Gene Sharp


Gene Sharp

Gene Sharp (né le 21 janvier 1928) est un politologue américain connu pour ses nombreux écrits sur la lutte non-violente. Il a été parfois surnommé le « Machiavel de la non-violence » ou le « Clausewitz de la guerre non-violente »[1].

Il est le fondateur de l'Albert Einstein Institution, une association sans but lucratif qui étudie et promeut la résistance non-violente dans les zones de conflits actuelles.

Sommaire

La contribution de Gene Sharp aux mouvements de résistance

L'enseignement de Gene Sharp a influencé de nombreux mouvements de résistance autour du monde. Un exemple récent est l'ensemble des Révolutions de couleur en Europe de l'Est. Le manuel De la dictature à la démocratie (« From Dictatorship to Democracy ») a servi de base pour les campagnes des mouvements Otpor en Serbie, Kmara en Géorgie, Pora en Ukraine, Kelkel au Kirghizistan et Zubr en Biélorussie.

Les écrits de Gene Sharp sur la défense non-violente ont été utilisés par les gouvernements de Lituanie, de Lettonie et d'Estonie au temps de leur séparation d'avec l'Union Soviétique en 1991.

L'analyse politique et la résistance non-violente

Le livre le plus connu de Gene Sharp, Les politiques de l'action non-violente (« The Politics of Nonviolent Action », 1973), offre une analyse politique pragmatique de l'action non-violente comme méthode utilisant le pouvoir dans un conflit.

Son idée centrale est que le pouvoir n'est pas monolithique, qu'il ne provient pas d'une quelconque qualité inhérente aux leaders d'un pays. Pour lui le pouvoir d'un État dérive de l'obéissance de ses sujets et chaque structure de pouvoir dispose de systèmes pour encourager ou obtenir l'obéissance de ses sujets. Gene Sharp fait référence à Étienne de La Boétie qui affirme que sans le soutien de ses sujets, un chef d'État est impuissant.

Les États ont des systèmes spécifiques comprenant la police et les tribunaux pour obtenir le soutien de leurs sujets, mais la dimension culturelle pousse aussi à l'obéissance en prenant pour acquis que le pouvoir est monolithique (le culte de l'or des pharaons égyptiens, la révérence due au président d'un État, les normes morales ou éthiques, les tabous). Au travers de ces systèmes, les sujets sont confrontés à un ensemble de sanctions (emprisonnement, amendes, ostracisme) et de récompenses (titres, santé, honneurs) qui influencent leur degré d'obéissance.

Ceci est finalement en lien avec la résistance non violente qui est supposée offrir aux sujets une occasion d'obtenir des changements dans un pays.

Controverse

Gene Sharp donne des conseils à des mouvements anti-communistes et ses écrits contribuent aux Révolutions de couleur. Il participe ou collabore avec l'Alliance démocratique de Birmanie, le Parti progressiste démocratique de Taïwan, divers groupes d’opposition tibétains, un groupe de dissidents au sein de l’OLP.

Pour le journaliste français Thierry Meyssan, « la focalisation sur la moralité des moyens d’action permet d’évacuer tout débat sur la légitimité de l’action. La non-violence, admise comme bonne en elle-même et assimilée à la démocratie, favorise le blanchiment des actions secrètes, intrinsèquement non-démocratiques », et l'Albert Einstein Institution serait une « vitrine idéologique » de la CIA.

Gene Sharp tenterait d'appliquer ses recherches en sciences sociales à l'organisation de la défense non-violente de l'Europe face au bloc du Pacte de Varsovie[2].

Les critiques visent aussi sa théorie du conflit non-violent, reprise par Peter Ackerman, administrateur de l'Albert Einstein Institution.

Œuvres

Des textes de Gene Sharp ont paru dans au moins 23 langues[3].

En anglais
  • (en) Gene Sharp, Waging Nonviolent Struggle: 20th Century Practice and 21st Century Potential, Extending horizons books, 2005, 598 p. (ISBN 9780875581613) [présentation en ligne].
    Décrit 33 études de cas de luttes non-violentes au 20e siècle.
     
  • (en) Gene Sharp, From Dictatorship to Democracy : A Conceptual Framework for Liberation, Boston, Albert Einstein Institution, 2008 (ISBN 9781880813096).
    3e édition
     
  • (en) Gene Sharp, From Dictatorship to Democracy, Boston, Albert Einstein Institution, 1993 (réimpr. 2002, 2003) (ISBN 1-880813-09-2) [lire en ligne].
    Traductions en amharique, arabe, azeri, bélarusse, birman, chin (Birmanie), chinois (mandarin simplifié), chinois (mandarin traditionnel), espagnol, farsi, indonésien, jing-paw (Birmanie), karen (Birmanie), khmer, kirghiz, mon (Birmanie), pachto, russe, serbe, ukrainien, tibétain, tigrinya, vietnamien.
     
  • (en) Gene Sharp, National security through civilian-based defence, Omaha, Nebraska, Association for transarmament studies, 1985, 93 p. (ISBN 0961425601) 
  • (en) Gene Sharp, The politics of nonviolent action ; Part one : Power and struggle ; Part two : The methods of nonviolent action ; Part three : The dynamics of nonviolent action., Boston, Extending horizons books, 1980, 902 p. 
  • (en) Gene Sharp, Social power and political freedom, Boston, Extending horizons books, 1980, 440 p. 
  • (en) Gene Sharp, Gandhi as a political strategist : with essays on ethics and politics, Boston, P. Sargent, 1979, 357 p. 
Traductions en français
  • Gene Sharp; assisté par Bruce Jenkins; trad. Bernard Lazarevitch, La guerre civilisée : la défense par actions civiles, Grenoble, UG, 1995, 192 p. 
  • Gene Sharp, A la recherche d'une solution au problème de la guerre, Alternatives non violentes, 1980
    Pages 3-16 in : Alternatives non violentes, n°39, décembre 1980. - Version révisée d'un article paru dans "The Future of Collective Violence" (Lund, Suède, Studentlitteratur, 1974) et à paraître dans "Social Power and Political Freedom", trad. Ch. Mellon
     


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. (en) Thomas Weber, Gandhi as Disciple and Mentor, Cambridge University Press, Cambridge, 2004.
  2. Thierry Meyssan : La non-violence version CIA, 2005.
  3. Worldcat.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gene Sharp de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gene Sharp — (born 21 January 1928) is known for his extensive writings on nonviolent struggle: he has been called both the Machiavelli of nonviolence and the Clausewitz of nonviolent warfare. [Weber, Thomas. Gandhi as Disciple and Mentor. Cambridge… …   Wikipedia

  • Gene Sharp — (* 21. Januar 1928) ist Politikwissenschaftler und Gründer der Albert Einstein Institution, die sich mit Studien zur und der Verbreitung von Gewaltfreier Aktion beschäftigt. Inhaltsverzeichnis 1 Wissenschaftliche Bedeutung 2 Wirkungsmacht 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Gene Sharp — Este artículo o sección sobre biografías necesita ser wikificado con un formato acorde a las convenciones de estilo. Por favor, edítalo para que las cumpla. Mientras tanto, no elimines este aviso puesto el 19 de enero de 2008. También puedes… …   Wikipedia Español

  • Sharp (surname) — Sharp is a surname. Sharp is cognate to the German dd. scharf . It is also akin to words which have the sense of scraping, e.g. Latin la. scrobis ditch , Russian ru. skresti to scrape .* Abraham Sharp (1651 1742), English schoolmaster,… …   Wikipedia

  • Sharp (Begriffsklärung) — Der Ausdruck Sharp (engl. für „scharf“) bezeichnet den Elektronikkonzern Sharp das US amerikanische Arzneimittelunternehmen Sharp Dohme, welches 1953 mit der Merck Co. Inc. zu Merck, Sharp Dohme fusionierte (in Deutschland: MSD Sharp Dohme) die… …   Deutsch Wikipedia

  • Gene Simmons (Album) — Gene Simmons Studioalbum von Gene Simmons Veröffentlichung 18. September 1978 Aufnahme Juni und Juli 1978 Label …   Deutsch Wikipedia

  • sharp — 〈[ʃa:rp] Mus.; engl. Bez. für〉 um einen halben Ton erhöht, z. B. D sharp = Dis; Ggs flat * * * Sharp   [ʃɑːp],    1) Margery, englische Schriftstellerin, * Salisbury 1905, ✝ 14. 3. 1991; schrieb ab 1930 humorvolle, spannende Unterhaltungsromane… …   Universal-Lexikon

  • Gene Mooneyham — (* 1930 in Cameron, Oklahoma; † 17. Januar 2006) war ein US amerikanischer Dragster Rennfahrer und Techniker. Bekannt wurde er mit dem Mooneyham Sharp ’34 Ford Coupe mit der 554 an den Türen. Es wurde eines der bekanntesten US amerikanischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Gene — For a non technical introduction to the topic, see Introduction to genetics. For other uses, see Gene (disambiguation). This stylistic diagram shows a gene in relation to the double helix structure of DNA and to a chromosome (right). The… …   Wikipedia

  • Gene Simmons — For the actress, see Jean Simmons. For the rockabilly singer, see Jumpin Gene Simmons. Gene Simmons Gene Simmons Background information Birth name …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.