Gaude


Gaude
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudes.
Aide à la lecture d'une taxobox Gaude
 Reseda luteola
Reseda luteola
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Capparales
Famille Resedaceae
Genre Reseda
Nom binominal
Reseda luteola
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Brassicales
Famille Resedaceae
 Détail des fleurs

Détail des fleurs

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

La gaude, ou réséda des teinturiers, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Résédacées, assez commune en Europe occidentale et méridionale, qui fut cultivée autrefois comme plante tinctoriale. Toute la plante contient des matières colorantes de la famille des flavonoïdes (couleur jaune).

Nom scientifique : Reseda luteola L.

Noms vernaculaires : gaude, réséda des teinturiers, réséda jaunâtre, grand réséda, herbe à jaunir, herbe jaune, mignonette jaunâtre, herbe des juifs...

Sommaire

Description

Plante bisannuelle, persistant parfois plusieurs années, de 50 cm à 1,20 m de haut. Racine de type pivotant. Feuilles allongées entières. Fleurs jaune verdâtre, à trois pétales, groupées en grappes allongées.

Caractéristiques

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Distribution

Cette plante est originaire du pourtour du bassin méditerranéen et d'Asie occidentale. On la trouve notamment en Égypte et en Libye, dans le péninsule Ibérique, l'Italie et les Balkans, ainsi qu'au Moyen-Orient de la Turquie à l'Iran, ainsi qu'au Pakistan.

Autrefois cultivée en France (Languedoc-Roussillon, alentours de Paris, nord des Hauts de Seine), en Allemagne et en Grande-Bretagne, elle s'y est parfois naturalisée, il en reste quelques pieds çà et là. Mais,ils restent rares.

Utilisation

La gaude contient un principe colorant qui est le lutéolol (ou lutéoline) isolé pour la première fois par le chimiste français Chevreul. Elle produit une teinte jaune très solide, considérée comme la meilleure des teintures jaunes. Toute la partie aérienne est utilisée à cet effet (tiges, feuilles notamment).

Cette plante porte aussi le nom d'"herbe des juifs" car c'est l'une des plantes utilisée, du XIIIe au XVIIIe siècle, par les juifs du Comtat Venaissin (qui était alors un domaine pontifical) pour teindre en jaune les chapeaux qu'ils étaient tenus de porter comme signe distinctif.

Références externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gaude de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gaude — [ god ] n. f. • 1268; germ. °walda 1 ♦ Bot. Variété de réséda, fournissant une teinture jaune. 2 ♦ Au plur. Région. Mets à base de bouillie de farine de maïs. ● gaude nom féminin (germanique walda) Herbe bisannuelle (résédacée) des sols… …   Encyclopédie Universelle

  • gaude — 1. (gô d ) s. f. Terme de botanique. Espèce de réséda croissant naturellement dans les lieux incultes, employée pour la teinture en jaune, reseda luteola, L. (résédacées). HISTORIQUE    XIIIe s. •   Semence de guarence ne de gaude ne doit noiant …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gaude — (spr. Gohd), 1) (de la G.), angenehmer Provencerwein, dem Frontignac ähnlich; 2) (Hdlgsw.), so v.w. Wau …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Gaude — (Fru G., Frau Gode oder Wode), ein mythisches Wesen, in Sagen und Gebräuchen Niederdeutschlands auftretend, vielleicht eine weibliche Umgestaltung Wodans …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • gaude — margaude nigaude saligaude …   Dictionnaire des rimes

  • Gaude — Mehlsuppe ist eine sehr einfache Suppe aus Mehl (meist Weizen oder Roggenmehl, bei der französischen Gaude Maismehl) und Wasser sowie je nach Verfügbarkeit weiteren Zutaten, die früher in armen Haushalten zum Frühstück gegessen wurde. Sie ist vor …   Deutsch Wikipedia

  • gaudé — (gô dé) s. m. Prière qu on dit à l église. Cette vieille est toujours une heure après les autres pour dire ses gaudés, Trévoux. •   D abord l oiseau, comme il n était pas bête, Vit qu il devait oublier pour toujours Tous les gaudés qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GAUDE — s. f. T. de Botan. Espèce de réséda dont les teinturiers se servent pour teindre en jaune …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GAUDE — s. f. Espèce de bouillie qu on fait avec la farine du maïs ou blé de Turquie. On l emploie souvent au pluriel. Un plat de gaudes. Il aime beaucoup les gaudes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GAUDE — n. f. T. de Botanique Espèce de réséda dont les teinturiers se servent pour teindre en jaune. Il se dit aussi d’une Sorte de bouillie qu’on fait avec la farine du maïs ou blé de Turquie. On l’emploie souvent au pluriel. Un plat de gaudes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.