Gamaliel II


Gamaliel II

Rabban Gamliel II, également connu sous le nom de Gamliel de Yavné, fut le premier dirigeant du Sanhédrin en tant que Nassi, en l'an 80 (mort vers 116).

En 80, Rabban Yohanan ben Zakkaï quitte la Cour de Yavné (Jamnia), peu avant sa mort.

C'est un descendant de Hillel, Gamaliel II, petit-fils de Gamaliel l'ancien, qui devient directeur de l'académie de Yavné et président (Nassi) du nouveau Sanhédrin.

Son père, Simon ben Gamaliel, l'un des chefs de la révolte Juive de 66, est donc suspect au yeux de Rome.

À l'époque de Rabban Gamaliel :

  • les Nazaréens (notzrim) sont considérés comme une secte hérétique.
  • la Pâque juive (Pessa'h) peut être fêtée sans offrir le traditionnel sacrifice de l'agneau pascal (du fait de la destruction du second temple de Jérusalem) et un nouveau texte, la Haggada, explique et accompagne le rituel du soir de la Pâque.
  • l'étude devient l'activité la plus importante de la vie juive.

Dans les débats entre les écoles de Hillel et de Shammai, Rabban Gamaliel se prononce dans la plupart des cas, en faveur de la première. C'est un dirigeant controversé, qui n'hésite pas à excommunier son beau-frère, Rabbi Eliezer ben Hyrcanus, lorsque celui-ci, certain de son droit, refuse de se plier à l'avis de la majorité qu'il estime faux, ni à dénigrer Rabbi Yehoshoua ben Hanania lors d'une discussion sur la fixation du calendrier. Cette attitude finit par déplaire aux sages de Yavné, qui décident de le déposer de ses fonctions. Il continue cependant à participer aux débats, et sera réintégré comme patriarche au bout de quelques années.

Une fois réintégré, il n'hésite pas, en représailles, à interdire de rapporter un quelconque enseignement au nom de Rabbi Meïr ou Rabbi Nathan qui ont instigué la révolte. Cet interdit fut, doux euphémisme, peu respecté.

Rabban Gamliel nous a également laissé ce principe, qui dicta son existence (Traité Shabbat 151b) : « Quiconque a pitié des autres, le Ciel aura pitié de lui; quiconque n'a pas de pitié pour les autres, le Ciel n'aura pas de pitié pour lui. »

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gamaliel II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gamaliel — (hebräisch aramäisch גמליאל, etwa „Gott versorgt mich“) ist der Name folgender Personen: Gamaliel I. (auch Gamaliel der Alte; † 50), jüdischer Patriarch Gamaliel II. (Rabban Gamliel de Jabneh; auch Rabban Gamliel beRibbi; † 114), jüdischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Gamaliel — • Famous Pharisee and Rabbi Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Gamaliel     Gamaliel     † …   Catholic encyclopedia

  • Gamaliel I. — Gamaliel I. Gamaliel I. bzw. Rabban Gamaliel der Ältere (Patriarch ca. 9 50) ( רבן גמליאל הזקן) war ein jüdischer Patriarch und die bedeutendste Persönlichkeit des rabbinischen Judentums um die Mitte des ersten nachchristlichen Jahrhunderts. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Gamaliel VI — Gamaliel VI. war der letzte jüdische Patriarch von 400 415. Die Absetzung des letzten jüdischen Patriarchen, Gamaliel VI., am 17. Oktober 415 wird im 22. Edikt des achten Kapitels des 16. Buchs des Codex Theodosianus erwähnt. Die Gründe seiner… …   Deutsch Wikipedia

  • Gamaliel IV — (probably late 3rd Century CE) (also known as Gamaliel IV ben Judah II, being the son of the nasi Judah II) was and father of Judah III.Gamaliel was the president of the Sanhedrin between 270 and 290 CE. However, due to persecution of an… …   Wikipedia

  • Gamaliel V. — Gamaliel V. (reg. 365 380) (רבן גמליאל החמישי) war ein jüdischer Patriarch. Er war der Sohn und Nachfolger des Patriarchen Hillel II. Die Vollendung und Perfektion des jüdischen Kalender im Jahre 359 wird dem Patriarchen Gamaliel V. zugeschrieben …   Deutsch Wikipedia

  • Gamaliel VI. — Gamaliel VI. war der letzte jüdische Patriarch von 400 415. Die Absetzung des letzten jüdischen Patriarchen, Gamaliel VI., am 17. Oktober 415 wird im 22. Edikt des achten Kapitels des 16. Buchs des Codex Theodosianus erwähnt. Die Gründe seiner… …   Deutsch Wikipedia

  • Gamaliel VI — was the last Nasi of the ancient Jewish Sanhedrin. He was executed in 425 at the orders of the Eastern Roman Emperor Theodosius II for authorizing the building of new synagogues. Theodosius did not allow the appointment of a successor, thereby… …   Wikipedia

  • Gamaliel d. Ä. — Gamaliel d. Ä.,   Gamaliel der Alte, Führer des pharisäischen Judentums in der ersten Hälfte des 1. Jahrhunderts n. Chr., Großvater von Gamaliel II., Enkel des Hillel; Vorsitzender des Synedriums; nach Apostelgeschichte 22, 3 Lehrer des Apostels… …   Universal-Lexikon

  • Gamaliel — Gamaliel, KY U.S. city in Kentucky Population (2000): 439 Housing Units (2000): 213 Land area (2000): 0.843551 sq. miles (2.184788 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.843551 sq. miles (2.184788 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Gamaliel, KY — U.S. city in Kentucky Population (2000): 439 Housing Units (2000): 213 Land area (2000): 0.843551 sq. miles (2.184788 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.843551 sq. miles (2.184788 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.