Gazogene


Gazogene

Gazogène

Voiture équipée d'un gazogène

Le Gazogène, inventé au XIXème siècle, est un appareil permettant de produire un gaz combustible à partir de matières solides et combustibles tels que bois, charbon de bois, coke ou anthracite, permettant d'alimenter des moteurs spéciaux, dits à gaz pauvres, des moteur à explosion classique ou bien des chaudières.

Ce système (sous la forme mise au point par Georges Imbert) fut utilisé couramment pour pallier l'absence de carburant automobile pendant la période de l'occupation allemande. C'est en effet un appareil simple à fabriquer, ne demandant que des matériaux faciles à se procurer.

Sommaire

Fonctionnement du gazogène

Le principe du gazogène est de provoquer une combustion incomplète du bois ou du charbon, en contrôlant l'alimentation en air du foyer, de manière à produire des gaz combustibles tel que CO (Monoxyde de carbone), H2 (dihydrogène), et CH4 (méthane).

  • 2C + O2 = 2CO + 58000cal
  • C + O2 = CO2 + 97000cal
  • 2CO + O2 = 2CO2 + 136000cal
  • CO2 + C = 2CO + 38000cal

Dans certains cas, on injecte de faibles quantités d'eau dans l'air de combustion, pour qu'elle soit craquée et produire de plus grandes quantités d'hydrogène (obtention de gaz mixte), suivant les formules:

  • C + H2O = CO + H2 - 28000cal
  • C + 2H2O = CO2 + 2H2 - 18000cal
  • CO + H2O = CO2 + H2 + 9400cal

Principaux types de gazogènes à charbon

Il existe trois familles de gazogènes suivant le sens de la combustion, le choix dépend du combustible utilisé.

Gazogène à tirage par le haut

Le courant d'air et de gaz circulent dans le sens inverse du combustible. Intéressant au niveau thermique mais nécessite des combustibles contenant peu de matière volatile pour éviter les goudrons à la sortie. Convient aux charbons de bois très purs pour éviter l'encombrement de la grille par les scories.

Gazogène à tirage par le bas

Le gaz et l'air circulent dans le même sens que le combustible, les gaz traversent la zone incandescente, les éventuels goudrons sont donc craqués. Ce dispositif limite aussi les poussières à la sortie.

Gazogène à tuyère, ou gazogène à tirage transversal

L'air est admis horizontalement par une tuyère au cœur de la zone de combustion, ce qui nécessite une tuyère en bronze massif, ou un refroidissement très puissant, pour éviter la fusion. On peut y brûler du charbon de bois, du coke, ou de l'anthracite, ou un mélange, ce qui permet de filtrer les impuretés des combustibles fossiles par le charbon de bois. Le principal intérêt de cette disposition est la simplicité de construction, une fois résolu le problème de la tuyère.

Gazogène à bois

Le gazogène à bois doit réunir dans un seul et même appareil une zone de carbonisation et une zone de gazéification. Le type le plus courant est le gazogène à diabolo. Le diabolo est un rétrécissement par lequel tous les gaz sont obligés de passer en traversant la zone incandescente, craquant ainsi la majeure partie des goudrons et acides. Il est en effet important de supprimer le plus efficacement ces produits qui abîment le moteur. Le diabolo, par sa disposition, doit résister à de très fortes températures.

dispositifs annexes

Refroidissement des gaz

Il peut être utile, dans le cas de gazogène alimentant un moteur, de refroidir les gaz avant leur admission, pour pallier les problèmes de rendement.
On agit en général par contact et par détente, dans des caissons en tôle avec des chicanes, ou par des faisceaux de tubes. L'eau de condensation récupérée peut servir à faire un barbotage du gaz, ce qui le débarrasse de certaines impuretés.

Épuration des gaz

Épurateur sec

Il s'agit de faire passer les gaz dans du charbon de bois pulvérisé, de liège ou de coke. Surtout utilisé derrière les gazogènes à charbon.

Épurateur humide

Il sert à laver les gaz en le faisant barboter dans l'eau, de manière à retirer une bonne partie des impuretés, puis faire passer le gaz dans un filtre de liège qui retiendra l'humidité et les impuretés résiduelles.

Carburation des gaz

Elle est effectuée par un mélangeur à gaz.

Utilisation d'un véhicule à gazogène

Mise en marche

Mise en marche au ventilateur

Elle consiste à créer du tirage à l'aide d'un ventilateur électrique pour permettre l'allumage de la charge de combustible. Le gazogène est alors isolé de l'admission moteur par une vanne. On enflamme les gaz à la sortie du ventilateur pour vérifier leur qualité ; lorsqu'elle est satisfaisante, que les gaz brûlent bien, on coupe le ventilateur, on ouvre la vanne d'isolement, on règle la richesse du mélangeur au maximum, et on actionne le démarreur. Tout ceci doit être effectué rapidement pour ne pas étouffer le gazogène. Une fois le moteur démarré, il faut constamment régler la richesse, parfois l'avance à l'allumage, et le ralenti.

Mise en marche au carburant de départ

Le moteur doit être équipé pour fonctionner avec un autre carburant (essence, alcool…), sur lequel on démarre le moteur. On ouvre la vanne du mélangeur pour créer la dépression nécessaire à l'allumage du gazogène lorsque le moteur tourne.

Entretien du véhicule à gazogène

Quotidien :

  • Remplissage de la trémie de combustible ;
  • Nettoyage du foyer et cendrier ;
  • Vidange des refroidisseurs et épurateurs (gazogène à bois) ;
  • Nettoyage de la tuyère et du foyer pour retirer le laitier et les scories (gazogène à charbon).

Hebdomadaire :

  • Vidange et nettoyage des filtres secs et humides, des cendriers d'épurateur ;
  • Vérification de l'étanchéité de l'ensemble.

Liens externes

Description et histoire du gazogène sur econologie

  • Portail de l’environnement et du développement durable Portail de l’environnement et du développement durable
  • Portail de l’énergie Portail de l’énergie
Ce document provient de « Gazog%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gazogene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gazogène — [ gazɔʒɛn ] n. m. • 1884; autre sens 1823; de gaz et gène 1 ♦ Vx Appareil portatif pour fabriquer de l eau de Seltz. 2 ♦ Techn. Appareil transformant par oxydation incomplète un combustible solide ou liquide en gaz. Gaz de gazogène : gaz à l air …   Encyclopédie Universelle

  • Gazogene — Gaz o*gene, n. [F. gazog[ e]ne; gaz gas + g[ e]ne, E. gen.] A portable apparatus for making soda water or a[ e]rated liquids on a small scale. Knight. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gazogène — Voiture équipée d un gazogène Le gazogène, inventé au XIXe siècle, est un appareil permettant de produire un gaz combustible à partir de matières solides et combustibles tels que bois (gaz de bois), charbon de bois …   Wikipédia en Français

  • gazogene — Siphon Si phon, n. [F. siphon, L. sipho, onis, fr. Gr. ??? a siphon, tube, pipe.] 1. A device, consisting of a pipe or tube bent so as to form two branches or legs of unequal length, by which a liquid can be transferred to a lower level, as from… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gazogene — /gaz euh jeen /, n. an apparatus for impregnating a liquid with a gas, esp. carbon dioxide. Also, gasogene. [1850 55; < F gazogène. See GAS, O , GEN] * * * …   Universalium

  • gazogene — variant of gasogene …   New Collegiate Dictionary

  • GAZOGÈNE — n. m. Il s’est dit d’un appareil servant à faire des eaux minérales. Il se dit encore des Mélanges d’alcool et d’essences diverses servant à l’éclairage, et aussi des Appareils produisant l’acétylène pour cet objet …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gazogène — (ga zo jè n ) s. m. 1°   Nom donné à un appareil portatif avec lequel on fait de l eau de Seltz. 2°   Nom proposé pour désigner le mélange d alcool et d essence de térébenthine employé pour l éclairage. ÉTYMOLOGIE    Gaz, et le suffixe gène, pris …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gazogene — n. gasogene, siphon bottle; portable device for making soda water or aerated liquids in tiny measure …   English contemporary dictionary

  • gazogene —   see gasogene …   Dictionary of difficult words