Gabriel Girodon


Gabriel Girodon


Gabriel Girodon (Saint-Quentin 14 avril 1884 - Château du Rocher, à Mézangers (Mayenne) 24 novembre 1941) est un peintre et sculpteur français ; il a aussi fait du portrait, du vitrail, de la lithographie et de la gravure sur bois.

Signature de Gabriel Girodon au bas d'un vitrail de l'église Notre-Dame-de-la-Paix de Ribérac.

Girodon fait ses premières ébauches vers l’âge de 6 ou 7 ans. En 1892, il perd sa mère en janvier, avec trois enfants en bas âge. Son père, simple ouvrier peintre en bâtiment, n'a pas les moyens de subvenir à leurs besoins. En juin, Gabriel est confié, comme orphelin, aux hospices civils de Saint-Quentin. En 1897, il est présenté à Gabriel Hanotaux, ministre des Affaires étrangères. Lors d’une visite privée faite par celui-ci à l’orphelinat Cordier, le ministre lui promet une boîte de couleurs, qui lui est remise huit jours plus tard.

Girodon est un élève de l’école De La Tour, puis en 1902, alors âgé de 18 ans, il devient élève à l’école des beaux-arts de Paris où il suit les cours de MM. Besnard, Degrave, Cormon et de Sabatte, (il y reçoit tous les premiers prix : prix de torse, prix de tête, prix d’expression, prix Chenavard, prix d’esquisses, prix d’Académie). En 1903, Gabriel Girodon est reçu premier de l’école des beaux-arts.

En 1912, le premier grand prix de Rome de peinture lui est décerné, pour le tableau « Œdipe aveugle reconnaissant ses enfants ». Il retourne à Rome en 1919, à la villa Médicis. Il y fait le portrait de Monsieur Jonard, ambassadeur de France au Saint-Siège, puis a le grand honneur d’être appelé à faire pour le Vatican le portrait du pape Pie XI.

En 1927, il est directeur de l’école Quentin de La Tour, et nommé conservateur adjoint du musée Antoine Lécuyer. En 1932, il est promu chevalier de la Légion d'honneur. Devenu conservateur du musée Antoine Lécuyer en 1940, il est envoyé au château du Rocher avec la collection de pastels de Quentin de La Tour pour en éviter le pillage, et il y assure leur sécurité.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gabriel Girodon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prix de Rome — Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie). Prix de Rome Palais M …   Wikipédia en Français

  • Grand Prix de Rome — Prix de Rome Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Grand prix de Rome — Prix de Rome Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome (musique) — Prix de Rome Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Prix de rome — Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome — This article concerns the French government prize. For similarly named prizes aimed at other countries nationals, see Prix de Rome (disambiguation). The Prix de Rome was a scholarship for art students. It was created in 1663 in France under the… …   Wikipedia

  • Premio de Roma — El Premio de Roma es una beca escolar que el gobierno francés concede a estudiantes de arte. Contenido 1 Origen 1.1 El premio de composición musical 2 Lista de directores de la Academia de Roma …   Wikipedia Español

  • Prix de Rome — Villa Medici in Rom Der Prix de Rome oder Rompreis war eine erstmals im 17. Jahrhundert von der Académie royale de peinture et de sculpture an bildende Künstler verliehene Auszeichnung, die mit einem Stipendium und einem mehrjährigen Aufenthalt… …   Deutsch Wikipedia

  • Limetz-Villez — 49° 03′ 42″ N 1° 32′ 58″ E / 49.0617, 1.5494 …   Wikipédia en Français

  • Limetz-villez — Pays …   Wikipédia en Français