Ane detectioun of the duings of Marie Quene of Scottes, Londres, John Day, 1571
  • George Buchanan Histoire de Marie Royne d'Escosse, Edinburgh (en fait : La Rochelle), Thomas Waltem, 1572
  • Ane admonitioun direct to the trew Lordis mantenaris of the Kingis Graces authoritie, Londres, John Day, 1571
  • De Jure regni apud Scotos, sl, 1579
  • De Jure regni apud Scotos. Or, A dialogue, concerning the due priviledge of government in the Kingdom of Scotland, Philadelphie, Andrew Steuart, 1766
    traduction américaine
  • Rerum Scoticarum historia, Edinburgh, Alexander Arbuthnet, 1582
  • The historie of Scotland, traduction par John Reid ou Read
  • Rerum Scoticarum historia, Utrecht, Elzevir, 1668
  • The History of Scotland, Londres, Edward Jones for Awnsham Churchil, 1690

Éditions

  • Georgii Buchanii... Franciscanus et fratres. Elegiarum liber I, Silvarum liber I, Hendecasyllabôn liber I, Epigrammatôn libri III, de Sphæra fragmentum, Francfort, 1584 [B.N.F. YC-9638]
  • Georgii Buchanani Scoti, Poetarum sui seculi facile principis, Opera Omnia, en 2 volumes in folio édité par Thomas Ruddiman (Édimbourg, Freebairn, 1714), Leyde, 1725. Ses ouvrages sont à l’Index Librorum Prohibitorum à Rome.
  • George Buchanan, Opera omnia, Edinburgh, Robert Freebairn, 1715
  • George Buchanan tragedies, P. Sharratt et P. G. Walsh éditeurs, Edinburgh, Scottish academic press, 1983
    Jephta, texte latin suivi de sa trad. anglaise ; The Baptist, texte latin suivi de sa trad. anglaise ; Medea, texte latin seul ; Alcestis, texte latin seul
  • Robert M. Schuler, Three Renaissance scientific poems, Chapel Hill, University of North Carolina press, 1978
    réunit : The Compendiary of the noble science of Alchemy or Blomfild's blossoms / William Blomfild ; The Overthrow of the Gout / Christophorus Ballista ; De Sphaera, book 1 / G. Buchanan
  • Four Renaissance tragedies : Jephté, ou le Vœu. George Buchanan / [Jephtes sive Votum. Traduit du latin par Florent Chrestian.] Abraham sacrifiant. Théodore de Bèze. Didon se sacrifiant. Etienne Jodelle. Saul le furieux. Jean de La Taille, édition de Donald Stone Jr, Harvard university press, 1966
  • The Tyrannous reign of Mary Stewart. George Buchanan's account, traduit par W. A. Gatherer, Edinburgh, University press, 1958
  • The Powers of the Crown in Scotland, being a translation of George Buchanan's De jure regni apud Scotos, by Charles Flinn Arrowood, Austin, University of Texas press, 1949

Bibliographie

  • Robert Wodrow, Biographical collections, Vol. XVI. Collections upon the Life of Mr George Buchanan, Principall and Professor of Divinity in Saint Leonards Colledge in Saint Androus preceptor to King James the 6th, pensioner of Cros-Raguel and Lord Privy Seal. March 7 1732
  • John Durkan, Bibliography of George Buchanan, Glasgow, Glasgow University Library, 1994
  • Philip J. Ford, George Buchanan : prince of poets, Aberdeen, Aberdeen university press, 1982
    réunit : The Compendiary of the noble science of Alchemy or Blomfild's blossoms de The Overthrow of the Gout de Christophorus Ballista ; De Sphaera de G. Buchanan
  • Hugh Trevor-Roper, George Buchanan and the ancient Scottish Constitution, Londres, Longmans, 1966

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Source

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article George Buchanan (humaniste) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • George buchanan (humaniste) — Pour les articles homonymes, voir George Buchanan. George Buchanan …   Wikipédia en Français

  • BUCHANAN (G.) — BUCHANAN GEORGE (1506 1582) Humaniste écossais reconnu comme un des plus grands poètes latins modernes, George Buchanan appartenait à une famille pauvre de Killearn, dans le comté de Stirling. Après avoir fait quelques études à Paris, il… …   Encyclopédie Universelle

  • Buchanan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymes Buchanan (Liberia), capitale du Comté de Sinoe au Liberia. Patronymes Barry Buchanan (né en 1968), connu comme (Bull Buchanan), catcheur… …   Wikipédia en Français

  • Diogo de Teive (humaniste) — Pour les articles homonymes, voir Diogo de Teive. Diogo de Teive (c.1514 ap.1569), est un écrivain et humaniste portugais de la Renaissance. Biographie Né à Braga en 1513 ou 1514, fils de Sebastiao Gonçalves da Paz et d Isabel Fernandes de Teive …   Wikipédia en Français

  • PORTUGAL — Malgré l’absence de frontières naturelles nettement dessinées, le Portugal constitue une région dont la personnalité n’a cessé de s’affirmer au cours de l’histoire. Les limites politiques séparant le domaine linguistique du galégo portugais de… …   Encyclopédie Universelle

  • Nicolas II De Russie — Pour les articles homonymes, voir Nicolas II.  Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov …   Wikipédia en Français

  • Nicolas II de Russie — Pour les articles homonymes, voir Nicolas II. Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov. Nicolas II …   Wikipédia en Français

  • Nicolas ii de russie — Pour les articles homonymes, voir Nicolas II.  Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov …   Wikipédia en Français

  • Nikolaï II de Russie — Nicolas II de Russie Pour les articles homonymes, voir Nicolas II.  Pour les autres membres de la famille, voir : Maison Romanov …   Wikipédia en Français

  • Louis Magnet — Louis Magnet, 1575 1657, fut un humaniste. Il est élevé chez les jésuites, enseigna la grammaire, les humanités, rhétorique et la théologie morale avant de devenir recteur à Reims, Metz et Charleville. Il soutenait la comparaison avec George… …   Wikipédia en Français