Gareth Edwards


Gareth Edwards
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edwards.
Gareth Edwards Portail du rugby à XV
Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après
Fiche d'identité
Nom complet Gareth Owen Edwards
Naissance 12 juillet 1947
à Pontardawe (Pays de Galles)
Position demi de mêlée
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)*
Cardiff RFC
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)**
1967-1978 Drapeau : Pays de Galles Galles 53 (88)

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Gareth Owen Edwards, né le 12 juillet 1947 à Pontardawe, est un joueur gallois de rugby à XV, évoluant au poste de demi de mêlée.

Il est considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de l'histoire du rugby, l'équivalent de Pelé en football[1]. Il fait partie de l'équipe du pays de Galles, qui remporte sept Tournois dont trois Grand Chelems durant les années 1970. Gareth Edwards jouera 53 fois consécutivement pour son équipe nationale sur une période de douze ans[2].

Sommaire

Biographie

Gareth Edwards est un enfant de mineurs gallois de Gwaun-cae-Gurwen. Il entre à l'école publique de Millfield grâce à ses résultats sportifs.

Il débute avec le pays de Galles le 1er avril 1967 à seulement 19 ans contre la France avec une défaite 20-14 à Paris.

Il est capitaine du pays de Galles à seulement 20 ans en février 1968 contre l'Écosse pour une victoire 5-0 à Cardiff. Il laissera cet honneur à des joueurs plus expérimentés.

Il fait partie de l'équipe du pays de Galles, les Diables Rouges, qui dominent sans partage le rugby européen durant les années 1970[3] avec 7 Tournois gagnés avec Gareth Edwards : 1969, 1970, 1971, 1973, 1975, 1976 et 1978, dont trois Grand Chelems (GC) en 1971, 1976 et 1978. Gareth Edwards jouera 53 fois consécutivement pour son équipe nationale, dont 13 comme capitaine, ce qui fait une carrière internationale remarquable, qui court sur une période de douze ans. Ce chiffre paraît faible aujourd'hui, car des joueurs comme George Gregan, Fabien Pelous ou Philippe Sella dépassent la centaine.

Figurine de Gareth Edwards sous le maillot gallois.

Mais à l'époque, on ne joue pas de Coupe du monde de rugby et on ne dispute pas dix matches internationaux par an. Ainsi Mike Gibson possède un record, celui de matchs disputés lors du Tournoi des cinq nations. Il devance Philippe Sella (50) avec un total de 56 matchs. Gareth Edwards a longtemps été le Gallois qui a disputé le plus de rencontres du Tournoi (45)[4] avant d'être rejoint, puis dépassé par Martyn Williams (47) en 2009[5],[6],[7].

À ceci, on peut ajouter les 10 tests matchs disputés avec les Lions.

Gareth Edwards forme la charnière galloise avec Barry John d'abord à 23 reprises puis avec Phil Bennett par 25 fois. Il est également l'auteur de ce qui est considéré comme l’« essai du siècle » lors de l'un des plus fameux matchs de l'histoire avec l'équipe des Barbarians qui dispute un match de prestige contre les All Blacks en 1973[8].

Il joue en club à Cardiff.

Carrière extra-sportive

Gareth Edwards devient commentateur à la télévision pour la BBC et S4C, le pratiquant dernièrement en gallois, sa langue maternelle. Il occupe également des fonctions de dirigeant des Cardiff Blues, de directeur d'une concession automobile Mercedes, Euro Commercials Ltd. et de président du Cardiff Institute for the Blind[9].

Une figure médiatique et populaire

Une statue à son effigie a été édifiée de son vivant dans le centre de Cardiff.

La sculpture de Gareth Edwards au St. David's Centre

Quand Gareth Edwards publie son autobiographie, il est estampillé « professionnel » et il est donc temporairement écarté des affaires rugbystiques, comme entraîneur, dirigeant, par exemple.

De 1978 à 1982, Gareth Edwards est le capitaine de l'équipe de l'émission de jeux télévisés A Question of Sport de la BBC avec le joueur de football de Liverpool et de l'Angleterre Emlyn Hughes[10].

En 1997, Gareth Edwards est un des quinze plus grands joueurs internationaux de rugby à XV du passé introduits au Temple international de la renommée du rugby[11] (en anglais International Rugby Hall of Fame) [12], avec ses anciens partenaires Barry John et JPR Williams[13]. Il a également droit à une plaque au Rugby Pathway of Fame de la ville de Rugby (Angleterre), considérée comme le berceau de ce sport.

Le 21 novembre 2001, Gareth Edwards est désigné « meilleur joueur gallois de tous les temps »...

Palmarès

Statistiques en équipe nationale

  • Sélections avec le pays de Galles : 53
  • 33 victoires, 5 matchs nuls, 15 défaites
  • 20 essais, 2 tranformations, 3 drops, 1 pénalité

Statistiques avec les Lions

  • 10 sélections avec les Lions.

Notes et références

  1. (en) Bryn Palmer, « The state of the Union » sur news.bbc.co.uk, BBC, 6 novembre 2002. Consulté le 3 mai 2009
  2. (en) Welsh Rugby Legends Name The Greatest Of The Welsh Greats sur www.wru.co.uk, 22 novembre 2002. Consulté le 24 janvier 2010
  3. (fr) Les 10 belles années de l’« Orchestre Rouge », sur rugby-nomades.qc.ca
  4. (en) Statistiques de Gareth Edwards en rencontres internationales sur sv1.sotic.net/scrum. Consulté le 3 mai 2009
  5. (en) Statistiques de Martyn Williams en rencontres internationales sur sv1.sotic.net/scrum. Consulté le 3 mai 2009
  6. (en) Williams to set new Wales record sur news.bbc.co.uk, BBC, 25 février 2009. Consulté le 3 mai 2009
  7. (en) Entretien avec Martyn Williams, joueur de rugby sur news.bbc.co.uk, BBC, 2009. Consulté le 3 mai 2009
  8. (en) Bryn Palmer, « The try of the century » sur news.bbc.co.uk, BBC, 7 novembre 2002. Consulté le 3 mai 2009
  9. irb.com
  10. http://news.bbc.co.uk/sport1/hi/question_of_sport/qs_history/default.stm
  11. (en) Background, sur le site officiel du Hall of Fame
  12. (en) Induction process, Eligible Candidates, points 1 et 2
  13. International Rugby Hall of Fame - First Induction Dinner 1997
  14. (en) Sotic, « Gareth Edwards (statistics) » sur www.scrum.com. Consulté le 4 mai 2009

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • (en) Gareth Edwards et Peter Bills Gareth Edwards, Ed. Headline Bk. Pub., 1999 (ISBN 0-7472-2296-7)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gareth Edwards de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gareth Edwards — Gareth Owen Edwards (* 12. Juli 1947 in Pontardawe in Wales) ist ein ehemaliger walisischer Rugby Union Spieler auf der Position des Gedrängehalbs. Er gilt als einer der besten Spieler aller Zeiten. Edwards war Sohn eines Bergmanns aus Gwaun cae… …   Deutsch Wikipedia

  • Gareth Edwards — Infobox Rugby biography name = Gareth Edwards caption = birthname = Gareth Owen Edwards nickname = The Prince dateofbirth = birth date and age|df=yes|1947|7|12 placeofbirth = Gwaun cae Gurwen, Wales dateofdeath = placeofdeath = height = weight =… …   Wikipedia

  • Gareth Edwards — Escultura representando a Gareth Edwards. Gareth Owen Edwards (nacido 12 julio de 1947) es un ex jugador de rugby de Gales. Jugó para el equipo nacional de rugby galés, y para el club Cardiff RFC del País de Gales. Contenido …   Wikipedia Español

  • Gareth Edwards — ➡ Edwards (II) * * * …   Universalium

  • Gareth Edwards (director) — Gareth Edwards Nacimiento 1 de junio de 1975 (36 años) Nuneaton, Reino Unido Ocupación Director Años en activo 2007 presente Ficha …   Wikipedia Español

  • Gareth Edwards (réalisateur) — Pour les articles homonymes, voir Edwards. Gareth Edwards Données clés Naissance 1975 Nuneaton …   Wikipédia en Français

  • Edwards (Familienname) — Edwards ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • EDWARDS (G.) — EDWARDS GARETH (1947 ) Cinquante trois fois international pour le pays de Galles, de 1967 à 1978, le demi de mêlée Gareth Edwards est l’incarnation de l’âge d’or du rugby gallois. Formant, avec Barry John puis Phil Bennett à l’ouverture, une… …   Encyclopédie Universelle

  • Edwards — Edwards, Jorge * * * (as used in expressions) Deming, W(illiam) Edwards Edwards, Blake Edwards, Gareth Edwards, Jonathan Edwards, Jorge Steptoe, Patrick y Edwards, Robert …   Enciclopedia Universal

  • Edwards — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Le nom d’Edwards est celui de plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : Aeron Edwards (1988 ), footballeur gallois. Alfred Edwards …   Wikipédia en Français