Gembloux


Gembloux
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gembloux (homonymie).
Drapeau communal Gembloux
La Faculté universitaire des sciences agronomiques

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Gembloux

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Gembloux
Armoiries de la commune
Situation de la ville au sein de l'arrondissement et de la province de Namur
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Coordonnées 50° 33′ 00″ N 4° 41′ 00″ E / 50.55, 4.683333333333350° 33′ 00″ Nord
       4° 41′ 00″ Est
/ 50.55, 4.6833333333333
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
95,86 km² (2005)
75,42 %
7,85 %
14,89 %
1,84 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
22 430 (1er janvier 2008)
49,52 %
50,48 %
234 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
21,60 %
63,40 %
15,00 %
Étrangers 5,09 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 11,28 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 14 757 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Benoît Dispa (Bailli, CDH)
Majorité Bailli
ECOLO
Sièges
Beffroi (PS + MR)
Bailli
ECOLO
27
13
11
4
Sections de commune
Section Code postal
Gembloux
Beuzet
Bossière
Bothey
Corroy-le-Château
Ernage
Grand-Leez
Grand-Manil
Isnes
Lonzée
Mazy
Sauvenière
5030
5030
5032
5032
5032
5030
5031
5030
5032
5030
5032
5030
Autres informations
Gentilé Gembloutois(e)
Zone téléphonique 081
Code INS 92142
Site officiel www.gembloux.be

Gembloux (en wallon Djiblou, en néerlandais Gembloers) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur. Elle se trouve sur l'axe routier Bruxelles-Namur, à l'extrémité nord de la province.

Au 1er juillet 2004, la population totale de la ville était de 21 487 habitants (10 669 hommes et 10 818 femmes). La superficie totale est de 65,70 km² ce qui donne une densité de population de 327,05 habitants par km². Gembloux est arrosée par l'Orneau, affluent de la Sambre.

Blason de la ville

Sommaire

Étymologie

Vers 300 Geminiacum, Germinicum, 946 Gemblaus

Propriété de (suffixe celtique -avus > -ou / -eu) Gemellus, anthroponyme gallo-romain (avec épenthèse, très rare en wallon, du b ; les inscriptions latines antérieures sont des copies mal faites avec étymologie abusive)[1],[2].

Les habitants de Gembloux sont appelés les gembloutois(es).

Histoire

En 936, saint Guibert (Wichpert) bâtit une église et un monastère que sa grand-mère Gisla et lui-même dotent de vastes et nombreux biens fonciers en Belgique et en France. Refusant d'en devenir le premier abbé, il part à Gorze, en Lorraine pour y devenir moine tout en ayant, auparavant, établi Erluin comme premier chef de l'abbaye Saint-Pierre de Gembloux. Le 20 septembre 946, l'empereur Otton Ier accorde une charte qui protège cette fondation et lui accorde notamment le droit de s'entourer de remparts et de battre monnaie[3].

Durant le Moyen Âge, le pays de Gembloux fut un Comté abbatial rattaché au Duché de Brabant.

À la première bataille de Gembloux[4], qui eut lieu le 31 janvier 1578, l'armée espagnole commandé par Don Juan d'Autriche écrasa l'armée des Provinces Unies, rassemblées dans le cadre de la Pacification de Gand.

La communauté monastique de Gembloux fut dispersée définitivement lors de la période où cette ville subit les excès de la Révolution française. Valentin de Pardieu, après la défaite de Gembloux, avait quitté son poste de grand-maître de l'artillerie dans l'armée des États et s'était retiré dans son gouvernement de Gravelines[5].

La seconde bataille de Gembloux eut lieu en mai 1940 et opposa les forces armées françaises (composées de troupes métropolitaines et de tirailleurs marocains et algériens) et allemandes. Elle se solda par une victoire tactique française (les troupes allemandes ne purent franchir les lignes de défense françaises) mais ce triomphe ne put être exploité à sa juste mesure compte tenu de la défaite stratégique subie par les forces franco-britanniques.

Patrimoine

Politique

Gembloux est dirigée depuis octobre 2006 par une majorité Bailli-Ecolo, Bailli étant le nom local des listes cdH. Le bourgmestre est Benoit Dispa.

Situation

Le long de la Route Nationale 4, environ à mi-chemin entre Ottignies - Louvain-la-Neuve et Namur

Villages

Sauvenière

Article détaillé : Sauvenière.

Sauvenière, qui n'est aujourd'hui qu'un faubourg de Gembloux, était au départ un hameau, cité au début du IXe siècle (Salveneriæ) comme appartenant au patrimoine d'un certain Rouin (Rothing), qui le donna en douaire à son épouse Gile (Gisla). Cette dernière en fit don à l'abbaye de Gembloux que venait de fonder son petit-fils saint Guibert (Wichpert). La donation est entérinée en 946 par une charte d'Otton Ier[7].

Ernage

Article détaillé : Ernage.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Comme Sauvenière, Ernage fit partie des terres données à l'abbaye de Gembloux par la grand-mère de son fondateur.

Corroy-le-Château

Article détaillé : Corroy-le-Château.

Dans l'entité de Gembloux, se trouve également la petite commune champêtre de Corroy avec son château-fort datant du Moyen Âge. C'est l'un des plus beaux et des mieux conservés de Belgique.

Personnalités

  • Saint Guibert de Gembloux (892-962), fondateur de l'abbaye.
  • Sigebert de Gembloux (vers 1030 – 5 octobre 1112), un écrivain médiéval, moine de l'abbaye de Gembloux.
  • Guibert-Martin de Gembloux (1124-1213), moine bénédictin, écrivain médiéval.
  • Gérard Lecointe (1912-2009), général français et commandant en chef des Forces françaises en Allemagne, est citoyen d'honneur de la ville Gembloux.
  • Jo Lemaire (5 janvier 1956 - ), chanteuse.
  • Haroun Tazieff (11 mai 1914 - 2 février 1998), volcanologue ayant fait ses études à Gembloux.
  • William Cliff (de son vrai nom André Imberechts) est un poète belge de langue française, né à Gembloux le 27 décembre 1940.
  • Jean-Pierre Verheggen, poète, né à Gembloux le 6 juin 1942.

Jumelages

La section de Mazy est jumelée avec :

La commune de Gembloux est jumelée avec :

Notes

  1. Jules Herbillon, Les noms des communes de Wallonie, Bruxelles, Crédit communal, coll. « Histoire » (no 70), 1986 
  2. A. Vincent, Les noms de lieux de la Belgique, Bruxelles, 1927 
  3. Charte éditée et traduite par le Corpus Etampois.
  4. Bulletin de la Commission royale d'histoire,page 324, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts
  5. Collection de mémoires relatifs à l'histoire de Belgique pageXIIII ,de la Société de l'histoire de Belgique - 1862
  6. Via un addendum aux inscriptions relatives aux beffrois flamands, wallons et du Nord de la France.
  7. Charte éditée et traduite par le Corpus Etampois

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Le beffroi et la place de l'hôtel de ville
L'hôtel de ville (Maison du Bailli - XIIe siècle)
Pignon nord-est de la maison du Bailli

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gembloux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gembloux — Gembloux …   Deutsch Wikipedia

  • Gembloux — Escudo de la ciudad. Gembloux (en valón: Djiblou, y en neerlandés: Gembloers) es un municipio belga de la provincia de Namur. Famosa por su fábrica de cuchillos y su Facultad Universitaria de Ciencias Agronómicas. Alc …   Wikipedia Español

  • Gembloux —   [ʒã blu], Industriegemeinde im Norden der Provinz Namur, Belgien, 19 900 Einwohner; Teiluniversität (»Fakultät«) für Landwirtschaftswissenschaften; Bekleidungs , chemische, Metall verarbeitende Industrie, Druckerei.   Geschichte:   Die… …   Universal-Lexikon

  • Gembloux — (Gemblours, spr. Schangbluh), 1) Dorf an der Orneau, im Bezirk u. der belgischen Provinz Namur; Messerfabriken, Zuckersiedereien; 2613 Ew.; seit 1857 Sitz des Landesgestüts; früher befestigt; die ehemalige Benedictinerabtei (lat. Gemblacum) hat… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Gembloux — (spr. schangblū, Gembloers), Stadt in der belg. Provinz und dem Arrond. Namur, am Orneau, Knotenpunkt der Staatsbahnlinien Tamines Landen, Brüssel Namur u. G. Jemeppe sur Sambre, hat ein landwirtschaftliches Institut (in der ehemaligen Abtei) mit …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gembloux — (spr. schangbluh), Gemblours, Stadt in der belg. Prov. Namur, (1904) 4643 E.; berühmte Benediktinerabtei (922 gestiftet); 1578 Sieg der Spanier unter Don Juan d Austria über die Niederländer …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Gembloux — Infobox Belgium Municipality name=Gembloux picture=Gembloux JPG01.jpg picture map arms=Armoiries Gembloux.png region=BE REG WAL community=BE FR province=BE PROV NM arrondissement=Namur nis=92142 pyramid date 0 19= 20 64 65 foreigners= foreigners… …   Wikipedia

  • Gembloux — Original name in latin Gembloux Name in other language Djiblou, Gembloers, Gembloux, Gemblua, Jembloux, Zanblu, Zhamblu, janburu, rang bu lu, zhamblw, anblu, Гемблуа, Жамблу State code BE Continent/City Europe/Brussels longitude 50.56149 latitude …   Cities with a population over 1000 database

  • Gembloux — Sp Žanblù nkt. Ap Gembloux prancūziškai L Belgija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Gembloux Abbey — was a Benedictine abbey near the town of Gembloux [Dutch: Gembloers; Latin: Gemblacum; in older texts, sometimes Gemblours, an older French form of the name] in the province of Namur, Belgium.HistoryThe former Benedictine monastery, located about …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.