Gaudes


Gaudes
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gaude

'Les gaudes’ (nom toujours employé au pluriel) sont une préparation culinaire, sorte de bouillie à base de farine de maïs et de lait.

Sommaire

Caractéristiques

Les gaudes furent pendant de nombreuses générations un aliment de base peu onéreux pour les familles paysannes de la Bresse. L'ingrédient principal de cette recette est la farine de maïs grillée qui, mélangée à du lait, constitue une bouillie relativement consistante. La farine de maïs faite à partir de grains torréfiés est l’élément caractéristique qui distingue les gaudes bressanes des autres préparations de ce type comme les millas.

Durant les périodes de disette ou de guerre, les gaudes constituaient la source de subsistance principale du Bressan. Son fumet appétissant en fait néanmoins un mets encore prisé de nos jours en période hivernale. C'est en référence à la couleur de la farine de maïs grillé que les Bressans ont été surnommés les "ventres jaunes".

Histoire

Christophe Colomb rapporta le maïs en Europe à la fin du XVe siècle. La céréale parvint en Bresse deux siècles plus tard et servit initialement à la nourriture du bétail et du réputé poulet de Bresse. Cette variété était appelée blé de Turquie puis maïs jaune de Bresse. Très rapidement les paysans prirent conscience de ses qualités nutritives pour l'homme et commencèrent à en torréfier les épis afin d'en tirer une farine aisée à conserver. Échappant à la dîme, son succès fut très rapide. Au début du XIXe siècle, la pomme de terre devint une alternative et, le niveau de vie s'améliorant avec la diversification alimentaire, les gaudes ne se consommèrent désormais plus qu'au petit déjeuner. L'arrivée du café au lait dans les habitudes relégua les gaudes dès les années 1920 au rang de curiosité folklorique[réf. nécessaire].

Une déclinaison plus récente de l'utilisation de cette farine sont les « gaudrioles », sablés à base de gaudes amalgamées à du beurre, du sucre et des œufs. Il existe d'autres variantes telles que boulettes de gaudes (« flots »), gâteau de gaudes (« millassou »), crêpes, poisson frit.

Les gaudes sont aussi connues dans le Haut-Jura et la Côte d'Or.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gaudes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quid victor gaudes? haec te victoria perdet. — См. Победа Пирра …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • Millas (plat) — Millas Portion de millas aux cerises Autre nom Millassous Millassons Armotes Lieu d origine Languedoc, Gascogne …   Wikipédia en Français

  • Urania Universum — Die DDR Anthologie Urania Universum ist eine Buchreihe von populärwissenschaftlichen Jahrbüchern für Wissenschaft, Technik, Kultur, Sport und Unterhaltung des ehemaligen Urania Verlages Leipzig/Jena. Bände erschienen in den Jahren 1955… …   Deutsch Wikipedia

  • gaude — [ god ] n. f. • 1268; germ. °walda 1 ♦ Bot. Variété de réséda, fournissant une teinture jaune. 2 ♦ Au plur. Région. Mets à base de bouillie de farine de maïs. ● gaude nom féminin (germanique walda) Herbe bisannuelle (résédacée) des sols… …   Encyclopédie Universelle

  • GAUDE — s. f. Espèce de bouillie qu on fait avec la farine du maïs ou blé de Turquie. On l emploie souvent au pluriel. Un plat de gaudes. Il aime beaucoup les gaudes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bresse — 46°25′N 05°15′E / 46.417, 5.25 …   Wikipédia en Français

  • Cuisine bourguignonne — La cuisine bourguignonne offre une grande diversité de produits ou de spécialités, issues de la disparité des modes de vie entre les différents sous régions qui composent la Bourgogne. La cuisine bourguignonne, en tant que mode de préparation, ne …   Wikipédia en Français

  • Hugues de Pairaud — est d une famille noble du Forez. C est par son oncle Humbert de Pairaud qu il est reçu dans l Ordre du Temple, à Lyon (1263)[1]. Vers 1280, un certain Dominique de Dijon « lui donne le titre de « maître du passage outremer ». C… …   Wikipédia en Français

  • Jauldes — 45° 47′ 11″ N 0° 15′ 31″ E / 45.7864, 0.2586 …   Wikipédia en Français

  • gaudé — (gô dé) s. m. Prière qu on dit à l église. Cette vieille est toujours une heure après les autres pour dire ses gaudés, Trévoux. •   D abord l oiseau, comme il n était pas bête, Vit qu il devait oublier pour toujours Tous les gaudés qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.