Galene


Galene

Galène

Galène
Catégorie II : sulfures et sulfosels
GalèneJoplinII.jpg

Galène, Joplin, Missouri USA (6,3x6cm)
Général
Catégorie Minéral
Formule brute PbS
Identification
Masse moléculaire 239,27 g/mol
Couleur variétés de gris, parfois terni
Classe cristalline et groupe d'espace Fm\bar{3}m
hexoctaédral \ 4/m \ \bar 3 \ 2/m
Système cristallin cubique
Réseau de Bravais centré F
Macle selon la loi du spinelle {111}
Clivage parfait à {001}, {010}, {100}
Fracture subconchoïdale
Échelle de Mohs 2,5
Éclat métallique
Propriétés optiques
Trait gris-noir
Autres propriétés
Densité 7,4 - 7,6
Caractères distinctifs
Comportement chimique soluble dans l’HNO3
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Principales variétés
Argentiferous Galena Galena Auriferous Galena
Bismuthiferous Galena Johnstonite
Plumbeine Selenian Galena

La galène est un minéral composé de sulfure de plomb de formule PbS avec des traces : Ag;Bi;Se;Te;Cu;Zn;Cd;Fe;As;Sb;Mo;Au. Ceci lui vaut une cohorte de variétés. Elle forme une série avec la clausthalite.

Sommaire

Etymologie

Du latin galena et du grec galene, « minerai de plomb ». Elle fut cité par Pline dès 77.

Cristallographie

 unité cellulaire de la galène
unité cellulaire de la galène


Sa structure, cubique, est celle de la halite, groupe d'espace Fm\bar{3}m.

La galène, qui cristallise en cubes ou octaèdres, est souvent maclée selon la loi du spinelle {111}, par interpénétration, il existe également des macles lamellaires moins fréquentes sur {114} ou {144}.

Gîtologie

La galène est le minerai de plomb le plus abondant.
Les gisements de galène contiennent souvent des quantités notables d'argent comme impuretés, et, de ce fait, ont longtemps constitué une source importante de ce métal. Leur exploitation est source de pollution de l'environnement et cause fréquente de saturnisme.

Elle est un des sulfures les plus communs dans les gîtes hydrothermaux, associée avec la pyrite, la chalcopyrite et la sphalérite (association dite « BPGC » : blende, pyrite, galène, chalcopyrite). Dans les gîtes plomb-zinc de basse température, elle est normalement associée avec la chalcopyrite, la sphalérite, la marcassite, la calcite, la dolomite et le quartz. Les genèses magmatique et sédimentaire sont beaucoup plus rares.

Synonymie

Le terme reconnu internationalement est Galena et non galène qui n'est qu'un synonyme francophone. [1]

Il existe pour ce minéral de nombreux synonymes[2]

Mélange, Variétés et Pseudomorphose

Mélange

  • galène argentifère (syn.Argentiferous Galena), mélange de galène et d'argent. Il existe de très nombreux gisements de ce mélange dans le monde. Les cristaux le plus spectaculaires viennent du filon du Silberthalrücken, Silberthal, Steinbach, Cernay, Haut-Rhin, France.


Variétés

  • johnstonite variété (contestée) de galène très riche en soufre. Décrite par Wilhelm Karl Ritter von Haidinger en 1833, sur des échantillons de Neu-Sinka en Transylvanie ce qui lui à value un premier baptême sous le nom de sinkanite, elle a été partiellement étudiée par le minéralogiste Johnston, qui est le dédicataire de ce minéral[3]. Il existe un gisement de référence pour la johnstonite à Srebrna Góra, Ząbkowice Śląskie, Powiat Ząbkowicki, Dolnośląskie (Pologne)[4].
  • galène aurifère (syn.Auriferous Galena), variété de galène riche en or. Elle ne se rencontre que sur le territoire des Etats-Unis (Arizona, Colorado, Montana, Pennsylvanie, Sud-Dakota).
  • galène sélénifère (syn. selenian galena), variété de galène riche en sélénium de formule Pb(S,Se). Quelques occurrences par le monde : en Europe Italie et en Suède, mais aussi aux Etats-Unis aux Îles Fidji. C'est le gisement de Yoko-Dovyrensky, Dovyren, Région du Lac Baikal, en Sibérie qui fait référence[5].
  • U-Galena, variété contenant l'isotope Pb-206, radioactive. Connue en Finlande Sivakkaharju, Kuusamo, Oulun (Oulu) Lääni,et aux Etats-Unis Bedford, Westchester Co., New York, USA[6].


Pseudomorphose

Gisements remarquables

Il existe de nombreux gisements à travers le monde. On trouve des gisements de galène au Canada, en Allemagne, en Australie, en Belgique, en Côte d'Ivoire, en Écosse, en Espagne, aux États-Unis d'Amérique (Missouri, Illinois, Iowa, Kansas, Oklahoma, Colorado, Idaho, Utah, Montana et Wisconsin), en Gambie, en France, en Italie, au Mexique, en Roumanie et au Royaume-Uni (Gloucestershire).

Utilisation

La galène fut utilisée comme minerai de plomb dès l'Antiquité (au moins - 3000 av. J.-C.) et en tant que teinture noire.
La galène est le seul sulfure de plomb d'importance économique.

  • Pour l'utilisation se référer à l’article : plomb.
  • Soins cosmétiques dans l'Égypte antique ; la galène a servi à produire le khôl et la céruse, deux produits utilisés durant toute l'Antiquité dans divers maquillages et onguents en dépit de leur haute toxicité. L'utilisation de ces produits est encore aujourd'hui une source fréquente de saturnisme, notamment chez l'enfant.
  • Poste à galène :
En 1874, Karl Ferdinand Braun découvrit les propriétés semiconductrices de la galène : le contact entre une pointe métallique et un cristal de galène peut former ce qu'on appelle aujourd'hui une diode Schottky. En 1906, il utilisa cette propriété, permettant la séparation du signal de la porteuse, pour concevoir un récepteur radio : le poste à galène. Cette découverte lui valut le prix Nobel de physique qu'il partagea avec Guglielmo Marconi en 1909 (cf. Histoire de la radio en Belgique).

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. IMA/CNCMC List of mineral Names Compiled by Ernest H. Nickel & Monte c. Nichols
  2. « Index alphabétique de nomenclature minéralogique » BRGM
  3. The Quarterly journal of the Geological Society of London, Volume 12 1856 P.10
  4. Hintze C. 1930: Handbuch der Mineralogie, Erster Band. Dritte Abteilung. Erste Hälfte. (...) Herausgegeben aus von Gottlob Linck. Berlin und Leipzig.
  5. Konnikov, E.G., Meurer, W.P., Neruchev, S.S., Prasolov, E.M., Kislov, E.V., and Orsoev, D.A. (2000): Fluid regime of platinum group elements (PGE) and gold-bearing reef formation in the Dovyren mafic-ultramafic layered complex, eastern Siberia, Russia. Mineralium Deposita 35, 526-532.
  6. Palache, C., Berman, H., & Frondel, C. (1951), The System of Mineralogy of James Dwight Dana and Edward Salisbury Dana, Yale University 1837-1892, Volume II: 876, 986.
  7. The Mineralogical magazine and journal of the Mineralogical Society vol. 1 - 1877

Commons-logo.svg

Wiktprintable without text.svg

Voir « galène » sur le Wiktionnaire.

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
Ce document provient de « Gal%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Galene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • galène — [ galɛn ] n. f. • 1533; gr. galênê « plomb » ♦ Minér. Sulfure naturel de plomb, gris bleuâtre, contenant des traces d argent, de fer ou de zinc. Cristaux de galène utilisés comme détecteurs dans d anciens postes de T. S. F. dits postes à galène.… …   Encyclopédie Universelle

  • Galēne — Galēne, so v.w. Theriak …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Galēne — (»die Meeresstille«), eine der Nereïden (s.d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Galene — GALENE, es, Gr. Γαλήνη, ης, (⇒ Tab. IV.) des Nereus und der Doris Tochter, eine der Meernymphen. Hesiod. Theog. v. 244. Sieh Nereides …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Galène — Pour les articles homonymes, voir Galène (homonymie). Galène Catégorie II : sulfures et sulfosels[1] …   Wikipédia en Français

  • Galene — Der Begriff Galene (griech. γαλήνη Stille, Windstille, ruhige See) bezeichnet im klassischen Griechenland die von Verwirrungen und Unruhe befreite, in sich erfüllte Seele. Der Begriff kommt vereinzelt schon bei Platon vor und tritt verstärkt in… …   Deutsch Wikipedia

  • galène — (ga lê n ) s. f. Terme de minéralogie. Sulfure de plomb natif, soit simple, soit argentifère, dit aussi alquifoux.    Galène martiale, sulfure de plomb ferrifère.    Galène palmée, sulfo antimoniure de plomb. ÉTYMOLOGIE …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GALÈNE — s. f. T. de Minéralogie. Combinaison naturelle de soufre et de plomb, qui se divise en cubes, lorsqu on la casse. On l appelle, en Chimie, Sulfure de plomb. La galène sert à vernir les poteries communes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GALÈNE — n. f. T. de Minéralogie Combinaison naturelle de soufre et de plomb, qui se divise en cubes lorsqu’on la casse. On l’appelle en termes de Chimie, Sulfure de plomb …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Galene (Asteroid) — Asteroid (427) Galene Eigenschaften des Orbits (Simulation) Orbittyp Hauptgürtel Große Halbachse 2,9741  …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.