Gazelle


Gazelle
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gazelle (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Gazelle
 Gazelle Dorcas
Gazelle Dorcas
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Artiodactyla
Famille Bovidae
Sous-famille Antilopinae
Genre
Gazella
Blainville, 1816

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les gazelles (genre Gazella) sont des mammifères, de la famille des bovidés, de la sous-famille des antilopinés, vivant dans les steppes d'Afrique et d'Asie. Le nom féminin gazelle est issu du mot persan qazâl, qui signifie «élégante et rapide ».

Les gazelles sont des petites antilopes élancées, agiles, vives et très rapide à la course. Certaines gazelles peuvent atteindre une vitesse de 100 km/h[1] sur une distance de plusieurs centaines de mètres ou courir à une vitesse de 50 km/h[2] sur des plus longues distances et aussi la faculté d'entrecouper leurs courses de remarquables bonds. On trouve la plupart des gazelles dans les savanes africaines, sud-asiatiques et au Sahara.

Sommaire

Régime

Ruminant, herbivore, elle se nourrit de graminées, feuilles de buissons...; certaines gazelles peuvent se passer d'eau pendant un temps considérable.

Habitat - résistance à la sécheresse

La gazelle habite les régions chaudes et sèches, savane, steppe ou désert. Elle ne transpire pas et son pelage (fauve, blanc, brun) réfléchit les rayons du soleil. Son urine est très concentrée, ses excréments très secs.

Elle est munie d'un système de refroidissement impressionnant, des centaines de petits vaisseaux se trouvent près des parois respiratoires, l'air inspiré par la gazelle refroidit sa paroi nasale et, partant, son sang qui, acheminé par les petits vaisseaux qui fusionnent en un seul vaisseau sanguin qui irrigue directement le cerveau.

Morphologie

La taille et le poids des gazelles varient selon les espèces. Elles mesurent de 60 à 100 cm au garrot[3]. Leurs corps est long de 80 à 150 cm avec un poids de 12 à 60 kg. Élancées et gracieuses, elles ont de longues pattes fines et légères et une musculature sèche, concentrée près du corps. Ses os fins sont légers avec une colonne vertébrale très flexible.

Sa tête est petite et porte une paire de cornes annelées, en lyre, en spirale ou droite, toujours plus courtes et plus fines chez les femelles. La gazelle a des sabots serrés, frêles et très pointus, idéaux pour la course. Ses poumons sont très développés et favorisent les échanges gazeux.

Elle est dotée d'une VO2 (volume d'oxygène inspiré à l'effort) de près de 380 ml/kg/mn. La tête claire de la gazelle paraît maquillée: une barre marron (ou noire pour certaines espèces), part de la base des cornes, traverse l'œil pour se terminer entre les naseaux et la bouche.

Comportement

Vives, les gazelles ont une très bonne vision (jusqu'à 360 degrés), elles peuvent apercevoir un prédateur à 300 mètres de distance. Excitées, inquiétées ou pour décourager d'éventuelles prédateurs, les gazelles s'amusent à bondir; on appelle cela le stotting (une sorte de rebond).

Aux heures les plus chaudes de la journée elle se repose a l'ombre des arbres. Elle est plus active le matin et au crépuscule, quand il fait moins chaud. Selon les espèces elles vivent en petits groupes ou en hardes.

Reproduction

Les mâles rejoignent les femelles au moment de la reproduction. En dehors de cette période ils forment des clubs de célibataires. Les mâles adultes se combattent, et le vainqueur règne sur un groupe de femelles. Alors, il marque son territoire en lisière, en urinant et déféquant sur le sol nu. Il frotte les herbes ou les buissons avec les sécrétions odorantes de leur glande préorbitale (au coin de l'œil). Malgré leur apparence fragile les gazelles sont assez querelleuse et les combats entre mâles peuvent être violents.

La gestation des femelles dure cinq à six mois, les femelles reviennent en chaleur deux ou trois semaines après la mise bas, il est possible que certaines femelles aient deux portées par an. Au terme de la gestation naît un parfois deux faons, fragile(s) et tremblant(s) sur ses longues pattes, il reste couché près d'un buisson ou dans les hautes herbes pendant quelques jours, il n'a aucune odeur le protégeant ainsi des prédateurs, elle vient le nourrir plusieurs fois par jour.

Prédation - défense

Saut de springbok, en cas de danger, cette gazelle fait des bonds spectaculaires

Les gazelles sont très rapides à la course et distancent tous les prédateurs à l'exception du guépard. Les nouveau-nés (faons) peuvent être la proie de nombreux prédateurs comme les aigles, babouins, caracals… et les gazelles atteintes de maladies, blessées ou âgées, peuvent être la proie des lions, léopards, hyène tachetées, lycaons, pythons, crocodiles et même chacals.

Longévité

12 ans dans la nature, jusqu'à 20 ans en captivité.

Principales espèces

Sous le nom générique de gazelle existent de nombreuses espèces assez différentes.

Au sens strict on se limite au genre Gazella :

Mais on trouve également le nom vernaculaire gazelle pour des espèces d'autres genres, de la sous famille des « Antilopinae », et même d'autres sous-familles :

Statut

Certaines espèces de gazelles , ont disparu, d'autres sont en voie de disparition à cause de la chasse intensive des hommes. Aujourd'hui, les plus menacées sont protégés et leur chasse est interdite. Mais certaines espèces comme les springboks, gazelles de Grant, gazelles de Thomson, impalas... sont toujours chassé pour la qualité de leur viande, leur peau et leurs cornes.

Recensement des populations (21 espèces), Liste rouge de l'UICN :

Espèces Statut Populations Localisations
Ammodorcas clarkei (Dibatag, Gazelle de Clarke) Vulnérable (2007) Diminution 2,500[4] Afrique de l'Est: Éthiopie, Somalie
Eudorcas albonotata (Gazelle Mongalla) Préoccupation mineure (2007) 278,000[5] Soudan, Éthiopie
Eudorcas rufifrons (Gazelle à front roux) Vulnérable (1996) Diminution 25,000[6] Afrique de l'Ouest, Afrique centrale, Afrique de l'Est
Eudorcas rufina (Gazelle Rouge) Éteinte (1996)[7] Afrique du Nord : Algérie
Eudorcas thomsonii (Gazelle de Thomson) Risque d'être menacé, Conservation dépendante (1996) Diminution 550,000[8] Afrique de l'Est : Kenya, Tanzanie et Sud de l'Éthiopie
Gazella arabica (Gazella Arabica) Éteinte (2003)[9] Arabie saoudite
Gazella bennettii (Chinkara, gazelle indienne) Préoccupation mineure (2003) Stable 100,000[10] Inde, Iran, Pakistan, Afghanistan
Gazella bilkis (Gazelle de la reine de Saba Éteinte (2003)[11] Yémen
Gazella cuvieri (Gazelle de Cuvier) En danger (2007), Annexe 3 CITES 2,500[12] Algérie, Maroc, Tunisie, Sahara occidental
Gazella dorcas (Gazelle Dorcas) Vulnérable (2007) Diminution 40,000[13] toute l'Afrique du Nord
Gazella gazella (Gazelle de montagne d’Arabie) Vulnérable (2003) Diminution 15,000[14] Israël, Oman, Arabie saoudite, Yémen, Émirats arabes unis (Introduite: Iran, République islamique
Gazella leptoceros (Gazelle de Rhim) En danger (2007), annexe 2 CITES Diminution - de 2,500[15] Algérie, Tchad, Égypte, Libye, Mali, Niger, Soudan, Tunisie.
Gazella saudiya (Gazelle Saoudite) Éteinte dans la nature (2003) Population captive en réserve (2007)[16] Irak, Koweït, Arabie saoudite, Yémen
Gazella spekei (Gazelle de Speke) Vulnérable (1996), en danger (2007)[17] Diminution Somalie, possible qu’elle soit éteinte en Éthiopie
Gazella subgutturosa (Gazelle à goitre) Risque d'être menacé (2003), Vulnérable (2006) Diminution 130,000[18] pays arabes, pays asiatiques
Nanger dama (Gazelle Dama) En Danger critique (2006), Annexe 1 CITES Diminution 2,000 dont 300 en captivité[19] Tchad, Mali, Niger, Sénégal, Soudan, Algérie, Sahara occidental
Nanger granti (Gazelle de Grant) Faible risque/Conservation dépendante (1996) Diminution 350,000[20] Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan, Tanzanie, Ouganda
Nanger soemmerringii (Gazelle de Soemmerring Vulnérable (2007) Diminution 14,000[21] Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Somalie
Procapra gutturosa (Gazelle de la Mongolie) Préoccupation mineure (2003) 1,500,000[22] Chine, Mongolie, Russie
Procapra picticaudata (Gazelle du Tibet) Risque d'être menacé (2007) Diminution 100,000[23] Chine, Tibet, Inde
Procapra przewalskii (Gazelle de Przewalski) En danger critique (2003) Diminution - de 2,500[24] Chine

Les espèces d'autres genres:

Espèces Statut Populations Localisations
Aepyceros melampus (gazelle à pieds noirs, impala) Faible risque/Conservation dépendante (1996), Préoccupation mineure (aujourd'hui) Stable 2,000,000[25] Angola, Botswana, Kenya, Malawi, Mozambique, Namibie, Rwanda, Afrique du Sud, Swaziland, Tanzanie, Ouganda, Zambie; Zimbabwe, Gabon, Congo[Lequel ?]
Aepyceros melampus petersi (gazelle à pieds noirs, Impala à face noir) Stable 2,200[26] Angola, Namibie
Antidorcas marsupialis (gazelle à poche dorsale, springbok) Faible risque/Conservation dépendante (1996), Préoccupation mineure (aujourd'hui) Augmentation 2,500,000[27] Angola, Botswana, Namibie, Afrique du Sud
Litocranius walleri (gazelle de Waller, Gérénuk) Faible risque/Conservation dépendante (1996), risque d'être menacé (aujourd'hui) Diminution 95,000[28] Djibouti, Éthiopie, Kenya, Somalie, Tanzanie

Photographie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liste des noms scientifiques

Références

  1. Encyclopedia Gazelle
  2. Encyclopedia Gazelle
  3. Encyclopedia Gazelle
  4. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Clarke
  5. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Mongalla
  6. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle à Front Roux
  7. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Rouge
  8. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Thomson
  9. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Arabe
  10. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Indienne
  11. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de la Reine de Saba
  12. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle De Cuvier
  13. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Dorcas
  14. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de montagne d’Arabie
  15. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle À Cornes Fines Des Sables
  16. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Saoudite
  17. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Speke
  18. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle À Goître
  19. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle Dama
  20. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Grant
  21. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Soemmerring
  22. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle De La Mongolie
  23. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle du Tibet
  24. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle De Przewalski
  25. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle à Pieds Noirs ou Impala
  26. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle à Pieds Noirs ou Impala à Face Noir
  27. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle à Poche Dorsale ou Springbok
  28. Liste Rouge de l'IUCN: Gazelle de Waller ou Gérénuk

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gazelle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gazelle — [ gazɛl ] n. f. • gazel 1272; ar. gazâl, gazâla ♦ Mammifère (bovidés) à cornes annelées, à longues pattes fines, très répandu dans les déserts d Afrique et d Asie. Fig. Des yeux de gazelle : de grands yeux doux. ♢ Pâtiss. Cornes de gazelle. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Gazelle — bezeichnet eine Gattung von Antilopen, siehe Gazellen einen französischer Hubschraubertyp, siehe Aérospatiale SA 341/342 einen Kleintransporter der russischen Herstellers GAZ, siehe GAZelle einen Hersteller von Fahrrädern, siehe Gazelle (Fahrrad) …   Deutsch Wikipedia

  • GAZelle — Marschrutka vom Typ „GAZ 22171“ in Rostow am Don GAZelle (russisch ГАЗель, auch Gasel, GAZel oder GASel) ist eine russische Automarke für Kleinbusse und transporter. Der Typ wird von der russischen Automobilfabrik GAZ in Nischni …   Deutsch Wikipedia

  • GAZELLE — (Heb. צְבִי, ẓevi). The gazelle is included among the seven wild animals permitted as food (Deut. 14:5; 12:15), and is the only one among them that has survived in Israel. Though it was almost extinct in the early 1940s, there has been a… …   Encyclopedia of Judaism

  • Gazelle — Gazelle  браузер, анонсированный компанией Microsoft в начале 2009 года. Новый браузер будет применять принципы разделения ресурсов, характерные для многопользовательских операционных систем, что, согласно Microsoft, повысит его надёжность… …   Википедия

  • Gazelle — puede referirse a: Gazelle, una localidad del condado de Siskiyou en California. El Gazelle, un helicóptero ligero concebido en la segunda mitad de los años 60. Gazelle, fabricante de bicicletas neerlandés. Microsoft Gazelle, el nombre clave de… …   Wikipedia Español

  • Gazelle — Sf (eine Art Antilope) erw. exot. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. gazelle, dieses aus span. gacela, aus arab. ġazāla.    Ebenso nndl. gazel, ne. gazelle, nfrz. gazelle, nschw. gasell, nnorw. gasell, nisl. gasella. ✎ DF 1 (1913), 239;… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Gazelle — Ga*zelle , n. [F. gazelle, OF. also, gazel; cf. Sp. gacela, Pr. gazella, It. gazella; all fr. Ar. ghaz?l a wild goat.] (Zo[ o]l.) One of several small, swift, elegantly formed species of antelope, of the genus {Gazella}, esp. {G. dorcas}; called… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gazelle — Gazelle. Die Poesie, beschränkt auf das todte Wort und deßhalb weniger mächtig als die Malerei und Tonkunst mit ihrer Farben und Tonpracht, entlehnt ihre Bilder und Gleichnisse, ihre Farben und Klänge aus der Natur, um, was sie schildern will,… …   Damen Conversations Lexikon

  • Gazelle — Gazelle, CA U.S. Census Designated Place in California Population (2000): 136 Housing Units (2000): 67 Land area (2000): 0.601478 sq. miles (1.557820 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.601478 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Gazelle, CA — U.S. Census Designated Place in California Population (2000): 136 Housing Units (2000): 67 Land area (2000): 0.601478 sq. miles (1.557820 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.601478 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.