Gauzlin (fils de Rorgon Ier du Maine)


Gauzlin (fils de Rorgon Ier du Maine)

Gozlin (évêque)

Goslin, Gauzlin ou Gozlin (834-† 886) fut évêque de Paris, défenseur de la cité contre les Normands en 885. Selon certains auteurs, il aurait été le fils de Rorgon Ier du Maine, comte du Maine, et, selon d'autres, le fils naturel de l'empereur Louis le Pieux.

Devenu moine en 848, il entra à l'abbaye Saint-Remi de Reims, puis devint abbé successivement de Saint-Maur de Glanfeuil, de Jumièges, de Saint-Amand, de Saint-Germain-des-Prés et de Saint-Denis. Comme beaucoup de prélats de son temps, il participa activement à la lutte contre les Vikings. Fait prisonnier avec son demi-frère Louis en 858, il fut libéré après le paiement d'une lourde rançon[1]. De 855 à 867, il travailla par intermittence, puis de 867 à 881 de façon plus régulière, comme chancelier de Charles le Chauve et de ses successeurs.

En 877, à la mort du roi, Gozlin prend la tête d’un parti contre le fils de Charles le Chauve et héritier légitime, Louis le Bègue et son fils Louis III. Il veut que ce soit Louis le Jeune, fils de Louis le Germanique qui prenne la succession, mais ses intrigues n’aboutissent pas.[2]
En 883 ou 884, il fut élu évêque de Paris. Percevant les dangers auxquels la cité pouvait être exposée en cas d'attaque des Vikings, il planifia et dirigea le renforcement des défenses, tout en s'en remettant à la protection des reliques de Saint Germain et de Sainte Geneviève. Lorsque l'attaque eut lieu, le 26 novembre 885, la défense de la cité contre le siège entrepris par les Vikings lui fut confiée, ainsi qu'à Eudes (ou Odon), comte de Paris, et à Hugues (ou Ebles), abbé de Saint-Germain d'Auxerre. La lutte pour le pont au Change dura deux jours. Goslin contraignit les Normands à renoncer à l'assaut en réparant la destruction de la tour en bois pendant la nuit. Le siège se poursuivit un peu plus d'un an, alors que l'empereur Charles le Gros se trouvait en Italie. Tandis que l'on négociait les prémices de la paix, Goslin mourut le 16 avril 886, usé par ses efforts, ou tué par la peste qui faisait rage dans la cité.

Notes et références

  1. D'après Prudentii Trecensis episcopi Annales, ann. 858.
  2. Dictionnaire de biographie française. tome 16. 96, Griveau-Guéroult Du Pas, Paris, Letouzey et Ané / 1985 (art. Gozlin de G. Michaux)

Bibliographie

  • Amaury Duval, L'Évêque Gozlin ou le Siège de Paris par les Normands. Chronique du IXe siècle (2 volumes, 1832)
Ce document provient de « Gozlin (%C3%A9v%C3%AAque) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gauzlin (fils de Rorgon Ier du Maine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rorgon ier du maine — Rorgon Ier ou Rorico Ier, mort un 16 juin en 839 ou en 840, fut comte de Rennes en 819 et comte du Maine de 832 à 839. Il était de la famille des Rorgonides, fils de Gauzlin Ier, seigneurs mainois et d Adeltrude. Il vécut à la cour de l empereur… …   Wikipédia en Français

  • Rorgon Ier du Maine — Rorgon Ier du Maine[1] (Rorico), mort un 16 juin en 839 ou en 840, fut comte de Rennes en 819 et comte du Maine de 832 à 839. Sommaire 1 Famille 2 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Bilchilde (Fille De Rorgon Ier Du Maine) — Pour les articles homonymes, voir Bilichilde. L Historia Inventionis Sanctii Baudelli signale que le prince Bernard de Gothie avait un oncle nommé Gauzlin qui avait été abbé, puis évêque. De cette mention a été déduite l existence d une fille du… …   Wikipédia en Français

  • Bilchilde (fille de rorgon ier du maine) — Pour les articles homonymes, voir Bilichilde. L Historia Inventionis Sanctii Baudelli signale que le prince Bernard de Gothie avait un oncle nommé Gauzlin qui avait été abbé, puis évêque. De cette mention a été déduite l existence d une fille du… …   Wikipédia en Français

  • Bilchilde (fille de Rorgon Ier du Maine) — Pour les articles homonymes, voir Bilichilde. L Historia Inventionis Sanctii Baudelli signale que le prince Bernard de Gothie avait un oncle nommé Gauzlin qui avait été abbé, puis évêque. De cette mention a été déduite l existence d une fille du… …   Wikipédia en Français

  • Gauzlin Ier Du Maine — est un seigneur originaire du Maine du début du IXe siècle. C est le plus ancien ancêtre connu de la famille des Rorgonides. Sur des considérations onomastiques, il pourrait être issu des comtes du Mans du VIIIe siècle, qui sont issus… …   Wikipédia en Français

  • Gauzlin ier du maine — est un seigneur originaire du Maine du début du IXe siècle. C est le plus ancien ancêtre connu de la famille des Rorgonides. Sur des considérations onomastiques, il pourrait être issu des comtes du Mans du VIIIe siècle, qui sont issus… …   Wikipédia en Français

  • Gauzlin Ier du Maine — est un seigneur originaire du Maine du début du IXe siècle. C est le plus ancien ancêtre connu de la famille des Rorgonides. Sur des considérations onomastiques, il pourrait être issu des comtes du Mans du VIIIe siècle, qui sont issus… …   Wikipédia en Français

  • Rorico Ier du Maine — Rorgon Ier du Maine Rorgon Ier ou Rorico Ier, mort un 16 juin en 839 ou en 840, fut comte de Rennes en 819 et comte du Maine de 832 à 839. Il était de la famille des Rorgonides, fils de Gauzlin Ier, seigneurs mainois et d Adeltrude. Il vécut à la …   Wikipédia en Français

  • Hugues Ier Du Maine — Hugues Ier, mort entre 939 et 955, fut comte du Maine de 900 à sa mort, de la famille des Hugonides. Il était fils de Roger, comte du Maine, et de Rothilde. Il succéda à son père en 900 et dut lutter contre le prétendant rorgonide, Gauzlin II.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.