Fumee


Fumee

Fumée

La fumée est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont principalement de la suie (du carbone imbrûlé), ainsi que des cendres ; ces particules sont mélangées aux gaz de combustion et aux vapeurs chaudes.

Sommaire

Toxicité et dangers

Lors d'un incendie, la fumée représente quatre dangers :

  • étant opaque, elle gêne considérablement l'évacuation d'un bâtiment en feu et la progression des secours ;
  • si elle est inhalée, elle provoque des brûlures internes des poumons et des voies aériennes, qui s'ajoute à la toxicité des gaz ;
  • elle transporte de la chaleur (gaz et particules chaudes) ; en provoquant une élévation de température dans les locaux où elle se répand, elle peut provoquer la naissance d'un autre feu éloigné du foyer initial ;
  • la plupart du temps, elle contient des gaz imbrûlés issus de la pyrolyse des matériaux ; lorsqu'elle se mélange à l'air, elle peut provoquer une explosion de fumées (backdraft) ou un embrasement généralisé éclair (flashover).

Elle a également un « effet de filtre » qui modifie la perception des couleurs par les pompiers, et donc la lecture du feu : des flammes jaunes vont paraître rouges à travers la fumée, et si le plafond de fumées est épais, il peut cacher les rouleaux de flamme annonçateurs de l'embrasement généralisé éclair.

L'inhalation de fumée par une personne est très dangereuse. C'est la cause principale de décès lors d'un incendie. L'effet toxique évoqué plus haut peut persister après extinction de l'incendie. L'inhalation de fumée refroidie est d'autant plus pernicieuse qu'elle n'entraîne pas de sensation de gêne à court terme.

Les installations techniques et les matériaux de construction des structures peuvent subir des dommages irréversibles du fait d'une exposition, même brève, à l'action des fumées. Ainsi les fumées acides exercent des effets destructeurs sur la connectique comme sur le béton. De nombreux industriels qui échappent à un sinistre négligent l'action des fumées et s'exposent à des pannes et des défaillances structurels apparaîssant dans les jours et les semaines qui suivent le sinistre. Il existe des procédés de décontamination qui doivent intervenir dans les heures ou les jours qui suivent.

Lutte contre l'incendie

Dans un certain nombre de bâtiments, et notamment les établissements recevant du public en France, les normes de construction imposent de prévoir des mesures de désenfumage.

Lors de leur intervention sur un feu en volume clos, la priorité des pompiers est de maîtriser la fumée :

  • confinement (fermer les portes) ou au contraire évacuer : création d'un exutoire (c'est-à-dire d'une ouverture, quitte à casser une fenêtre ou le toit), éventuellement mise en place d'une ventilation opérationnelle ;
  • refroidissement des fumées en effectuant un jet diffusé (nébullisé) et pulsé d'eau, ou bien par « crayonnage » (dessiner des lettres dans l'air avec le jet diffusé).

Un kilogramme de plastique génère 2 500 m3 de fumées [1].

Utilisation tactique

Utilisation civile de fumigènes dans le cadre de manifestations (Paris XIII, novembre 2008)

Un système qui génère de la fumée est dit « fumigène ». Les fumigènes sont parfois utilisés par l'armée pour masquer la position exacte des soldats ; ils sont également utilisés pour effectuer un balisage visible de jour depuis le ciel, par exemple pour marquer la zone d'atterrissage d'un hélicoptère (drop zone ou DZ). Des machines à fumées sont également utilisée pour créer des ambiances dans les discothèques. Dans ces trois cas, les fumées sont non toxiques.

Conservation des aliments

L'exposition de certains aliments à la fumée (procédé appelé fumage) permet d'accroître leur durée de conservation. Les plus connus sont le jambon, le poisson, le fromage...

Expressions

  • « il n'y a pas de fumée sans feu » : tout fait a une cause, une raison, ou un auteur. Tout fait est une réaction à un ou des autres faits;
  • « un écran de fumée » : en référence à l'utilisation de dissimulation, le terme désigne par métaphore une diversion.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « fumée » sur le Wiktionnaire.

Ce document provient de « Fum%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fumee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fumée — [ fyme ] n. f. • XIIe; de 1. fumer 1 ♦ Mélange plus ou moins dense et de couleur variable de produits gazeux et de très fines particules solides, qui se dégage des corps en combustion ou portés à haute température. Fumée du feu, d un incendie, d… …   Encyclopédie Universelle

  • fumée — FUMÉE. subst. fem. Vapeur espaisse, qui sort des choses bruslées, ou extremement eschauffées par le feu. Fumée espaisse. fumée noire. fumée puante. le bois verd fait de la fumée. il fait fumée, de la fumée en cette chambre. on sent bien icy la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fumée — Fumée, Fumus. Fumée de terre, Vapor. Fumée espesse, Tardus fumus. Faire fumée de quelque bois allumé, et enfumer quelque lieu, Fumigare. Faire fumée par dessous, Suffumigare. Jetter une fumée, Exhalare. Rendre une fumée chaulde, AEstuare. Feux… …   Thresor de la langue françoyse

  • fumée — (fu mée) s. f. 1°   Espèce de nuage grisâtre ou noir, qui s élève des foyers de combustion, et qui est un mélange de vapeur d eau, d acide carbonique, de charbon très divisé, d huiles empyreumatiques et de parties non brûlées. •   Dans les plus… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FUMÉE — s. f. Vapeur plus ou moins épaisse qui sort des choses brûlées, ou extrêmement échauffées par le feu. Fumée épaisse. Fumée noire. Fumée puante. La fumée qui s élève d un champ de bataille. Des tourbillons de fumée. La fumée d un volcan. La fumée… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FUMÉE — n. f. Vapeur plus ou moins épaisse qui sort des choses brûlées, ou extrêmement échauffées par le feu. Fumée épaisse. Fumée noire. Les tourbillons de fumée. La fumée d’un volcan. La fumée du foyer. La fumée nous étouffait. La chambre était pleine… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Fumée — écriture de ciel La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules solides émis par un feu ou un échauffement mécanique. Ces particules sont principalement de la suie (du carbone imbrûlé), ainsi que des …   Wikipédia en Français

  • Fumée — Infobox Company company name = Fumée Inc. company company type = Private company slogan = The Art of Smoking foundation = 2006 location = flagicon|USA Austin, Texas, USA key people = Heather (Waibel) Haddad, Founder and President industry = Cigar …   Wikipedia

  • fumée — n.f. Danger : Évitez d aller au tabac, y a de la fumée. / Envoyer ou balancer la fumée, tirer des coups de feu ; éjaculer. / Avaler la fumée, pratiquer la spermophagie …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • fumée — nf. : FeMÎRE nf. (Albanais.001b.PPA., Annecy, Balme Si.020, Bourget Huile, Montagny Bozel, Taninges, Thônes | Saxel.002b), f(e)myére (Albertville.021b, Arvillard.228), fomire (001a.COD.) || femâ nf. (021a, Beaufort), f(è)mâ / ô (Morzine), foumâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.