Gaston Rebuffat


Gaston Rebuffat

Gaston Rébuffat

Gaston Rébuffat (né le 7 mai 1921 à Marseille et mort le 1er juin 1985) était un alpiniste français, membre notamment de l'expédition française à l'Annapurna.

Sommaire

Biographie

Gaston Rébuffat découvre l'escalade dans les Calanques de Marseille, puis à 16 ans il s'inscrit au CAF (section Haute Provence) où il découvre la haute montagne et fait la connaissance d'Henri Moulin qu'il considère comme « son grand frère de l'alpinisme ». Il découvre ensuite les Alpes et le massif du Mont-Blanc qui devient son jardin de jeux.

« Pendant des années, tandis que j'habitais Marseille, j'ai rêvé d'ascensions. Chaque hiver, j'attendais le mois de juillet avec impatience. Enfin, c'était le départ pour Ailefroide ou pour Chamonix. Je passais quelques journées sur les cimes, puis, un an encore, il me fallait attendre. Alors, un jour, décidant de vivre en montagne, je devins guide. »

En 1940, il s'engage à Jeunesse et Montagne où il rencontre Lionel Terray avec qui il va devenir ami. C'est dans le Centre École Jeunesse et Montagne du Valgaudemar que la passion des montagnes s'ancre profondément en lui. Il déménage ensuite pour Chamonix où il travaille dans la ferme de son ami Lionel Terray.

En 1942, Gaston Rébuffat réussit son brevet de guide de haute montagne malgré son jeune âge (21 ans alors que l'âge requis était de 23 ans). Il poursuit alors son activité de moniteur à Jeunesse et Montagne, et en 1944 devient instructeur à l'École Nationale d'Alpinisme, ainsi qu'à l'École militaire de haute montagne. En juin 1945, Gaston Rébuffat intègre la prestigieuse Compagnie des guides de Chamonix sous la tutelle d'Alfred Couttet. Il devient alors le troisième "étranger" de la Compagnie, après Roger Frison-Roche et Édouard Frendo, alors que, traditionnellement, il fallait être né dans la vallée pour y entrer.

« Je pris possession de mon métier de guide (...) Il me sembla devenir tout à fait le capitaine de mon existence. »

« Je comprends mieux la raison qui nous pousse vers les grandes voies et les ultimes premières : ne pas se contenter de mettre les pieds dans les traces creusées par l'effort des pionniers. Être digne de l'héritage. »

Un an avant sa mort, en 1984, il est décoré Officier de la Légion d'honneur.

Palmarès sportif

  • Première ascension de l'arête Sud-Ouest intégrale de l'aiguille des Pélerins (1943)
  • Seconde ascension de l'éperon Frendo à l'Aiguille du Midi (1943)
  • Première ascension de l'arête Est du pic de Roc (1944)
  • Première ascension de la face Nord-Ouest du Grand Pic de Belledonne (1944)
  • Seconde ascension de l'éperon Walker aux Grandes Jorasses (1945)
  • Première ascension de la face Nord de la Dent du Requin (1945)
  • Quatrième ascension de l'éperon Croz aux Grandes Jorasses (1947)
  • Première ascension de la face Sud de l'Aiguille du Midi (1956)
  • Quatrième ascension du pilier Bonatti aux Drus (1961)

Plusieurs de ces ascensions ont été réalisées avec Lionel Terray, Édouard Frendo ou le violoncelliste et humoriste Maurice Baquet.

Œuvres de Gaston Rébuffat

Livres

  • La piste des cimes, Éditions Spes, 1961.
  • Calanques, avec Gabriel-M. Ollive, Éditions Arthaud, Collection Belles Pages.
  • L'apprenti montagnard, Éditions Vasco, Collection Grands Vents
  • Étoiles et tempêtes, Éditions Arthaud, 1954.
  • Du Mont-Blanc à l'Himalaya, Éditions Arthaud, Collection Belles Pages.
  • Neige et Roc, Éditions Hachette
  • Mont-Blanc, jardin féerique, Éditions Guérin, où il décrit et transmet sa passion pour la Montagne et pour le massif du Mont-Blanc
  • Cervin, cime exemplaire
  • La Montagne est mon domaine, Éditions Hoëbecke, collection Retour à la montagne 1994.
  • Le massif du Mont-Blanc - Les 100 plus belles courses, Éditions Denoël, 1973.
  • Le Massif des Écrins - Les 100 plus belles courses, Denoël.
  • Calanques, Saint-Baume, Sainte-Victoire - Les 400 plus belles escalades et randonnées, Denoël.

Films

  • Flammes de Pierres tourné en 1953.
  • Étoiles et Tempêtes réalisé en 1955 par Gaston Rébuffat, images de Georges Tairraz avec Maurice Baquet. Film en couleur, Grand Prix du festival de Trente.
  • Les horizons gagnés réalisé en 1961 par Gaston Rébuffat, images de Georges Tairraz et Pierre Tairraz. Film en couleur, Grand Prix du 10e festival international du film de montagne et d'exploration de Trente, en Italie.
  • Entre Terre et Ciel réalisé en 1974 par Gaston Rébuffat.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

  • Yves Ballu, "Gaston Rébuffat, Une vie pour la montagne" (biographie de Gaston Rébuffat).
  • Portail de la montagne Portail de la montagne
Ce document provient de « Gaston R%C3%A9buffat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gaston Rebuffat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gaston Rébuffat — (né le 7 mai 1921 à Marseille et mort le 1er juin 1985) est un alpiniste français, membre notamment de l expédition française à l Annapurna …   Wikipédia en Français

  • Gaston Rébuffat — Placa en conmemoración de Gaston Rébuffat en el macizo de las calanques de Marsella …   Wikipedia Español

  • Gaston Rebuffat — Gaston Rébuffat (* 7. Mai 1921 in Marseille; † 1. Juni 1985 in Paris) war französischer Bergsteiger und eine der bedeutendsten Persönlichkeiten in der Geschichte des Alpinismus. Im Alter von 16 Jahren entdeckte Rébuffat das Felsklettern für sich… …   Deutsch Wikipedia

  • Gaston Rébuffat — (* 7. Mai 1921 in Marseille; † 1. Juni 1985 in Paris) war französischer Bergsteiger und eine der bedeutendsten Persönlichkeiten in der Geschichte des Alpinismus. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Literatur von Gaston Rébuffat …   Deutsch Wikipedia

  • Gaston Rébuffat — (7 May 1921, Marseille ndash; 31 May 1985, Paris) was a well known French alpinist and mountain guide. The climbing technique, to gaston, was named after him. He was a recipient of France s prestigious Chevalier de la Légion d Honneur in 1984.… …   Wikipedia

  • Rue Gaston-Rébuffat — 19e arrt …   Wikipédia en Français

  • Rébuffat — Gaston Rébuffat (* 7. Mai 1921 in Marseille; † 1. Juni 1985 in Paris) war französischer Bergsteiger und eine der bedeutendsten Persönlichkeiten in der Geschichte des Alpinismus. Im Alter von 16 Jahren entdeckte Rébuffat das Felsklettern für sich… …   Deutsch Wikipedia

  • RÉBUFFAT (G.) — Gaston RÉBUFFAT 1921 1985 Les écrits de Gaston Rébuffat mais aussi les témoignages de ses pairs sont là pour nous dire que ce grand gaillard dégingandé, au visage découpé au burin, au parler un peu précieux bien détaché d’entre ses lèvres minces …   Encyclopédie Universelle

  • Gaston — may refer to:Places* In the United States: ** Gaston, Indiana ** Gaston, Oregon ** Gaston, South Carolina ** Gaston County, North Carolina *** Gaston College, a community college in North Carolina * A variant spelling of Gastun, a Crusader castle …   Wikipedia

  • Gaston (climbing) — In climbing, to gaston refers to a technique involving pulling to the side with the elbow pointed outwards. It can be visualised as being similar to the motion involved if one were to pull open a closed elevator door.The technique is named after… …   Wikipedia