Fœdus


Fœdus

Le fœdus (alliance ou pacte en latin) est un traité passé entre l'Empire romain et une cité ou un peuple étranger, qui prend alors le statut de cité fédérée ou de "peuple fédéré". Le mot fœdus dérive du mot latin fides, qui désigne la bonne foi, la parole donnée, notion extrêmement forte dans la Rome antique. Le fœdus est un instrument important de la diplomatie romaine, surtout durant la conquête de la péninsule italienne par la République romaine, et les derniers siècles de l'Empire.

Sommaire

Le fœdus sous la République

Dès la monarchie, les rois étrusques qui règnent sur Rome passent les premiers traités, comme avec Gabies (fœdus Gabinum, cité par Denys d'Halicarnasse).

Après la période de la Ligue latine (493-388 av. J.-C.), durant laquelle Rome n’est qu’un membre non prépondérant de la ligue des cités latines, le Sénat de la jeune République romaine préfère conclure des fœdera bilatéraux avec les cités voisines. Chaque accord entre Rome et une autre cité latine ou italienne permet à Rome de se placer le plus souvent dans une position dominante, qu'elle ne peut revendiquer au sein de la Ligue latine. Cet accord est généralement un pacte d’assistance mutuelle, selon le principe « mes ennemis sont vos ennemis, mes amis sont vos amis ». La cité fédérée reste autonome et libre de sa gestion interne, Rome assure sa protection contre les agressions extérieures ; en contrepartie elle fournit en cas de guerre romaine des troupes auxiliaires ou des approvisionnements.

Ce système a un effet de boule de neige favorisant l’établissement de la domination romaine sur la péninsule : chaque traité accroît le potentiel d’effectifs mobilisables par Rome et étend le périmètre géographique des villes alliées (socii ou Civites Foederatii), occasion de nouveaux conflits ou de nouvelles alliances avec leurs voisins. Lorsque Rome se trouve engagée dans de durs conflits, comme les guerres samnites, la guerre de Pyrrhus en Italie, et surtout la deuxième Guerre punique, le soutien des villes alliées lui permet de reconstituer rapidement ses forces militaires après chaque défaite.

Le système du fœdus s’étend hors d’Italie à la fin de la deuxième Guerre punique, toujours par des accords bilatéraux, comme avec Gadès en Hispanie, Pergame, les cités grecques de la Ligue achéenne. L’effet boule de neige joue à nouveau : les menaces exercées sur ces dernières cités provoquent de façon quasi automatique l’intervention romaine contre le royaume de Macédoine, le royaume de Syrie, puis le royaume du Pont, avec de nouvelles extensions et la formation d’un Empire romain, qui selon l’historien Ferdinand Lot est « une fédération de cités, groupées autour de la plus puissante d’entre elles, Rome ».

Principe du fœdus dans l'Empire romain tardif

Le foedus ne s'établit plus avec une cité-état comme sous la République, mais avec une tribu ou un peuple barbare. Il autorise l'installation de ce peuple sur le territoire sous domination romaine, aux conditions suivantes :

  • le peuple fédéré s'installe de façon indépendante, avec ses propres lois et ses dirigeants ;
  • le peuple fédéré n'est pas soumis à la loi romaine, ni à l'impôt romain ;
  • les Romains qui demeurent sur le territoire du fédéré dépendent de la loi romaine ;
  • l'Empire romain peut recruter des soldats chez le fédéré, contre rétribution. Ces soldats combattent avec leur armement et leur chef, et non un armement ou des officiers romains.

Des clauses supplémentaires peuvent garantir un ravitaillement du peuple fédéré par les autorités romaines locales.

On constate les avantages que tire un peuple barbare de ce statut de fédéré. On est loin de l'installation par petits groupes ou de l'enrôlement forcé de barbares vaincus comme auxiliaires, pratiqué lorsque Rome était forte. En pratique, un fœdus constate presque toujours un rapport de force en faveur des barbares, consacre leur occupation de fait sur des territoires romains perdus, et permet juste à l'Empire romain d'obtenir une paix pour quelques années et quelques troupes combattives tant qu'elles sont bien payées.

Les barbares voient généralement un traité comme un engagement de personne à personne plus que comme un accord avec une abstraction telle que l'Empire romain. Ils considérent donc le traité comme caduc à la disparition de l'empereur ou de sa famille.

Quelques fœdera avec les peuples barbares

  • En 295, les Wisigoths s'installent en Thrace sous fœdus avec les Romains.
  • En 332, passé avec les Wisigoths, au nord du Danube, et Constantin Ier, éteint en 364 avec la mort de Julien, dernier parent de Constantin.
  • En 358, les Francs Saliens se voient octroyer la Toxandrie par Julien l'Apostat selon Ammien Marcellin, respectant remarquablement bien l'entente avec Rome.
  • En 374, passé entre les Alamans et Valentinien Ier, il installe ce peuple à l’ouest du Rhin. Ce traité fut violé chaque fois que les troupes romaines voisines furent dégarnies
  • En 382, passé entre les Wisigoths et Théodose Ier, pour les fixer en Mésie après plusieurs années de dévastation des Balkans. Le traité est respecté jusqu'au décès de Théodose en 395.
  • En 418, les Wisigoths sont installés comme fédérés en Aquitaine. En contrepartie, ils réalisent des opérations de pacification en Hispanie pour le compte de l'Empire.
  • En 435, avec les Vandales de Genséric en Afrique, qui se ménage ainsi une pause avant son attaque de Carthage en 439.
  • En 442, Genséric obtient un nouveau fœdus, légitimant ses conquêtes; mais le royaume vandale, reconnu par Rome, ne le sera pas par Byzance.

Voir aussi

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fœdus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 'Dus-rong Mang-po-rje — ˈDus rong Mang po rje or Tridu Songtsän (༷༷༷༷Tibetan:འདུས་རོང་མང་པོ་རྗེ་, Wylie: ˈDul srong mang po rje rlung nam ˈphrul , zh tp|t=器弩悉弄|p= Qìnǔxīnòng , 670–704; r. 676–704 CE) was a king of the Tibetan Empire from 676 to 704. Ascent to throne Dus …   Wikipedia

  • Dus (1997 film) — Dus A promotional poster. Directed by Mukul S. Anand Produced by Mukul S …   Wikipedia

  • Dus Tola — Directed by Ajoy Varma Produced by Kunwar Pragy Arya Sanjay Bhattacharjee Sushma Reddy …   Wikipedia

  • duş — DUŞ, duşuri, s.n. 1. Instalaţie sanitară sau tehnică prin care se asigură ţâşnirea reglabilă şi concomitentă a mai multor jeturi mici de apă. 2. Ansamblu de jeturi de apă realizate cu ajutorul duşului (1); p. ext. spălare etc. făcută prin acest… …   Dicționar Român

  • Dus Kahaniyaan — Official Movie Poster of Dus Kahaniyaan Produced by Sanjay Gupta Starring …   Wikipedia

  • DUS — ([Hindi: दस, das; Urdu: دس, übersetzt: zehn) ist der Titel zweier Bollywoodfilme Dus (1997) mit Sanjay Dutt und Salman Khan Dus (2005) mit Sanjay Dutt und Abhishek Bachchan DUS steht für Flughafen Düsseldorf International nach dem IATA Code Dus… …   Deutsch Wikipedia

  • dus- —     dus     English meaning: bad, foul     Deutsche Übersetzung: “ũbel, miß ” as 1. composition part     Material: O.Ind. duṣ , dur , Av. duš , duž “dis , wrong, evil”, Arm. t “un ”, Gk. δυσ “dis , de , evil”, Lat. in difficilis “difficult,… …   Proto-Indo-European etymological dictionary

  • Dus — ([Hindi: दस, das; Urdu: دس, übersetzt: zehn) ist der Titel zweier Bollywoodfilme: Dus (1997) mit Sanjay Dutt und Salman Khan Dus (2005) mit Sanjay Dutt und Abhishek Bachchan DUS steht für: Deutsche Uhrmacherschule Glashütte Flughafen Düsseldorf… …   Deutsch Wikipedia

  • Dus — Données clés Titre original दस Réalisation Anubhav Sinha Scénario Vinay, Yash Acteurs principaux Sanjay Dutt, Abhishek Bachchan, Suniel Shetty Sociétés de production …   Wikipédia en Français

  • Dus Numbri — Directed by Madan Mohla Produced by Madan Mohla Pardyuman Mohla Written by …   Wikipedia

  • DUS — may have several meanings: The IATA airport code for Düsseldorf International Airport Detroit University School, now University Liggett School An Indian movie: Dus Durham Union Society Denver Union Station This disambiguation page lists articles… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.