Geneviève Menut


Geneviève Menut

Ginette Leclerc

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leclerc.
Ginette Leclerc
Nom de naissance Geneviève Lucie Menut
Naissance 9 février 1912
Paris (France)
Nationalité(s) Flag of France.svg Française
Décès 2 janvier 1992 (à 79 ans)
Paris (France)
Profession(s) actrice
Film(s) notable(s) Le Corbeau , La Femme du boulanger , Le Val d'enfer

Ginette Leclerc (de son vrai nom Geneviève Lucie Menut), née le 9 février 1912 à Paris XVIIIe et décédée le 2 janvier 1992 à Paris XVIe, est une actrice française.

Sommaire

Biographie

Née à Montmartre où ses parents, Louis Menut et Suzanne Fauth, tiennent une joaillerie, délurée et avide d'indépendance, elle se marie à dix-sept ans, le 20 octobre 1930, avec un danseur de seize ans son aîné, Lucien Leclerc, « pour ne pas travailler ». En effet, elle veut être danseuse, mais sa famille s'oppose à ce choix. Toutefois, le ménage avec son mari ne dure guère et ils finissent par divorcer le 3 juillet 1939. Plus tard, elle partage pendant une dizaine d'années la vie du comédien Lucien Gallas.

Elle eut des débuts assez difficiles, posant pour des cartes postales coquines, et faisant de la figuration pour le cinéma à partir de 1932, jusqu'au jour où elle fut remarquée par Jacques Prévert.

C'est dans Ciboulette en 1933 que Claude Autant-Lara lui confie un petit rôle, qui sera le véritable début de sa carrière, suivi bientôt par L'Hôtel du libre échange de Georges Feydeau en 1934, transposé au cinéma par Marc Allégret, elle y donne notamment la réplique à Fernandel, puis L'homme de nulle part en 1937 de Pierre Chenal, ainsi que Prisons sans barreaux où elle apparaît d'une grande perversité.

Elle devient célèbre en 1938 grâce au film La Femme du boulanger de Marcel Pagnol, aux côtés de Raimu et de la chatte Pomponette.

Son meilleur rôle et le plus célèbre sera dans Le Corbeau de Clouzot où elle joue une femme sensuelle et boiteuse, amoureuse d’un médecin, sans oublier sa composition dans Le Val d'enfer de Maurice Tourneur.

Sous l’occupation, Ginette Leclerc est la partenaire de Tino Rossi, Jean Tissier, Georges Marchal et bien d’autres grands acteurs de l'époque, mais elle tient aussi un cabaret avec son ami de l’époque, guère recommandable, et accueille pronazis et occupants.

Emprisonnée presqu'une année à la Libération pour avoir aussi travaillé à Berlin pour la firme allemande Continental, elle ne retrouve plus de grands rôles, sauf en 1949, dans Un homme marche dans la ville de Marcello Pagliero, et en 1951, dans le Plaisir, de Max Ophüls.

Son dernier rôle sur le grand écran remonte à 1977 dans La Barricade du point du jour de René Richon. Elle a alors soixante-cinq ans.

Cela ne l'empêche pas de participer aussi à plusieurs séries policières de la télévision, entre autres Maigret ou Les Cinq Dernières Minutes, passant, bien souvent avec l’âge, de rôles de prostituée à ceux de « mère maquerelle ».

Elle aura tourné en tout près de cent films.

On la vit aussi au théâtre, notamment dans des pièces de Marcel Achard et pour Jean-Paul Sartre.

Ginette Leclerc fut, pendant des années, la représentation de la femme fatale, de la vamp des bas-fonds, aidée de ses yeux de braise, par un sourire charnel, et sa voix canaille.

En 1984, deux chutes dans son appartement de la rue de Belloy dans le 16e arrondissement de Paris, l'obligèrent à une longue rééducation. Elle décèdera le 2 janvier 1992, des suites d'un cancer. Elle est inhumée au cimetière parisien de Pantin dans la 14e division.

Ginette Leclerc dira d'elle : « Je suis l'actrice qui a fait le plus longtemps le trottoir et qui a été le plus souvent assassinée ».

En 1963, elle a écrit un livre de souvenirs, intitulé simplement Ma vie privée.

Filmographie

Télévision

Théâtre

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « Ginette Leclerc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Geneviève Menut de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1912 — Années : 1909 1910 1911  1912  1913 1914 1915 Décennies : 1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940 Siècles : XIXe siècle  XXe …   Wikipédia en Français

  • 1992 — Années : 1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe …   Wikipédia en Français

  • 1992 au cinéma — Années : 1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2 janvier — Éphémérides Janvier 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

  • Jour de l'année (Plan d'article) — Wikipédia:Exemple de style pour l éphéméride Sommaire 1 Modèle pour pages des jours de l année 2 Événements 3 Naissances 4 Décès …   Wikipédia en Français

  • Décès en 1992 — Décès 1992 | 1996 | 1997 | 1998 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 Cette page dresse une liste de personnalités mortes au cours de l année 1992. Pour une… …   Wikipédia en Français

  • Leclerc, Ginette — (1912 1992)    Actress. Born Geneviève Menut, Ginette Leclerc made her screen debut in 1932. That year, she appeared in Pierre Prévert s short film Le Commissaire est bon enfant (1932), Henri Diamant Berger s L Enfant du miracle (1932), and… …   Guide to cinema

  • Leclerc, Ginette — (1912 1992)    Actress. Born Geneviève Menut, Ginette Leclerc made her screen debut in 1932. That year, she appeared in Pierre Prévert s short film Le Commissaire est bon enfant (1932), Henri Diamant Berger s L Enfant du miracle (1932), and… …   Historical Dictionary of French Cinema

  • Résultats par canton des élections cantonales françaises de 2011 — Sommaire 1 Métropole 1.1 Ain (01) 1.2 Aisne (02) 1.3 Allier (03) 1.4 …   Wikipédia en Français

  • Ginette Leclerc — Pour les articles homonymes, voir Leclerc. Ginette Leclerc Données clés Nom de naissance Geneviève Lucie Menut Naissance 9 février 1912 Paris (France) Nationalité …   Wikipédia en Français