Gare de Lyon Part-Dieu


Gare de Lyon Part-Dieu

Gare de Lyon-Part-Dieu

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie).
Lyon - Part-Dieu
Entrée Vivier-Merle
Entrée Vivier-Merle
Localisation
Pays France France
Ville Lyon
Quartier La Part-Dieu
Adresse 5, place Charles Béraudier
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
CORAIL iNTERCiTéS
Corail Lunéa,
ter Rhône-Alpes
Caractéristiques
Voies 10 à quai, 1 de passage
Quais 5 voyageurs, 4 de service
Transit annuel 29,2 millions (2007)
Historique
Mise en service 1983
Correspondances
Métro  B
Tramway  T1 T3
Lignes C  C1 C3
Bus  25 28 36 37 41 47 59 59E 70 99 198 296

45° 45′ 36″ N 4° 51′ 35″ E / 45.759978, 4.859669 La gare de Lyon Part-Dieu, située dans le quartier de La Part-Dieu, est la principale gare ferroviaire de la ville de Lyon. Elle accueille les trafics national et régional et c'est une des plus importantes gares de correspondances d'Europe.

Sommaire

Présentation

La gare de la Part-Dieu remplace la gare de Lyon-Brotteaux qui a été déclassée à son ouverture au trafic commercial.

Elle a été mise en service le 13/06/1983 dans le cadre d'une opération d'aménagement urbain qui a vu la création d'un second centre ville de Lyon et l'un des plus grands centres commerciaux de France, le centre commercial de la Part-Dieu situé juste en face de la gare sur le boulevard Marius Vivier Merle, un important centre administratif et un centre d'affaires dominés par « le crayon » (Tour Part-Dieu).

Lyon comporte quatre autres gares, la gare de Lyon-Perrache, la gare de Lyon-Vaise, la gare de Lyon-Saint-Paul ainsi que la gare de Gorge de Loup. On peut ajouter à cela d'autres gares situées en banlieue comme celle de Vénissieux ou celle de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry (TGV).

Historique

  • Le 12 juin 1983, dernier jour de fonctionnement de l'ancienne gare de Lyon-Brotteaux.
  • Le 13 juin 1983, mise en service de la nouvelle gare de Lyon Part-Dieu.
  • Le 28 juin 1985, inauguration de l'électrification en courant 25 kV 50 Hz de la ligne Lyon - Grenoble.
  • En 1983, des turbotrains RTG viennent renforcer les turbotrains ETG sur Grenoble - Lyon Part-Dieu.
  • En 1993, dernière circulation des turbotrains ETG et RTG sur Grenoble - Lyon Part-Dieu.
  • Le 3 juillet 1994, mise en service de la section de Saint-Quentin-Fallavier à Saint-Marcel-lès-Valence de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Sud-Rhône-Alpes.
  • Le 01/09/1995, dernière circulation d'un turbotrain RTG entre Lyon-Perrache et Strasbourg via Lyon-Part-Dieu, Bourg-en-Bresse et Besançon.
  • Le 19 août 1997, la locomotive électrique BB 25683, la seule encore en livrée verte d'origine part de la gare de Lyon Part-Dieu en tête d'une rame réversible Corail Lyon - Grenoble.
  • En 2001, mise en service d'un nouveau quai offrant 2 voies supplémentaires en gare de Lyon Part-Dieu.
  • Le 12 août 2003, la locomotive diesel CC 72059 tracte le train 4490/1 " Le Ventadour" Bordeaux - Grenoble via Clermont-Ferrand et Lyon-Part-Dieu.
  • Le 9 décembre 2007, mise en place de l'horaire cadencé sur l'étoile de Lyon par la Région Rhône-Alpes. Création de trains directs Dijon - Lyon - Grenoble (par diamétralisation de trains Dijon - Lyon et Lyon - Grenoble) et Ambérieu - Lyon - Saint-Étienne -Firminy (par diamétralisation de trains Ambérieu - Lyon et Lyon - Firminy) permettant de réduire l'occupation des quais en gare de la Part-Dieu. Mise en service d'autorails X-TER de la série X 72500 sur Lyon - Bordeaux via Montluçon, Guéret et Limoges.
  • Le 14 décembre 2008, renforcement des dessertes Lyon - Avignon et Lyon - Bourg-en-Bresse.
  • (voir aussi pour l'histoire du chemin de fer à Lyon, l'historique plus complet de la gare de Lyon-Perrache).

Desserte

Dessertes internationales

Dessertes nationales

Dessertes régionales

Trafic

La gare durant un court moment de non-affluence.
Le vaste hall de gare situé en contrebas des quais, encore bien fréquenté à presque 22h00.

Son fonctionnement dépassant fortement les prévisions de fréquentation initiales, aussi bien en passage qu'en destination de voyage, de 35 000 personnes en 1983 à une réalité de 80 000 personnes sur 500 trains en 2001, la gare a été restructurée de 1995 à 2001 en augmentant le nombre des quais et en révisant sa desserte depuis l'extérieur. Aux abords, le centre d'affaires se développe dans l'axe nord-sud aussi sur ce qui fut anciennement "l'arrière" des voies des gare des Brotteaux - gare de l'Est remplacée : cette vaste zone est en constant aménagement habitat et tertiaire depuis 1970 et lie désormais encore plus fortement Villeurbanne et Lyon économiquement et urbainement. La gare est autant une rue piétonne inter-quartiers qu'un centre sécurisé de transit.

Construite selon une architecture peu commune pour les gares françaises, la gare de Lyon-Part-Dieu se compose de deux niveaux : une halle au niveau du rez-de-chaussée fait office de bâtiment voyageur ("BV") où sont situés les points de vente des commerces alors que les quais, auxquels on accède par des escalators, sont situés au niveau supérieur.

Aujourd'hui, la fréquentation annuelle est de plus de 29 200 000 voyageurs ce qui lui vaut la première place nationale de province. La SNCF, qui voit la fréquentation augmenter d'environ 30% par an, prévoit une fréquentation qui passerait du niveau actuel de 80 000 personnes par jour à 200 000 en 2010. Un projet de requalification et d'adaptation aux nouvelles exigences est donc envisagé.[réf. nécessaire] Ainsi, RFF prévoit la mise à quai de la 11e voie, actuellement uniquement voie de passage sans quai.

  • Fréquentation Annuelle [réf. nécessaire]
    • = 14,7 millions (2004)
    • = 29,4 millions (2006)
    • = 36,5 millions (2007)
  • Fréquentation Journalière[1]
    • = 35 000 voyageurs (1983)
    • = 80 000 voyageurs (2001)
    • = 90 000 voyageurs (2006)
    • = 100 000 voyageurs (2007)

Plan de voies

Projets

Plusieurs projets sont à l'étude pour faire face à la saturation de la Gare. Trois projets retiennent particulièrement l'attention[2] :

  • La création d'un tunnel sous Lyon pour les TGV.
  • Un enterrement de la gare
  • Une déviation des TGV vers la gare de Lyon-Saint-Exupéry.

Dépôts Lyonnais

Il existe plusieurs dépôts de locomotives (technicentres) à Lyon avec le technicentre TGV, le dépôt de Lyon-Vaise, le dépôt de Vénissieux dont vous pourrez trouver des renseignements en cliquant sur la gare lyonnaise correspondante au dépôt.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Hebdomadaire : "La Vie du Rail", article sur la nouvelle gare de Lyon Part-Dieu, par Jean Avenas, paru en 1983.
  • Indicateurs horaires de la SNCF de 1938 à 2005.

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes


Direction précédente Gare précédente Trains Gare suivante Direction suivante
Paris-Lyon Paris-Lyon
Le Creusot TGV
TGV Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Paris-Lyon Paris-Lyon TGV Saint-Étienne-Châteaucreux Saint-Étienne-Châteaucreux
Lille-Europe Le Creusot-TGV TGV Grenoble Grenoble
Lille-Europe
Bruxelles-Midi
Marne-la-Vallée-Chessy TGV Valence-TGV Montpellier-Saint-Roch
Perpignan
Toulouse-Matabiau
Nantes Massy-TGV TGV Valence-TGV Montpellier-Saint-Roch
Genève Bellegarde TGV Valence-TGV Montpellier-Saint-Roch
Dijon-Ville Mâcon-Ville TGV Valence-TGV Bordeaux-Saint-Jean
Melun Le Creusot-TGV TGV
(Week-ends et vacances)
Valence-TGV Marseille-Saint-Charles
Le Havre Massy-Palaiseau TGV Valence-TGV Marseille-Saint-Charles
Lille-Europe
Bruxelles-Midi
Marne-la-Vallée-Chessy TGV Valence-TGV
Avignon TGV
Marseille-Saint-Charles
Nice-Ville
Nantes
Rennes
Massy-TGV TGV Valence-TGV Marseille-Saint-Charles
Metz-Ville
Dijon-Ville
Mâcon-Ville TGV Avignon-TGV Marseille-Saint-Charles
Nice-Ville
Strasbourg Bourg-en-Bresse TGV Avignon-TGV Marseille-Saint-Charles
Genève Bellegarde TGV Avignon-TGV Marseille-Saint-Charles
Metz-Ville Mâcon-Ville
Dijon-Ville
CORAIL Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Strasbourg Bourg-en-Bresse CORAIL Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Metz-Ville / Strasbourg Mâcon-Ville CORAIL
(Saisonnier l'été)
Valence-Ville Cerbère / Portbou
Quimper Saint-Pierre-des-Corps CORAIL Lunéa
(Week-ends et vacances)
Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Quimper Saint-Pierre-des-Corps CORAIL Lunéa
(Week-ends et vacances)
Genève-Cornavin Genève-Cornavin
Hendaye / Irun Valence-Ville CORAIL Lunéa
(Week-ends et vacances)
Genève-Cornavin Genève-Cornavin
Tours / Bordeaux Roanne CORAIL iNTERCiTéS Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Dijon-Ville
Mâcon-Ville
Saint-Germain-au-Mont-d'Or ter Bourgogne /
Rhône-Alpes
La Verpillière Grenoble
Clermont-Ferrand Tarare ter Auvergne /
Rhône-Alpes
Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Roanne Albigny-Neuville ter Rhône-Alpes Terminus
Lyon-Perrache
Terminus
Lyon-Perrache
Besançon-Viotte Ambérieu ter Rhône-Alpes Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Bourg-en-Bresse Sathonay-Rillieux ter Rhône-Alpes Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Genève-Cornavin
Évian
Saint-Gervais
Annecy
Ambérieu ter Rhône-Alpes Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Ambérieu
Terminus
Crépieux-la-Pape
Terminus
ter Rhône-Alpes Givors-Ville
Lyon-Perrache
St-Étienne-Châteaucreux
Lyon-Perrache
Terminus Terminus ter Rhône-Alpes Bourgoin-Jallieu Chambéry-Challes-les-Eaux
Modane
Bourg-Saint-Maurice
Terminus Terminus ter Rhône-Alpes La Verpillière Grenoble
Terminus Terminus ter Rhône-Alpes /
PACA
Vienne Valence-Ville
Briançon
Avignon-Centre
Marseille-Saint-Charles
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « Gare de Lyon-Part-Dieu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gare de Lyon Part-Dieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gare de Lyon-Part-Dieu — Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Part Dieu L entrée côté boulevard Vivier Merle, place …   Wikipédia en Français

  • Gare de Lyon-Part-Dieu — The Gare de la Part Dieu (Part Dieu railway station) is the primary train station for metropolitan Lyon, France. It is one of the most important railway hubs in Europe.HistoryThe station was constructed in 1978 as part of the new Part Dieu urban… …   Wikipedia

  • Gare de Lyon-Part-Dieu/plan de voies — Plan de voies du secteur de Lyon Part Dieu / Sathonay en 1993[1] Article principal : gare de Lyon Part Dieu.   Vers Dijon / Saint Germain des Fossés   (Vers Neuville / Trévoux) Vers Paris Lyon (LGV Su …   Wikipédia en Français

  • Gare De La Part-Dieu — Gare de Lyon Part Dieu Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Part Dieu Entrée Vivier Merle …   Wikipédia en Français

  • Gare de la Part-Dieu — Gare de Lyon Part Dieu Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Part Dieu Entrée Vivier Merle …   Wikipédia en Français

  • Gare de la part-dieu — Gare de Lyon Part Dieu Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Part Dieu Entrée Vivier Merle …   Wikipédia en Français

  • Estación de Lyon Part-Dieu — Saltar a navegación, búsqueda Lyon Part Dieu Estación Part Dieu Uso TGV, Corail, Rhône …   Wikipedia Español

  • Gare de Lyon Perrache — Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Gare Part-Dieu - Vivier Merle (metro de Lyon) — Gare Part Dieu Vivier Merle (métro de Lyon) Gare Part Dieu Vivier Merle Véhicule MPL 75 Type Souterrain Localité La Part Dieu,  Lyon Inauguration 2 mai 1978 …   Wikipédia en Français

  • Gare Part-Dieu - Vivier Merle (métro de Lyon) — Gare Part Dieu Vivier Merle Véhicule MPL 75 Type Souterrain Localité La Part Dieu,  Lyon Inauguration 2 mai 1978 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.