Garage (musique)


Garage (musique)
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Garage (homonymie)
Garage rock
Origines stylistiques Blues rock
Rock 'n' roll
Rockabilly
Rock instrumental
Origines culturelles Drapeau des États-Unis États-Unis et
Drapeau du Canada Canada
Milieu des années 1950
Instrument(s) typique(s) Guitare, basse, batterie, clavier, harmonica
Popularité Milieu des années 1960

Genre(s) dérivé(s) Glam rock
Hard rock
Punk rock
Rock indépendant
Rock psychédélique
Scènes régionales Chicago, Détroit, Grand Rapids, New York, Los Angeles, Montréal, Portland, Seattle, Texas

Le garage rock, rock garage, ou musique garage est un genre de rock apparu vers la fin des années 1950 et devenu populaire cours de la première moitié des années 1960, caractérisé par la simplicité des compositions et le caractère souvent artisanal de la production.

Caractéristiques

La musique garage peut être considérée comme un style annonciateur du punk rock. Elle naît vers le milieu des années 1960 aux États-Unis et au Canada et s'exporte assez vite en Europe. À l'époque, ce style n'a pas de nom permettant de le distinguer du reste de la production pop et rock. Rétrospectivement, dans les années 1970, certains critiques musicaux lui apposent l'étiquette « rock garage » ou encore « punk sixties ».

La caractéristique principale du garage est la qualité souvent médiocre ou volontairement « sale » du son. Le nom de ce style vient justement de ce côté brut et peu retravaillé, qui évoque un enregistrement réalisé dans des conditions et avec un équipement minimalistes, comme fait dans un garage, bien que les garages aient alors été plutôt utilisés comme locaux de répétition que d'enregistrement. Cette volonté minimaliste affichée se retrouve dans la composition de certains groupes qui suppriment volontairement certains instruments présents dans les formations rock ou pop traditionnelles. Ainsi, il existe des duos ou trios excluant la guitare basse (The White Stripes), la guitare électrique ou même la batterie (The Kills).

Historique

Elle suit de près les débuts de la musique pop, dont les figures emblématiques sont alors les Beatles. Elle en reprend les grandes lignes rythmiques : une base binaire simple, des morceaux à la structure épurée. Parmi les plus marquants pionniers de ce genre, il convient de citer The Sonics, groupe américain formé à Tacoma en 1963 dont le chanteur était Gerry Roslie. Leurs premiers enregistrements paraissent en 1965. Ils laissèrent des morceaux célèbres Cinderella, The Witch, Strychnine, régulièrement repris par d'autres groupes.

Dans les années 1970, certains groupes, au nombre desquels on peut citer, pour être les plus connus, MC5, les Stooges et les New York Dolls, font revivre ce style musical. Iggy Pop a par exemple fait partie, courant années 1960, d'un groupe de garage originaire de Détroit, the Iguanas, qui lui donne son surnom, « Iggy l'iguane ». Les groupes de garage furent les précurseurs d'une démarche musicale que reprit, une dizaine d'années plus tard, le mouvement punk puis le grunge, vingt ans après.

Les compilations Nuggets (lit. : « pépites ») sorties en 33 tours dans les années soixante-dix puis reprises en quatre CD en 1998 (sous-titrées Original Artyfacts from the First Psychedelic Era) rendent un hommage au mouvement garage américain en permettant aux nouvelles générations de découvrir de nombreuses formations garage devenues classiques : The Monks, The Standells, The Count Five, The Third Bardo, The Strangeloves, The Sparkles, the Seeds ou encore The Swamp Rats.

Le Garage rock survit dans l'ombre pendant de nombreuses années avec des groupes comme The Nomads en Suède, Les Playboys, Vietnam Veterans, Les Coronados, et Hushpuppies en France, The Lyres, Plan 9, Pandoras et les The Fuzztones aux États-Unis, The Cannibals, Sting-Rays et les formations créées par Billy Childish au Royaume-Uni. Il connait un regain de popularité au début des années 2000 avec Drive Simone, The RemeNbers, The Hives, The Libertines, The White Stripes, The Strokes, The Kills, The Von Bondies, The Detroit Cobras, The Vines, Who Made Who, The Lords of Altamont, The Datsuns, The Hellacopters, Bunnyranch,The (International) Noise Conspiracy, Os Azeitonas, The Foves, The Black Lips, The Allies, Billy Bullock and the Broken Teeth, The Subways, Blood Red Shoes, The Black Box Revelation, Eagles Of Death Metal.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Garage (musique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Garage Rock — Garage (musique)  Pour l’article homonyme, voir Garage (homonymie).  Garage rock Origines stylistiques Blues …   Wikipédia en Français

  • Garage rock — Garage (musique)  Pour l’article homonyme, voir Garage (homonymie).  Garage rock Origines stylistiques Blues …   Wikipédia en Français

  • Musique punk — Punk rock Pour les articles homonymes, voir Punk (homonymie). Punk rock Origines stylistiques Rock n roll …   Wikipédia en Français

  • Garage House — Pour les articles homonymes, voir Garage (homonymie) et House. Garage Origines stylistiques …   Wikipédia en Français

  • Garage Club — Titre original Garage Club Genre Animation, rock, tween comedy Créateur(s) Pascal Stervinou Eric Parizeau Pascal Valdès Production Rodolphe de Carini, Agnès Slimovici Musique Franck R …   Wikipédia en Français

  • Garage Days — est un film australien réalisé par Alex Proyas et sorti en 2002. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Autour du film …   Wikipédia en Français

  • Garage-punk — Le garage punk est un sous genre du punk rock qui mélange le garage rock avec lequel il est étroitement lié, et le punk. Sommaire 1 Les précurseurs 2 À partir des années 1980 3 groupes garage punk …   Wikipédia en Français

  • Garage Punk — Le garage punk est un sous genre du punk rock qui mélange le garage rock avec lequel il est étroitement lié, et le punk. Sommaire 1 Les précurseurs 2 À partir des années 1980 3 groupes garage punk …   Wikipédia en Français

  • Musique stochastique — Musique Allégorie évoquant la musique et les instruments La musique est l art consistant à arranger et ordonner sons et silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison dans le temps, la hauteur celle de la… …   Wikipédia en Français

  • Musique Populaire — La musique populaire est un terme pour désigner un certain type de musique par opposition à la fois à la musique savante et aux différentes musiques traditionnelles. Sommaire 1 Définition 2 Caractéristiques 3 Les formes répandues …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.