Garage rock


Garage rock

Garage (musique)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Garage (homonymie)
Garage rock
Origines stylistiques Blues rock
Rock 'n' roll
Rockabilly
Rock instrumental
Origines culturelles États-Unis États-Unis et
Canada Canada
Début des années 1960
Instrument(s) typique(s) Guitare, basse, batterie, clavier, harmonica
Popularité Milieu des années 1960

Genre(s) dérivé(s) Glam rock
Hard rock
Punk rock
Rock indépendant
Rock psychédélique
Scènes régionales Chicago, Détroit, Grand Rapids, New York, Los Angeles, Montreal, Portland, Seattle, Texas

Le garage rock, rock garage, ou musique garage, quelquefois dénommé "punk sixties", est un genre de rock apparu au cours de la première moitié des années 1960.

Caractéristiques

La musique garage peut être considérée comme un style annonciateur du punk rock. Elle naît au milieu des années 1960 (plus précisément en 1963 avec la sortie du premier album des Trashmen, un groupe de surf rapide et sale) aux États-Unis et au Canada et s'exporte assez vite en Europe. À l'époque, ce style n'a pas de nom permettant de le distinguer du reste de la production pop et rock. Rétrospectivement, dans les années 1970, certains critiques musicaux lui apposent l'étiquette « rock garage » ou encore « punk sixties ».

La caractéristique principale du garage est la qualité souvent médiocre ou volontairement « sale » du son. Le nom de ce style vient justement de ce côté brut et peu retravaillé, qui évoque un enregistrement réalisé dans des conditions et avec un équipement minimalistes, comme fait dans un garage, bien que les garages aient alors été plutôt utilisés comme locaux de répétition que d'enregistrement. Cette volonté minimaliste affichée se retrouve dans la composition de certains groupes qui suppriment volontairement certains instruments présents dans les formations rock ou pop traditionnelles. Ainsi, il existe des duos ou trios excluant la guitare basse (The White Stripes), la guitare électrique ou même la batterie (The Kills).

Historique

Elle suit de près les débuts de la musique pop, dont les figures emblématiques sont alors les Beatles. Elle en reprend les grandes lignes rythmiques : une base binaire simple, des morceaux à la structure épurée. Parmi les plus marquants pionniers de ce genre, il convient de citer The Sonics, groupe américain formé à Tacoma en 1963 dont le chanteur était Gerry Roslie. Leurs premiers enregistrements paraissent en 1965. Ils laissèrent des morceaux célèbres Cinderella, The Witch, Strychnine, régulièrement repris par d'autres groupes.

Dans les années 1970, certains groupes, au nombre desquels on peut citer, pour être les plus connus, MC5, les Stooges et les New York Dolls, font revivre ce style musical. Iggy Pop a par exemple fait partie, courant années 1960, d'un groupe de garage originaire de Détroit, the Iguanas, qui lui donne son surnom, « Iggy l'iguane ». Les groupes de garage furent les précurseurs d'une démarche musicale que reprit, une dizaine d'années plus tard, le mouvement punk puis le grunge, vingt ans après.

Les compilations Nuggets (lit. : « pépites ») sorties en 33 tours dans les années soixante-dix puis reprises en quatre CD en 1998 (sous-titrées Original Artyfacts from the First Psychedelic Era) rendent un hommage au mouvement garage américain en permettant aux nouvelles générations de découvrir de nombreuses formations garage devenues classiques : The Monks, The Standells, The Count Five, The Third Bardo, The Strangeloves, The Sparkles, the Seeds ou encore The Swamp Rats.

Le Garage rock survit dans l'ombre pendant de nombreuses années avec des groupes comme The Nomads en Suède, Les Playboys, Vietnam Veterans, Les Coronados, et Hushpuppies en France, The Lyres, Plan 9, Pandoras et les The Fuzztones aux USA, The Cannibals, Sting-Rays et les formations crées par Billy Childish au Royaume-Uni. Il connait un regain de popularité au début des années 2000 avec The Hives, The Libertines, The White Stripes, The Strokes, The Kills, The Von Bondies, The Detroit Cobras, The Vines, Who Made Who, The Lords of Altamont, The Datsuns, The Hellacopters, Bunnyranch,The (International) Noise Conspiracy, Os Azeitonas, The Black Lips, The Allies, Billy Bullock and the Broken Teeth ou encore The Subways

Genres de rock
Art rock | Blues-rock | Britpop | College rock | Country-rock | Folk-rock | Funk-rock | Garage rock | Geek rock | Glam rock | Grunge | Hard rock | Heavy metal | Jazz-rock | Krautrock | Math rock | New wave | Noise rock | Pop-rock | Post-punk | Post-rock | Pub rock | Punk rock | Rockabilly | Rock ’n’ roll | Rock alternatif | Rock chrétien | Rock expérimental | Rock gothique | Rock indépendant | Rock industriel | Rock instrumental | Rock progressif | Rock psychédélique | Rock sudiste | Soft rock | Stoner rock | Surf rock
  • Portail du punk Portail du punk
  • Portail du rock Portail du rock
Ce document provient de « Garage (musique) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Garage rock de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Garage Rock — Garage (musique)  Pour l’article homonyme, voir Garage (homonymie).  Garage rock Origines stylistiques Blues …   Wikipédia en Français

  • garage rock — ˌgarage ˈrock 8 [garage rock] noun uncountable a type of rock music played with a lot of energy, often by musicians who are not professionals …   Useful english dictionary

  • garage rock — (izg. gȅredž rȍk) DEFINICIJA glazb. podvrsta rocka; utemeljen u SAD oko 1965. karakterističan po sirovoj produkciji, jednostavnoj svirci, prethodnik punka i hardcorea ETIMOLOGIJA amer.engl …   Hrvatski jezični portal

  • Garage rock — Infobox Music genre name=Garage rock bgcolor=crimson color=white stylistic origins= Early rock and roll, rockabilly, beat, R B, soul, blues, surf rock, frat rock, instrumental rock cultural origins=late 1950s United States early 1960s Canada… …   Wikipedia

  • Garage Rock — Der Begriff Garage Rock bezeichnet eine Stilrichtung der Rockmusik. Es werden für diese Stilrichtung auch die Begriffe Garage, Garagenrock sowie Garage Punk oder Sixties Punk verwendet. Mit den letzteren wird ein nachträglicher Bezug zum Punkrock …   Deutsch Wikipedia

  • Garage rock — Para otros usos de este término, véase Garaje (desambiguación). Garage rock Orígenes musicales Rock roll, Invasión Británica, R B, blues Orígenes culturales Mediados de los 50 en Inglaterra …   Wikipedia Español

  • Garage Rock — El rock de garage fue una forma sencilla y cruda de rock and roll creada por varias bandas de Estados Unidos a mediados de los años sesenta. Inspirados por bandas de la Invasión Británica como The Beatles, The Kinks y The Rolling Stones, estos… …   Enciclopedia Universal

  • garage rock — noun a simple, relatively raw form of rock and roll from the mid 1960s …   Wiktionary

  • List of garage rock and psychedelic rock compilation albums — This is a list of compilation albums featuring recordings entirely or mostly in the garage rock and psychedelic rock genres of rock music. For the most part, the recordings that are compiled on these albums were originally released in the mid… …   Wikipedia

  • The Outcasts (garage rock band) — Infobox musical artist | Name = The Outcasts Img capt = Img size = Background = group or band Alias = Origin = San Antonio, Texas Genre = Garage rock psychedelic rock Years active = 1963 1968 Label = Outcast Records Askell Records Gallant Records …   Wikipedia