Gare de Lyon-Perrache


Gare de Lyon-Perrache
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie).
Lyon-Perrache
Façade de la gare de Perrache
Façade de la gare de Perrache
Localisation
Pays France
Ville Lyon
Quartier Perrache (2e arr.)
Adresse 14, cours de Verdun
Coordonnées géographiques 45° 44′ 54″ N 4° 49′ 32″ E / 45.7483, 4.82560545° 44′ 54″ N 4° 49′ 32″ E / 45.7483, 4.825605  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Intercités
TER Rhône-Alpes
Service auto-train
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Lyon - Marseille-St-Charles
Moret-Veneux-les-Sablons - Lyon-Perrache
Lyon-Perrache - Marseille-St-Charles (via Grenoble)
Lyon-Perrache à Genève (frontière)
Voies 17 + voies de service
Transit annuel 10 millions (2010)[réf. nécessaire]
Altitude 174 m
Historique
Ouverture 1857
Architecte François-Alexis Cendrier
Classement Non
Correspondances
Métro Métro de Lyon Ligne A
Tramway Tramway de Lyon Ligne T1 Ligne T2
Bus Bus en mode C Ligne C19 Ligne C21 Ligne C22
Bus TCL Ligne 8 Ligne 18 Ligne 31 Ligne 46 Ligne 49
Bus TCL Ligne 55 Ligne 60 Ligne 63 Ligne S1 Ligne R1
Cars du département Bus TCL Ligne 101 Ligne 103 Ligne 105 Ligne 125 Ligne 185

La gare de Lyon-Perrache est une gare ferroviaire française établie dans la ville de Lyon, préfecture du département du Rhône en région Rhône-Alpes.

Elle est située au confluent de la presqu'île de Lyon, dans le quartier de Perrache. La réunion de différents moyens de transports que sont le train, le métro, le tramway et les bus, et sa position géographique stratégique dans la ville de Lyon à la jonction des autoroutes A6 et A7 en font l'un des principaux centres d'échanges ou pôle d'échanges de l'agglomération lyonnaise et de la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Situation ferroviaire

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 510,915[1] de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles et au PK 558,990[1] de la ligne de Moret-Veneux-les-Sablons à Lyon-Perrache (via Roanne). Elle est également l'origine de la ligne de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble) et de la ligne de Lyon-Perrache à Genève (frontière).

Son altitude est de 174 m.

Histoire

Carte postale du début du XXe siècle montrant l'intérieur de la gare et la halle
L'intérieur de la gare avant la Première Guerre mondiale

Après 18 mois de travaux dirigé par François-Alexis Cendrier, l'architecte de la compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon, la gare est inaugurée en juin 1857[2].

Chronologie

Présentation

La gare ferroviaire de Perrache fut construite à partir de 1855 par l'architecte François-Alexis Cendrier pour le compte de la Compagnie des Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (P.L.M.) et fut inaugurée après dix-huit mois de travaux le 2 juin 1857.

Dans les années 1970, un centre d'échange est construit au nord de la gare selon les plans de l'architecte moderniste René Gagès, afin d'accueillir les véhicules des voyageurs, de nombreuses lignes de bus, et le terminus de la ligne A du métro dont la station est inaugurée le 2 mai 1978.

En 2001, la gare de Perrache reçoit le terminus des deux lignes de tramway T1 et T2 nouvellement construites, contribuant ainsi à l'aspect de cet ensemble composite d'architectures anciennes et récentes pour toute personne souhaitant se déplacer dans l'agglomération. En 2005, la ligne T1 a été prolongée pour desservir le sud de la presqu'île.

La gare ferroviaire SNCF de voyageurs

Au-dessus du centre d'échange de la gare de Lyon-Perrache ont été installés des jardins.

La gare ferroviaire SNCF de Perrache est, avec les gares de la Part-Dieu et Saint-Exupéry TGV, l'une des trois principales gares de voyageurs de l'agglomération de Lyon. Elle est située, d'une part, sur la ligne classique Paris - Lyon - Marseille et, d'autre part, sur la ligne Saint-Étienne - Lyon.

Historiquement, la gare était la première de l'agglomération, construite par la compagnie du PLM sur l'axe Paris-Lyon-Marseille.

Depuis la mise en service du TGV Paris - Lyon en 1981, elle occupe un rôle secondaire : la gare des Brotteaux puis, en 1983, la gare de la Part-Dieu deviennent les points de correspondances entre le TGV et les autres trains, alors que celle de Perrache n'en est que le terminus, ainsi que celui d'autres trains (grandes lignes et régionaux).

Dès lors, et à toutes les étapes du développement du réseau à grande vitesse (TGV Atlantique avec trains directs vers Nantes et Rennes en 1991, TGV Nord avec trains directs vers Lille et Arras, TGV Méditerranée en 2001), cette spécialisation s'est renforcée.

Les quais l'hiver

La gare assure aujourd'hui :

  • 319 départs de trains par jour (2006) ;
  • 25 000 voyageurs par jour (2006) ;
  • le terminus de TGV origine/destination Lyon (surtout Paris, mais aussi Nantes, Rennes, Lille et Arras) ;
  • le terminus de trains Grandes Lignes origine/destination Lyon (Bordeaux, Strasbourg) ;
  • une importante desserte régionale (TER Rhône-Alpes), sur l'étoile lyonnaise :
au nord, vers Villefranche, Ambérieu, Bourg-en-Bresse,
au sud, vers Bourgoin-Jallieu et Ambérieu ;
Saint-Etienne, Roanne et Clermont-Ferrand,
Grenoble et Grenoble-Universités-Gières,
Genève ;
  • les destinations vers les Alpes :
Chambéry, Modane, Bourg-Saint-Maurice,
Annecy, Saint-Gervais-les-Bains, Évian-les-Bains.

Un pôle névralgique des transports en commun lyonnais

Articles détaillés : Ligne A du métro de Lyon, Ligne T1 et ligne T2.

Un centre d'échanges important

Perrache Gare SNCF
Rame-ligne-A.jpg
Véhicule MPL 75
Type Au niveau du sol puis souterrain
Localité Perrache, Lyon 2e
Inauguration 2 mai 1978
Ligne Ligne A
Station précédente Station suivante
Terminus Ampère Victor Hugo
vers Vaulx-en-Velin - La Soie
Ligne Ligne T1
Station précédente Station suivante
Suchet
vers Montrochet
Quai Claude Bernard
vers IUT-Feyssine.
Ligne Ligne T2
Station précédente Station suivante
Terminus Centre Berthelot
vers St Priest Bel Air

La construction du centre d'échange dans les années 1970 a confirmé la vocation de Perrache à devenir un centre névralgique des transports en commun lyonnais (TCL). La ligne A du métro offre une desserte de la presqu'île lyonnaise, du nord-est de la commune, et de la ville de Villeurbanne.

Les lignes de tramways T1 et T2, inaugurées en 2001 au départ de Perrache, offrent une liaison rapide au centre économique et politique de la Part-Dieu, et aux campus universitaires :

L'une des particularités de Perrache est que la station de tramway et le terminus du métro A sont attenants.

Par ailleurs, Perrache est une gare routière de première importance, où s'arrêtent de nombreuses lignes de bus des TCL, de lignes départementales d'autocars, de lignes privées et de lignes internationales.

Correspondances détaillées

  • Lignes urbaines:
  • Métro de Lyon Ligne A Direction Vaulx-en-Velin - La Soie
  • Tramway de Lyon Ligne T1 Direction Hôtel de Région-Montrochet ou IUT Feyssine
  • Tramway de Lyon Ligne T2 Direction St Priest Bel Air
  • Bus en mode C Ligne C19 Direction Francheville Taffignon
  • Bus en mode C Ligne C21 Direction Gorge de Loup
  • Bus en mode C Ligne C22 Direction Grange Blanche
  • Bus TCL Ligne 8 Direction Oullins Clément Désormes
  • Bus TCL Ligne 18 Direction Vernaison Place
  • Bus TCL Ligne 31 Direction Cité E. Herriot par Gare de Vaise
  • Bus TCL Ligne 46 Direction Boyer
  • Bus TCL Ligne 49 Direction Ste Foy Chatelain
  • Bus TCL Ligne 55 Direction Campus Lyon Ouest
  • Bus TCL Ligne 60 Direction Feyzin Les Razes ou Feyzin Château de l'Île
  • Bus TCL Ligne 63 Direction Oullins Le Golf
  • Bus TCL Ligne S1 Direction Gare St-Paul
Tramways passant sous la gare.
  • Ligne Extra-urbaines:
  • Bus TCL Ligne 101 Direction St Genis Laval Barolles Gendarmerie(tarification TCL), Brignais(tarification CG 69), Montagny (tarification CG 69), Grigny (tarification TCL), Givors (tarification TCL), Vienne (tarification CG 69)
  • Bus TCL Ligne 103 Direction Aqueducs de Beaunant(tarification TCL), Brindas (tarification CG 69)
  • Bus TCL Ligne 105 Direction St Genis Laval Barolles Gendarmerie (Tarification TCL), Mornant (tarification CG 69)
  • Bus TCL Ligne 125 Direction St Genis Laval Barolles Gendarmerie (Tarification TCL), Rive de Gier (tarification CG 69)
  • Bus TCL Ligne 185 Direction Basses Barolles Sud(Tarification TCL), Vourles(tarification CG 69), Charly Chemin du Repos(Tarification TCL), Millery (tarification CG 69)


Dépôts Lyonnais

Il existe plusieurs dépôts de locomotives à Lyon : le technicentre TGV, le dépôt de Lyon-Vaise, le dépôt de Vénissieux et le dépôt de Lyon-Mouche. Le matériel peut de plus être remisé en gare de Lyon-Guillotière (chantiers de Lyon-Mouche, Lyon-Scaronne, Lyon-Croix-Barret) et sur les voies de l'ancienne gare des Brotteaux.

Notes et références

  1. a et b Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, page 200.
  2. http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/lyon-confluent/dossiers/ia69000834.html

Bibliographie

  • La France des gares, collection Guides Gallimard, 2001
  • Livre : Le matériel moteur de la SNCF, par Jacques Defrance, Editions N.M. à Paris, paru en 1969.
  • Livre : Les Chemins de fer du PLM par Jean-Chaintreau, Jean Cuynat et Georges Mathieu, Editions La Vie du Rail et La Régordanne, paru en 1993.
  • Livre : Histoire du réseau ferroviaire français, par Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Editions de l'Ormet à Valignat (03), paru en 1996.
  • Livre : Le matériel moteur de la SNCF, par Jacques Defrance, Editions N.M. à Paris, paru en 1969, réédité en 1978.
  • Livre : L'évolution du matériel moteur et roulant de la Cie Paris-Lyon-Méditerranée (PLM), par Lucien Maurice Vilain, Editions Vincent - Fréal et Cie, 1971.
  • Livre : La légende des Trans-Europ-Express, de Maurice Mertens et de Jean-Pierre Malaspina, aux Editions LR-Presse, publié en 2007.
  • Revue : Le Train, avec numéro hors série « Les archives du PLM », tome 1 l'histoire de la Compagnie des origines à 1899, par Jean-Marc Dupuy, paru en 2008.
  • Revue : Voies Ferrées, avec article sur « La saga des Nez de cochon » sur les autorails Decauville X 52000 et X 52100 du Centre autorails de Grenoble, par William Lachenal, paru pages 6 à 16 dans le no 1 de septembre-octobre 1980.
  • Revue : Le train avec numéro hors série sur les autorails X 2700 et X 2770).
  • Revue : Le train avec numéro hors série sur « Les locomotives diesels de ligne », les CC 72000, tome 4, par Olivier Constant, spécial 3/99 de 1999.
  • Revue : Voies Ferrées, avec article « Lyon - Bordeaux : la revanche de l'X-TER » par Denis Vuagnoux, paru en pages 31 à 38 dans le no 171 de janvier-février 2009.
  • Hebdomadaire : La Vie du Rail avec plusieurs articles sur Lyon de 1955 à 2008.
  • Indicateurs horaires SNCF de 1938 à 2005.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Direction précédente Gare précédente Trains Gare suivante Direction suivante
Paris-Gare de Lyon Lyon-Part-Dieu TGV Terminus Terminus
Poitiers Lyon-Part-Dieu TGV Terminus Terminus
Tours / Bordeaux Lyon-Part-Dieu Intercités Terminus Terminus
Metz-Ville / Strasbourg Lyon-Part-Dieu Corail Terminus Terminus
Orléans Lyon-Part-Dieu TER Centre Terminus Terminus
Villefranche-sur-Saône Lyon-Vaise TER Rhône-Alpes Lyon-Jean Macé Vienne
Roanne Lyon-Vaise
ou Lyon-Part-Dieu
TER Rhône-Alpes Terminus Terminus
Mâcon-Ville Lyon-Vaise TER Rhône-Alpes Terminus Terminus
Dijon-Ville
(ou Mâcon-Ville)
Lyon-Part-Dieu TER Bourgogne /
Rhône-Alpes
Terminus Terminus
Clermont-Ferrand Lyon-Part-Dieu TER Auvergne /
Rhône-Alpes
Terminus Terminus
Bourg-en-Bresse / Oyonnax / Saint-Claude Lyon-Part-Dieu TER Rhône-Alpes Terminus Terminus
Ambérieu Lyon-Part-Dieu TER Rhône-Alpes Terminus Terminus
Genève-Cornavin ou Évian
ou Saint-Gervais
Lyon-Part-Dieu TER Rhône-Alpes Terminus Terminus
Terminus Terminus TER Rhône-Alpes Lyon-Jean Macé Saint-André-le-Gaz
(ou Grenoble-Univ.-Gières)
(ou Chambéry-Challes-les-Eaux)
Terminus Terminus TER Rhône-Alpes Oullins Givors-Ville
Terminus Terminus TER Rhône-Alpes Givors-Ville Firminy
Terminus Terminus TER Rhône-Alpes Lyon-Jean Macé Valence-Ville / Avignon-Centre



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gare de Lyon-Perrache de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gare de Lyon Perrache — Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Gare de Lyon-Perrache — Perrache station is a large railway station in the centre of the city of Lyon, France. It was built in 1855 by Alexis Cendrier for the CF du PLM. The building was built in classical style and is composed of a double rooftop and a large passenger… …   Wikipedia

  • Gare Multimodale De Perrache — Gare de Lyon Perrache Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Gare multimodale de Perrache — Gare de Lyon Perrache Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Gare multimodale de perrache — Gare de Lyon Perrache Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Lyon-Perrache — Gare de Lyon Perrache Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Lyon Perrache — Gare de Lyon Perrache Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Perrache Façade de la gare de Perrache …   Wikipédia en Français

  • Gare de Lyon Part-Dieu — Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon (homonymie). Lyon Part Dieu Entrée Vivier Merle …   Wikipédia en Français

  • Gare de Lyon-Saint-Clair — Lyon Saint Clair (Fermée) Gare de Lyon Saint Clair en 2007 Localisation Pays France Commune Caluire et C …   Wikipédia en Français

  • Gare de Lyon-Brotteaux — (Fermée) La Gare des Broteaux, au début du XXe siècle Localisation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.