Gare de Dijon-ville


Gare de Dijon-ville

Gare de Dijon-Ville

Dijon-Ville
Gare de Dijon1.JPG
Localisation
Pays France France
Ville Dijon
Adresse 15, cour de la gare
21000 Dijon
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV, Corail, Corail Lunéa, ter Bourgogne
(ter Champagne-Ardenne, ter Franche-Comté)
Caractéristiques
Voies 10
Transit annuel 5,84 millions
Historique
Mise en service 1849 (origine)
1962 (actuelle)
Correspondances
Bus Divia Lignes 3, 5, 6, 7, 11, 12, 15, 16, 30 et 42

47° 19′ 24″ N 5° 01′ 38″ E / 47.323451, 5.027120

La gare de Dijon-Ville (beaucoup moins couramment Gare Foch) est une gare ferroviaire de la commune française de Dijon, dans le département de la Côte-d'Or.

Sommaire

La gare

La gare est desservie par des TGV en direction de Paris gare de lyon, Metz, Besançon, Lausanne, Neuchâtel, Berne, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Lille et des trains du réseau TER Bourgogne.

Cette gare est également desservie par des trains directs Dijon-Ville - Reims et Dijon-Ville - Grenoble via Lyon.

Dijon dispose d'une deuxième gare, Dijon-Porte-Neuve, actuellement réservée au trafic TER et marchandises. Avec le projet de branche ouest de la LGV Rhin-Rhône, Dijon disposera, en plus de la gare actuelle, d'une deuxième gare TGV à Dijon-Porte-Neuve, mais on ignore encore la façon dont elle se greffera sur les infrastructures actuelles.

Les gares dijonnaises devraient alors être reliées par une ligne du futur tramway de Dijon.

Lignes desservant la gare

Grandes lignes




TER


Correspondances

La gare de Dijon-ville est actuellement desservie par de nombreuses lignes du réseau Divia et sera à terme desservie par les deux lignes du futur réseau de tramway.

Chronologie

  • Le 01/08/1849, mise en service de la ligne entre Montereau et Tonnerre, par le PLM.
  • Le 12/08/1849, mise en service de la ligne entre Paris-Gare de Lyon et Melun, par le PLM.
  • Le 01/09/1849, mise en service de la ligne entre Dijon et Chalon-sur-Saône, par le PLM.
  • Le 01/06/1851, mise en service de la ligne entre Tonnerre et Dijon, par le PLM.
  • Le 10/07/1854, mise en service de la ligne entre Chalon-sur-Saône et Lyon-Vaise, par le PLM.
  • Le 29/06/1854, ouverture de la ligne entre Lyon (Guillotière) et Valence, par le PLM.
  • Le 16/04/1855, ouverture de la ligne entre Valence et Avignon, par le PLM.
  • Le 14/05/1950, création du train rapide "Le Mistral" reliant Paris à Nice via Dijon, Lyon, Avignon et Marseille.
  • LE 27/01/1952, mise en service de l'électrification en courant 1500 V continu entre Chalon-sur-Saône et Lyon-Perrache. Les locomotives électriques 2D2 9100 remplacent les locomotives à vapeur 241P entre Paris, Dijon et Lyon.
  • Le 31/05/1959, création du train rapide de 1ère classe "L'Aquilon" entre Paris et Lyon-Perrache.
  • Le 01/07/1961, création du TEE "Le Cisalpin" reliant Paris à Milan via Dijon, Lausanne et Brigue.
  • Le 30/05/1965, le train "Le Mistral" devient un Trans Europ Express (TEE) reliant Paris à Nice via Dijon, Lyon-Perrache, Avignon et Marseille.
  • Le 09/02/1969, création du TEE "Le Lyonnais" reliant Paris à Lyon-Perrache.
  • Le 23/05/1971, création du TEE "Le Rhodanien" (reprenant le nom porté précedemment par le train Genève - Marseille via Grenoble) reliant Paris à Marseille via Dijon et Lyon-Perrache.
  • Le 26/10/1981, dernier jour de circulation des TEE "Le Mistral", "Le Lyonnais" et "Le Rhodanien", remplacés par des TGV.
  • Le 21/01/1984, dernier jour de circulation du TEE "Le Cisalpin" reliant Paris à Milan via Dijon, Lausanne et Brigue.
  • Le 22/01/1984, mise en service du 1er TGV commercial reliant Paris à Lausanne via Dijon.
  • Le 09/12/2007, mise en service de l'horaire cadencé entre Dijon, Lyon et Grenoble avec création de trains directs Dijon - Grenoble par diamétralisation de trains Dijon - Lyon et Lyon - Grenoble.
  • Le 14/12/2008, mise en service de l'horaire cadencé entre Dijon, Laroche-Migennes et Paris.
  • En Février 2009, c'est entre Besançon-Viotte et Le Valdahon qu'eut lieu la dernière circulation des X 2827 et X 2900 du dépôt de Dijon, marquant ainsi le dernier service commercial en France de cette fabuleuse série des autorails X 2800.

Bibliographie

  • Livre : "Le matériel moteur de la SNCF", par Jacques Defrance, Editions N.M. à Paris, paru en 1969.
  • Livre : "Les Chemins de fer du PLM" par Jean-Chaintreau, Jean Cuynat et Georges Mathieu, Editions La Vie du Rail et La Régordanne, paru en 1993.
  • Livre : "Histoire du réseau ferroviaire français", par Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Editions de l'Ormet à Valignat (03), paru en 1996.
  • Livre : "La légende des Trans Europ Express" (TEE), de Maurice Mertens et de Jean-Pierre Malaspina, aux Editions LR-Presse.
  • Revue : "Le Train", avec numéro hors série "Les archives du PLM", tome 1 l'histoire de la Compagnie des origines à 1899, par Jean-Marc Dupuy, paru en 2008.

Galerie photos

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Direction précédente Gare précédente Trains Gare suivante Direction suivante
Paris-Gare de Lyon Paris-Gare de Lyon TGV lyria Dole Berne (en all. / ville)
Lausanne (ville)
(Brigue l'hiver)
Paris-Gare de Lyon Paris-Gare de Lyon TGV Dole Besançon / Belfort
Paris-Gare de Lyon Paris-Gare de Lyon TGV Beaune Chalon-sur-Saône
Paris-Gare de Lyon Montbard TGV Terminus Terminus
Metz-Ville ou
Terminus
Nancy-Ville ou
Terminus
TGV Chalon-sur-Saône Marseille / Nice
Terminus Terminus TGV Chalon-sur-Saône Bordeaux
Lille-Europe Montbard TGV Dole Besançon-Viotte
Cherbourg Montbard TGV Terminus Terminus
Metz-Ville Neufchâteau
(ou Culmont-Chalindrey)
CORAIL Chalon-sur-Saône
(ou Lyon-Part-Dieu)
Lyon-Perrache
Metz-Ville / Strasbourg Neufchâteau / Dole CORAIL
(Saisonnier l'été)
Chalon-sur-Saône Cerbère / Portbou
Paris-Bercy Paris-Bercy artesia Dole Venezia-Santa-Lucia
Paris-Bercy Paris-Bercy artesia Piacenza (ville) Roma-Termini
Strasbourg / Metz Besançon / Culmont-Ch. CORAIL Lunéa
(Week-ends et vacances)
Nîmes Cerbère / Portbou
Paris-Austerlitz Paris-Austerlitz CORAIL Lunéa
(Week-ends et vacances)
Chambéry Bourg-Saint-Maurice
Saint-Gervais-Le Fayet
Is-sur-Tille
(ou Culmont-Chalindrey)
Dijon-Porte-Neuve ter Bourgogne Terminus Terminus
Nevers ou
Tours
Beaune ter Bourgogne /
Centre
Terminus Terminus
Reims ou
Culmont-Chalindrey
Is-sur-Tille ter Champagne-Ardenne /
Bourgogne
Terminus Terminus
Terminus Terminus ter Bourgogne /
Rhône-Alpes
Beaune Lyon-Part-Dieu ou Grenoble
Terminus Terminus ter Franche-Comté Genlis
(ou Neuily-les-Dijon)
Besançon-Viotte
ou Belfort
Terminus Terminus ter Franche-Comté Genlis Pontarlier
Terminus Terminus ter Franche-Comté Dole Saint-Claude
ou Oyonnax
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail de la région Bourgogne Portail de la région Bourgogne
  • Portail de la Côte-d'Or Portail de la Côte-d'Or
Ce document provient de « Gare de Dijon-Ville ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gare de Dijon-ville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gare de Dijon-Ville — Dijon Ville Localisation Pays France Ville Dijon Adresse 15, cour de la gare 21000 Dijon …   Wikipédia en Français

  • Gare de Dijon-Ville — is the main railway station serving the city Dijon, Côte d Or department, eastern France. It is situated on the Paris–Marseille railway. Services …   Wikipedia

  • Gare De Nancy-Ville — Nancy Ville Localisation Pays  France Ville …   Wikipédia en Français

  • Gare de nancy-ville — Nancy Ville Localisation Pays  France Ville …   Wikipédia en Français

  • Gare De Nice-Ville — Nice Ville La façade de la gare Localisation Pays   …   Wikipédia en Français

  • Gare de Nice Ville — Nice Ville La façade de la gare Localisation Pays   …   Wikipédia en Français

  • Gare de nice-ville — Nice Ville La façade de la gare Localisation Pays   …   Wikipédia en Français

  • Gare De Valence-Ville — Valence Ville Localisation Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Gare de valence-ville — Valence Ville Localisation Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Gare de Cannes-Ville — Gare de Cannes Cannes Gare de Cannes en 2006 Localisation Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.