Fylgja


Fylgja

D'après Régis Boyer[1], "fylgja désigne le placenta, les membranes qui suivent l'expulsion du nouveau-né, et, symboliquement, la figure tutélaire, l'esprit, le double qui suit un homme et même un clan".
Dans un premier sens, plus ancien, la fylgja désigne l'âme, le moi qui s'émancipe de son enveloppe corporelle. Il s'agit d'un dédoublement spirituel, même si elle prend forme animale. L'individu peut la voir (en rêve ou dans un état modifié de conscience) bien qu'il soit de mauvais augure de voir la sienne propre.
Dans un deuxième sens, la plus fréquente, la femme-fylgja, la fylgjukona, est celle qui protège l'individu, se rapprochant de notre ange-gardien, mais aussi d'une famille. Elle est liée au culte des Dises, évoquant les dhisanas védiques, déesses de la fertilité et de la fécondité, mais aussi du destin. Le destin est une notion omniprésente dans le monde des anciens scandinaves, qui se retrouve dans le langage : "croyance en la puissance et la capacité de réussite propres qui vous ont été conférées", "loi fixée à l'avance", "dotation dont on jouit dès la naissance", "part échue à un individu", "manière dont la destinée a été créée-façonnée" ...

D'après Claude Lecouteux[2] la fylgja "est en quelque sorte le double de l'individu, comparable au Ka égyptien et à l' eidolon grec, une sorte d'ange gardien prenant la forme d'une entité féminine ou d'un animal protégeant la famille ou la personne qu'elle a adoptée". C'est un être tutélaire dont la fonction est la protection et la prédiction. Il se manifeste aux vivants pendant les rêves. En dehors de ceux-ci, la vision de la fylgja signifie la mort. Si elle prend congé de son protégé, celui-ci meurt également. Un homme peut avoir également plusieurs esprits tutélaires[3]. Trait important, la fylgja ne disparait pas avec celui auquel elle s'est attachée, témoignant de son indépendance par rapport à l'être humain.

Selon Ernst Ludwig Rochholz[4], qui s'est particulièrement intéressé à l'ange gardien, la croyance que la fylgja quitte celui qui la voit et lui ôte aussi la vie est en rapport avec les contes de Mélusine, de La Dame blanche, d' Orphée[5].

Notes

  1. Régis Boyer, le monde du double, la magie chez les anciens scandinaves, L'Ile Verte Berg International, 1986, (ISBN 2-900269-48-2)
  2. Claude Lecouteux, Fantômes et revenants au moyen âge, Imago, 1986, (ISBN 2902702337)
  3. note du contributeur : à rapprocher de l'esprit électeur et les esprits auxiliaires dans le chamanisme, avec le "succube" ?
  4. Deutscher Glaube und Brauch im Spiegel der heidnischen Vorzeit,t.I, 1867
  5. cité par Otto Rank dans Don Juan et le Double

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fylgja de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fylgja — A Fylgja (literally: she who follows; plural: Fylgjur) is, according to Scandinavian mythology, a supernatural creature which accompanies a person. It usually appears in the form of an animal, and as it was believed to correspond to a person s… …   Wikipedia

  • Fylgja — Die Fylgja (altnordischer Plural: Fylgjur, eingedeutschter Plural: Fylgjen oder Fylgien) ist ein weiblicher Folgegeist (altnord. fylgja = folgen) in der nordischen Mythologie, also eine Art Schutzgeist, der einen Menschen begleitet. Diese Wesen… …   Deutsch Wikipedia

  • Fylgja — Una Fylgja (literalmente: la que sigue) era, de acuerdo a la mitología nórdica, una criatura sobrenatural que acompañaba a una persona. Generalmente aparecía en la forma de un animal, que se creía correspondía con el carácter de la persona o… …   Wikipedia Español

  • Fylgja — Fylg|ja die; , ...jur <aus gleichbed. altnord. fylgja> der persönliche Schutzgeist eines Menschen in der altnord. Religion (Folgegeist) …   Das große Fremdwörterbuch

  • fylgja — s ( n, fylgjor/fylgior) MYT (el. fylgia) …   Clue 9 Svensk Ordbok

  • Fylgir — Die Fylgja (altnordischer Plural: Fylgjur, eingedeutschter Plural: Fylgjen oder Fylgien) ist ein weiblicher Folgegeist (altnord. fylgja = folgen) in der nordischen Mythologie, also eine Art Schutzgeist, der einen Menschen begleitet. Diese Wesen… …   Deutsch Wikipedia

  • Fylgjur — Die Fylgja (altnordischer Plural: Fylgjur, eingedeutschter Plural: Fylgjen oder Fylgien) ist ein weiblicher Folgegeist (altnord. fylgja = folgen) in der nordischen Mythologie, also eine Art Schutzgeist, der einen Menschen begleitet. Diese Wesen… …   Deutsch Wikipedia

  • Dæmon (His Dark Materials) — Leonardo da Vinci s Lady with an Ermine (1489–90), along with two portraits by Giovanni Battista Tiepolo and Hans Holbein the Younger, helped inspire Pullman s dæmon concept.[1] A dæmon (pronounced /ˈdiːm …   Wikipedia

  • Egil — Der Bogenschütze Egil (auch Egill o. Eigill) ist ein Bruder von Wieland dem Schmied und damit eingebunden in den Sagenkreis um Dietrich von Bern. Inhaltsverzeichnis 1 Egil in der schriftlichen Überlieferung 1.1 In der Thidreksaga 1.2 …   Deutsch Wikipedia

  • Franks Casket — Das Runenkästchen von Auzon (auch Franks Casket) ist ein mit Abbildungen und Runen verziertes Kästchen aus Walknochen und wurde Anfang des 7. Jahrhunderts im angelsächsischen Northumbria, wohl im klösterlichen Umfeld, hergestellt. Das Kästchen… …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.