Funkenschlag


Funkenschlag

Funkenschlag

Funkenschlag
jeu de société
Funkenschlag table.jpg
{{{licence}}}
autre nom Power Grid
auteur Friedemann Friese
illustrateurs PeKa Rache
Maren Rache
éditeur 2F-Spiele
date 1re édition 2001
autre éditeur {{{autre éditeur1}}}
distributeurs
Belgique
Canada
France
Suisse
format grande boîte
mécanismes jeu de gestion
construction
thèmes réseau
énergie
joueur(s) 2 à 6
âge à partir de 12 ans
durée annoncée env. 150 minutes
récompense
habileté
physique

Non Non
 réflexion
décision

Oui Oui
générateur
de hasard

Oui Oui
info. compl.
et parfaite

Non Non
[[Fichier:{{{image2}}}|280px]]

Funkenschlag est un jeu de société créé par Friedemann Friese en 2001 et édité par 2F-Spiele. Le jeu a été réédité en 2004 par 2F-Spiele ((de)) et Rio Grande Games ((en)) dans une version modifiée ou le crayonnage des routes a été remplacé par des routes prédéfinies.

Funkenschlag signifie en allemand "choc électrostatique" (aussi appelé "coup de jus" en langage courant)

Sommaire

Principe général

Chaque joueur représente un consortium qui, grâce à des centrales électriques, produit du courant et s’occupe de mettre en place un réseau électrique. Durant la partie, chaque joueur achète aux enchères des centrales électriques et des matières premières pour les faire fonctionner (chaque centrale est capable de produire de l'électricité pour un certain nombre de villes tel qu'indiqué sur sa carte). De plus, chacun devra faire attention à implanter son réseau électrique dans un maximum de villes car l'énergie produite ne rapporte que si elle est fournie à une ville où l'on s'est implanté.

Ce jeu se base sur un système pratiquement sans hasard.

Règle du jeu

Matériel

  • 1 plateau de jeu avec 1 piste de score, 1 marché pour les matières premières et 1 carte de l’Allemagne d’un coté et des États-Unis de l’autre. Chaque carte présente 6 zones de 7 villes.
  • 132 maisons en bois (22 par couleur)
  • 84 marqueurs en bois (24 charbons (marron), 24 pétroles (noir), 24 déchets (jaune), 12 uranium (rouge))
  • Des billets de banque (en Elektro)
  • 5 cartes résumés avec déroulement (Ablauf) et paiement (Auszahlung)
  • 43 cartes de centrales électriques (42 centrales électriques et une carte de "niveau 3" (Stufe 3)).

Il existe aussi des extensions présentant des cartes :

  • de la France et de l'Italie
  • du Benelux et de l'Europe centrale
  • de la Chine et de la Corée

Il existe enfin une extension avec de nouvelles centrales électriques plus efficaces.

La version francophone s'intitule Megawatt et présente les cartes de la France et du Québec.

Mise en place

Placer les parties communes

  • Le plateau de jeu choisi (Allemagne ou États-Unis en l'absence d'extensions)
  • La banque
  • Les ressources de départ: 24 charbon, 18 pétrole, 6 déchets, 2 uranium
  • Les centrales 03, 04, 05, & 06 dans la rangée des centrales actuelles
  • Les centrales 07, 08, 09, & 10 dans la rangée des centrales futures
  • Mettre de côté la centrale 13 et la carte "Step 3/Stufe 3" de la pile des centrales
  • Retirer de la partie quelques centrales au hasard (sans les regarder) selon le nombre de joueurs (2/3j = 8, 4j = 4, 5/6j = 0)
  • Mélanger la pile restante, placer ensuite la centrale 13 au dessus et la carte "Step 3/Stufe 3" au dessous

Chaque joueur reçoit:

  • 50 Elektros,
  • Les maisons de sa couleur
  • Une carte de référence

L'ordre du tour pour le premier tour est choisi au hasard.

Chaque joueur:

  • Place une maison sur la piste de score
  • Place une maison sur la piste d'ordre du tour (selon l'ordre déterminé)
  • Choisit une zone de départ différente (mais adjacente à au moins une des régions déjà choisies à partir du 2e joueur)

But du jeu

S'implanter (=mettre une maison) dans un maximum de villes et parvenir, lors du tour final, à en alimenter le plus possible en électricité.

Déroulement

Chaque tour de jeu se déroule en 5 phases

  1. Déterminer l'ordre du tour: Les joueurs sont triés par nombre d'implantation (=maisons placées), celui en ayant le plus devant jouer en premier. (Ceci constitue un désavantage)
  2. Enchères: Les centrales actuelles sont mises aux enchères jusqu'à ce que chaque joueur en ait acheté exactement une ou ait renoncé à le faire. À chaque fois, la centrale mise en vente est choisie par le premier joueur (selon l'ordre du tour) à n'avoir ni acheté de centrale ce tour-ci ni renoncé à le faire. Le numéro figurant sur la centrale constitue le montant de la première enchère devant être faite par le joueur choisissant la dite centrale. Chaque carte achetée est remplacée immédiatement par une carte de la pile. Les centrales visibles sont re-triées avant chaque enchère (les 4 moins chères allant sur la rangée actuelle)
  3. Achat de ressources: Dans l'ordre inverse du tour, les joueurs achètent des matières premières au prix du marché afin d'alimenter leurs centrales électriques
  4. Construction: Dans l'ordre inverse du tour, chaque joueur peut payer afin de s'implanter dans une ou plusieurs villes. Pour ce faire, il paye le coût de l'emplacement libre correspondant dans la ville (10 à 20 Elek.) augmenté du coût de connexion à son réseau tel qu'indiqué sur la carte.
  5. Bureaucratie: Chaque joueur choisit quelles centrales produisent (en dépensant les matières premières correspondantes) et touche de l'argent selon le nombre de villes alimentées (selon une échelle qui figure sur le plateau). Des matières premières additionnelles sont disposées sur le plateau. La centrale la plus chère visible sur le plateau est remise en fond de pile et remplacée.

Ceci constitue un condensé incomplet des règles, pour les règles complètes, voir les liens externes.

Fin de partie et vainqueur

Le gagnant est celui qui, à la fin du jeu, a le plus de villes alimentées par sa propre énergie. La fin du jeu a lieu lorsqu'un des joueurs s'est implanté dans un nombre de villes prédéfini (entre 14 et 17 selon le nombre de joueurs). L'argent départage les éventuels ex-æquo.

Extensions Disponibles

Liens externes

  • Portail des jeux Portail des jeux
Ce document provient de « Funkenschlag ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Funkenschlag de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Funkenschlag — Das Wort Funkenschlag bezeichnet: die Entstehung eines Funkens durch das Anschlagen von Pyrit, Feuerstein oder Stahl, siehe Funke (Verbrennung) die Lichtentstehung bei elektrischer Spannungsentladung zwischen zwei Potentialen, siehe Funke… …   Deutsch Wikipedia

  • Funkenschlag (Spiel) — Funkenschlag Daten zum Spiel Autor Friedemann Friese Grafik Maura Kalusky Verlag 2F Spiele, Rio Grande Games, u. a. Erscheinungsjahr 2001, 2004 Art Brettspiel …   Deutsch Wikipedia

  • Funkenschlag (Funke) — Hochspannungsentladung über einen Isolator im Hochspannungsinstitut von AEG in Kassel Funke einer Zündkerze …   Deutsch Wikipedia

  • Mégawatts (jeu) — Pour les articles homonymes, voir Mégawatts. Mégawatts jeu de société {{{licence}}} Autres noms Power Grid Funkenschlag Auteur …   Wikipédia en Français

  • Power Grid — Infobox Game subject name=Power Grid image link= image caption=In Power Grid , players compete to build up electrical networks from scratch and be the player to power the most cities at game end players=2 to 6 designer=Friedemann Friese publisher …   Wikipedia

  • 2F-Spiele — Friedemann Friese (* 5. Juni 1970 in Stadthagen) ist ein deutscher Spieleautor und Betreiber des Spieleverlags 2F Spiele. Nach dem Abitur begann er ein Mathematikstudium, welches er allerdings nicht beendete, da er 1992 den Spieleverlag „Spiele… …   Deutsch Wikipedia

  • International Gamers Awards — International Gamers Awards: Logo seit 2003 Gamers Choice Awards: Logo 2000 bis 2002 Der International Gamers Award (IGA) ist ein jährlich vergebener …   Deutsch Wikipedia

  • Spiele-Bau-Stelle — Friedemann Friese (* 5. Juni 1970 in Stadthagen) ist ein deutscher Spieleautor und Betreiber des Spieleverlags 2F Spiele. Nach dem Abitur begann er ein Mathematikstudium, welches er allerdings nicht beendete, da er 1992 den Spieleverlag „Spiele… …   Deutsch Wikipedia

  • International Gamers Award — International Gamers Awards: Logo seit 2003 Gamers Choice Awards: Logo 2000 bis 2002 Der International Gamers Award (IGA) ist ein jährlich vergebener Spiele …   Deutsch Wikipedia

  • Friedemann Friese — (né le 5 juin 1970 à Stadthagen, Allemagne) est un auteur allemand de jeux de société. Il vit et travaille actuellement à Brême. Il a créé sa propre maison d édition 2F Spiele. Il se reconnaît à ses cheveux colorés en vert. Sommaire 1 Ludographie …   Wikipédia en Français