Gabrielle Roy


Gabrielle Roy
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabrielle Roy (homonymie).
Gabrielle Roy en 1945

Gabrielle Roy (née le 22 mars 1909 à Saint-Boniface - 13 juillet 1983 à Québec) est une écrivaine canadienne francophone.

Sommaire

Biographie

Née à Saint-Boniface (faisant maintenant partie de Winnipeg), au Manitoba, Gabrielle Roy est éduquée à l'académie Saint-Joseph. Après une formation d'enseignante à l'École normale de Winnipeg, elle enseigne dans les écoles rurales de Marchand et de Cardinal et à l'École Provencher à Saint-Boniface.

En 1937,elle peut partir pour l'Europe et étudier l'art dramatique à Londres d'abord et ensuite à Paris. L'écriture l'attire et c'est en Europe qu'elle rédige quelques articles publiés dans un journal français, Je suis partout, qu'elle ne nomme pas dans son autobiographie, car ce journal deviendra collaborationniste durant la guerre (source : François Ricard, Gabrielle Roy, une vie).

En 1939, elle doit revenir au Canada, la guerre mondiale étant imminente ; elle s'établit à Montréal et gagne sa vie comme pigiste, tout en continuant d'écrire des romans.

Publié en 1945, son premier roman, Bonheur d'occasion, a donné un portrait réaliste de la vie des habitants de Saint-Henri, un quartier de la classe ouvrière de Montréal. Ce premier roman urbain de la littérature québécoise a eu un impact important sur la perception de la condition urbaine au Québec de cette époque[réf. nécessaire], et il aurait inspiré les changements des années à venir.[réf. nécessaire] Il a gagné plusieurs prix :

Bonheur d'occasion a été distribué à travers l'Amérique du Nord ainsi que traduit en une multitude de langues. Ce livre attira tant d'attention que Mme Roy revint dans l'Ouest pour échapper à la publicité.

En août 1947, elle épouse Marcel Carbotte, un médecin de Saint-Boniface, et le couple part pour l'Europe où Cabotte étudie la gynécologie et Gabrielle Roy passe son temps à écrire.

Ils reviennent d'Europe en 1950 et deux ans après, en 1952, Gabrielle et Marcel déménagent dans la ville de Québec. Ils achètent un chalet à Petite-Rivière-Saint-François, tout près de leur domicile permanent à Québec. C'est là que Gabrielle passe chaque été jusqu'à sa mort et où elle rédige presque tous ses romans. L'un de ceux-ci lui apporta en 1954 un grand succès critique. Alexandre Chenevert est une histoire sombre et émouvante qui compte pour l'un des ouvrages les plus importants de réalisme psychologique dans l'histoire de la littérature canadienne[réf. nécessaire].

Gabrielle Roy est considérée par plusieurs[Qui ?] comme l'une des plus importantes écrivaines francophones dans l'histoire canadienne. Ses œuvres ont reçu de nombreux prix littéraires, y compris le Prix Femina en France. Elle reçoit en 1979 le Prix de littérature de jeunesse du Conseil des arts du Canada pour le conte Courte-Queue illustré par François Olivier, traduit en anglais par Alan Brown en 1980 sous le titre de Cliptail, le Prix du Gouverneur général trois fois, le Prix Athanase-David deux fois (1970), le Prix Duvernay et le Prix Molson. Elle obtint la Médaille de l'Académie des lettres du Québec en 1946. En 1948, la Société royale du Canada lui accorda la Médaille Lorne Pierce. En 1967, elle reçoit le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada.

Gabrielle Roy meurt le 13 juillet 1983, à l'âge de soixante-quatorze ans dans la ville de Québec. Son autobiographie, intitulée La Détresse et l'enchantement, fut publiée à titre posthume en 1984. Elle couvre les années de son enfance au Manitoba jusqu'au moment où elle s'établit au Québec.

Bibliothèque et Archives Canada (anciennement la Bibliothèque nationale du Canada) a conservé une collection de manuscrits et archives couvrant les années 1930 à 1983, incluant des manuscrits, des tapuscrits, des dossiers génétiques[Quoi ?] de travaux publiés et non publiés tels que La Rivière sans repos, Cet été qui chantait, Un jardin au bout du monde, Ces enfants de ma vie, et La Détresse et l'enchantement, de la correspondance d'affaires et personnelle, des registres d'affaires et des souvenirs.

La bibliothèque principale du réseau des 25 bibliothèques de Québec est nommée en son honneur, la Bibliothèque Gabrielle-Roy. Plusieurs écoles francophones du Canada portent son nom dont l'école Gabrielle-Roy à Surrey, en Colombie-Britannique.

Billet de 20$

Une citation de Gabrielle Roy est inscrite en très petits caractères sur un billet de 20 $ canadien :

« Nous connaîtrions-nous seulement un peu nous-mêmes, sans les arts ? » « Could we ever know each other in the slightest without the arts ? »

La citation est tirée du roman La montagne secrète. Elle nous rappelle que les arts et la culture définissent qui nous sommes, ainsi que les croyances, les valeurs et les coutumes que nous avons en commun[1]

Bibliographies

  • Bonheur d'occasion (1945) ; Prix Femina 1947
  • La petite poule d'eau (1950)
  • Alexandre Chenevert (1954)
  • Rue Deschambault (1955)
  • La montagne secrète (1961)
  • La route d'Altamont (1966)
  • La rivière sans repos (1970)
  • Cet été qui chantait (1972)
  • Un jardin au bout du monde (1975)
  • Ma vache Bossie (1976)
  • Ces enfants de ma vie (1977)
  • Fragiles lumières de la terre (1978)
  • Courte-Queue (1979) illustrations et mise en page de François Olivier
  • De quoi t'ennuies-tu, Évelyne? (1982)

Bibliographie posthume

  • La Détresse et l'Enchantement (1984)
  • L'Espagnole et le Pékinois (illustrations de Jean-Yves Ahern) (1987)
  • Ma chère petite sœur. Lettres à Bernadette 1943-1970 (1988)
  • Le temps qui m'a manqué (1997)
  • Le pays de Bonheur d'occasion et autres écrits autobiographiques épars et inédits (2000)
  • Mon cher grand fou... Lettres à Marcel Carbotte 1947-1979 (2001)
  • Femmes de lettres. Lettres de Gabrielle Roy à ses amies 1945-1978 (2005)
  • Rencontre et entretiens avec Gabrielle Roy 1947-1979 (2005)
  • Heureux les nomades et autres reportages (2007)

Sources

Notes et références

  1. Séries de billets de banque de 1935 à aujourd'hui. sur le site Bank of Canada consulté le 23 mars 2010.

Voir aussi

Bibliographie

  • Angelica Werneck, Mémoires et désirs : Marguerite Duras, Gabrielle Roy, l'Harmattan, 2010
  • Cécilia W. Francis, Gabrielle Roy, autobiographe : subjectivité, passions et discours, Presses de l'Université Laval, 2006
  • François Ricard, Gabrielle Roy, une vie, Montréal, Boréal, 1996

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gabrielle Roy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gabrielle Roy — Gabrielle Roy, 1945 Gabrielle Roy, CC, FRSC (* 22. März 1909 in Saint Boniface, heute zu Winnipeg gehörig; † 13. Juli 1983 in Québec City) war eine franko kanadische Schriftstellerin. Sie zählt zu den wichtigsten kanadischen Autorinne …   Deutsch Wikipedia

  • Gabrielle Roy — en 1945. Gabrielle Roy (Saint Boniface, Manitoba, 22 de marzo de 1909 Ciudad de Quebec, Quebec, 13 de julio de 1983), fue una escritora canadiense de habla francesa. Obras …   Wikipedia Español

  • Gabrielle Roy — Infobox Writer name = Gabrielle Roy caption = birthdate = birth date|1909|3|22 birthplace = Saint Boniface, Manitoba deathdate = death date and age|1983|7|13|1909|3|22 deathplace = Montreal, Quebec occupation = novelist, Teacher pseudonym = genre …   Wikipedia

  • Gabrielle Roy (disambiguation) — Gabrielle Roy is a French Canadian author.Gabrielle Roy may also refer to:*École/Collège régional Gabrielle Roy, a French language combined elementary and high school in Île des Chênes, Manitoba, Canada *École élémentaire publique Gabrielle Roy,… …   Wikipedia

  • Gabrielle Roy (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Gabrielle Roy (1909 1983) est une écrivaine canadienne francophone. Le prix Gabrielle Roy est décerné annuellement par l association des littératures… …   Wikipédia en Français

  • Bibliothèque Gabrielle-Roy — Pour les articles homonymes, voir Gabrielle Roy (homonymie). 46° 48′ 51″ N 71° 13′ 30″ W …   Wikipédia en Français

  • École/Collège régional Gabrielle-Roy — Infobox Secondary school name = École/Collège Régional Gabrielle Roy picture = principal = Marc Roy established = 1984 type = Public elementary and secondary (French language) grades = K–12 motto = fr: en: city = Île des Chênes province =… …   Wikipedia

  • La Maison Gabrielle Roy — or The House of Gabrielle Roy is museum in the home of writer Gabrielle Roy. The house is located in Winnipeg, Manitoba, Canada. The objective of the museum is to disseminate the works of Roy and to preserve a piece of heritage for Canadian… …   Wikipedia

  • Prix Gabrielle-Roy — Pour les articles homonymes, voir Gabrielle Roy (homonymie). L Association des littératures canadiennes et québécoise (ALCQ) décerne annuellement en l’honneur de Gabrielle Roy deux prix qui couronnent des ouvrages de critique littéraire écrits en …   Wikipédia en Français

  • Prix gabrielle-roy — L Association des littératures canadiennes et québécoise (ALCQ) décerne annuellement en l’honneur de Gabrielle Roy deux prix qui couronnent des ouvrages de critique littéraire écrits en français et en anglais. Les prix sont attribués par deux… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.