Frédéricton


Frédéricton

Fredericton

Fredericton

Centre-ville de Fredericton
Centre-ville de Fredericton

Administration
Pays Canada Canada
Province Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté ou équivalent York, Sunbury
Statut municipal Cité
Constitution 1848
Maire
Mandat en cours
Brad Woodside
2008-2012
Site Web http://www.fredericton.ca/
Démographie
Population 50 535 hab. (2007)
Densité 362,4 hab./km2
Langue(s) officielle(s) Anglais, minorité française
Géographie
Coordonnées
géographiques
45° 57′ 27″ Nord
       66° 38′ 40″ Ouest
/ 45.957594, -66.64444
Altitudes mini. m — maxi. m
Superficie 131 23 km2
Fuseau horaire -4
Indicatif +1-506
Code géographique 13 10032
Canada location map.svg
Fredericton

Fredericton (ou Frédéricton) est la capitale de la province du Nouveau-Brunswick au Canada. La ville est située sur les deux rives du fleuve Saint-Jean. La ville compte 50 535 habitants (2007) (85 688 pour l’agglomération — greater Fredericton)

Sommaire

Géographie

Géographie physique

Situation

Fredericton est situé au bord du fleuve Saint-Jean et a une superficie de 131,23 km2.

L'altitude est basse près du fleuve, rendant des parties de la ville vulnérables aux inondations. L'altitude s'élève par contre rapidement au nord et au sud et dépasse 100 mètres. Les berges de certains ruisseaux sont très abruptes.

Fredericton possède un territoire complexe. La cité est limitrophe des municipalités suivantes, dans le sens horaire: Estey's Bridge au nord, Saint Marys au nord-est, Lincoln à l'est, Rusagonis-Waasis au sud-est, la paroisse de New Maryland puis New Maryland au sud, Hanwell au sud-ouest et Kingsclear à l'ouest.

La réserve indienne de Devon 30 possède trois enclaves sur la rive gauche de la ville. La première est située au bord du fleuve, à L,est de la rue Cliffe. La deuxième comprend une partie du bloc délimité par la rue union au sud, la rue Cliffe à l'ouest, la rue MacLaren au nord et la rue Hughes à l'est. La troisième comprend la rue Dedham, la rue Sappier, la rue Paul, la promenade Maliseet, le croissant Polchies, le croissant Brooks et l'allée Bear et finalement des un côté de l'avenue Highland et de la rue Cliffe. De plus, la réserve possède une « queue de poêle », aussi sur la rive gauche de Fredericton, qui commence peu après le début de l'allée Gabriel.

Topographie

Géologie

Climat

Faune et flore

Géographie humaine

Transport

La cité dispose de l'aéroport du Grand Fredericton, qui offre des liaisons aériennes régulières vers d'autres villes du pays. Il y a aussi l'aérodrome de Scottfield et l'héliport de la GRC, qui est privé.

Morphologie urbaine

Logement

La cité comptait 24 632 logements privés en 2006, dont 22 120 occupés par des résidents habituels. Parmi ces logements, 50,0% sont individuels, 2,8% sont jumelés, 2,7% sont en rangée, 9,7% sont des appartements ou duplex, 29,0% sont des immeubles de moins de 5 étages et 1,5% sont des immeubles de plus de 5 étages. Enfin, 4,3% des logements entrent dans la catégorie autres, tels que les maisons-mobiles. 66,7% des logements sont possédés alors que 39,3% sont loués. 71,6% ont été construits avant 1986 et 7,4% ont besoin de réparations majeures. Les logements comptent en moyenne 6,5 pièces et 0,3% des logements comptent plus d'une personne habitant par pièce. Les logements ont une valeur moyenne de 169 468 $, comparativement à 119 549 $ pour la province[1].

Histoire

Fredericton s’appelait au départ Sainte-Anne, lorsque les Acadiens s’y installèrent en 1732. Sainte-Anne fut capturée et rasée en 1755 par les mêmes Britanniques qui les avaient déjà contraints au départ de la Nouvelle-Écosse.

En 1783, des Loyalistes s’établirent à Sainte-Anne au lendemain de la Révolution américaine, après un long voyage depuis les États-Unis, pendant lequel beaucoup périrent.

Lorsque le Nouveau-Brunswick devint une province britannique en 1784, Sainte-Anne fut choisie comme capitale provinciale, et fut rebaptisée Frederick’s Town, en l’honneur du deuxième fils du roi George III du Royaume-Uni, le Prince Frederick, Duc d’York. Le Nouveau-Brunswick devint une province canadienne en 1867.

De nos jours, Fredericton compte deux universités, et bénéficie d’une scène artistique et culturelle très active. Du fait que le gouvernement provincial et les universités sont les principaux employeurs, il n’y a aucune grosse industrie dans la ville.

Fredericton accueillit la XXIe finale des Jeux de l'Acadie en 2000.

Administration

En plus d'être la capitale provinciale, Fredericton est le chef-lieu du comté d'York depuis sa création en 1784. Malgré l'abolition de la municipalité de comté en 1966, la cité est toujours le centre administratif de la région.

Conseil municipal

Le conseil municipal est formé d'un maire et de 12 conseillers de quartiers. La cité est en effet divisée en 12 quartiers pour des fins administratives.

mandat fonctions nom(s)
2008 - 2012 Tqx special arene.png maire Brad Woodside
conseillers de quartier
#1 Dan Keenan
#2 Bruce N. Grandy
#3 Mike O'brien
#4 Eric Megarity
#5 Steven Hicks
#6 Marylin Kerton
#7 Scott McConaghy
#8 Tony Whalen
#9 Stephen A. Chase
#10 Stephen T. Kelly
#11 Jordan S. Graham
#12 David A. J. Kelly
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2004 en cours Brad Woodside
2001 2004 Les Hull
1999 2001 A.M. (Sandy) DiGiacinto Maire suppléant
1986 1999 Brad Woodside Quitte la mairie pour se lancer en politique provinciale.
1969 1974 Bud Bird Homme d'affaires
1925 1935 William George Clark
1918 1920 Richard Hanson
1907 1908 Harry Fulton McLeod Avocat
1888 1889 John Douglas Hazen
1878 1880 George F. Gregory
1874 1876 Edward Ludlow Wetmore Avocat
1869 1873 George F. Gregory
1856 1868 William Hayden Needham Avocat
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Représentation et tendances politiques

Canada Canada: Fredericton fait partie de la circonscription fédérale de Fredericton. Cette circonscription est représentée à la Chambre des communes du Canada par Keith Ashfield, du Parti conservateur.

Infrastructures et services

Éducation

Fredericton est le siège du district scolaire #18, qui regroupe toutes les écoles publiques anglophones du comté d'York ainsi que certaines du comté de Sunbury. La ville compte à elle seule 21 écoles anglophones et 17 d'entre elles ont un programme d'immersion française. Le District 18 Education Centre est une école alternative. La population francophone bénéficie de deux écoles publiques, faisant partie du district scolaire #1 dont le siège est à Dieppe. Il y a aussi une école malécite.

Écoles régulières anglaises

  • École Alexander Gibson Memorial (maternelle-5e, immersion)
  • École Barkers Point (maternelle-5e, immersion)
  • École intermédiaire Bliss Carman (6e-8e, immersion)
  • École Connaught Street (maternelle-5e, immersion)
  • École intermédiaire Devon (6e-8e, immersion)
  • École Forest Hill (maternelle-1re, immersion)
  • École secondaire Fredericton (9e-12e, immersion)
  • École Garden Creek (maternelle-5e, immersion)
  • École intermédiaire George Street (6e-8e, immersion)
  • École Kingsclear Consolidated (maternelle-5e)
  • École Leo Hayes (9e-12e, immersion)
  • École Liverpool Street (2e-5e, immersion)
  • École McAdam Avenue (maternelle-5e)
  • École Montgomery Street (maternelle-5e)
  • École Nashwaaksis Memorial (maternelle-5e, immersion)
  • École intermédiaire Nasjwaaksis (6e-8e, immersion)
  • École Park Street (maternelle-5e, immersion)
  • École Priestman Street (maternelle-5e, immersion)
  • École Royal Road (maternelle-5e, immersion)
  • École South Devon (maternelle-5e)

Écoles alternatives anglaises

District 18 Education Centre (5-12e)

École régulière française

  • École des Bâtisseurs (maternelle-5e)
  • École Sainte-Anne (6e-12e)

École des Premières nations

  • École élémentaire Wulastuk (maternelle-5e)

Fredericton possède aussi trois bibliothèques publiques et deux universités : Université du Nouveau-Brunswick et Université St. Thomas.

Autres services publics

La cité dispose de son propre service de police et est le siège d'un tribunal de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick.

Fredericton bénéficie du club de golf Kingswood, un parcours de 18 trous conçu par les architectes Darrell Huxham et Graham Cooke. Il y a aussi le club de golf Carman Creek, un parcours de 9 trous.

Culture

Personnalités

Nées à Fredericton

  • Michael Allen (1960 - ), député fédéral
  • Rebecca Agatha Armour (1845-1891), institutrice et auteure
  • Keith Ashfield (né en 1952), homme d'affaires et homme politique
  • John Babbitt (1845-1889), bijoutier, horloger et scientifique
  • William Teel Baird (1819-1897), pharmacien, fonctionnaire, officier de milice et auteur
  • John Williston Bird (1932-), homme d'affaires et homme politique
  • Wallace Samuel Bird (1917 - 1971), lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, né à Marysville
  • Andrew George Blair (1844 - 1907), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Hedley Francis Gregory Bridges (1902-1947), avocat, directeur d'école, enseignant et homme politique
  • Bliss Carman (1861 - 1929), poète
  • Charles Fisher (1808 - 1880), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Alexander Gibson (1852-1920), homme d'affaires et homme politique
  • Douglas King Hazen (1885-1974), avocat et homme politique
  • Robert Leonard Hazen (1808-1874), avocat, juge et homme politique
  • J. Robert Howie (1923-), avocat et homme politique
  • Henry George Clopper Ketchum (1839-1896), ingénieur
  • Hugh Havelock McLean (1854 - 1938), lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick
  • Harry Fulton McLeod (1871-1921), avocat et homme politique
  • William Hunter Odell (1811-1891), avocat et homme politique
  • Andy Savoy (1963-), ingénieur et homme politique
  • Andy Scott (1955-), fonctionnaire et homme politique
  • Charles Humbert Thomas (1915-1976), homme d'affaires et homme politique
  • Andrew Rainsford Wetmore (1820 - 1892), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Robert Duncan Wilmot (1809 - 1891), lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick

Décédées à Fredericton

  • Stair Agnew (1757-1821), propriétaire foncier, homme politique, juge de paix et juge
  • Peter John Allan (1825-1848), poète
  • John Campbell Allen (1817-1898), officier de milice, avocat, auteur, fonctionnaire, homme politique et juge
  • Loring Woart Bailey (1839-1925), professeur, géologue, botaniste et auteur
  • Andrew George Blair (1844 - 1907), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Jonathan Bliss (1742-1822), avocat, fonctionnaire, homme politique et juge
  • Henry A. Brathwaite (1841-1927), coureur des bois et guide
  • Walter M. Buck (1826-1881), ingénieur civil et entrepreneur
  • Martin Butler (1857-1915), poète
  • Dugald Campbell (1758 ou 1759-1810), officier, arpenteur, juge et fonctionnaire
  • Edward Barron Chandler (1800 - 1880), lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick
  • Ward Chipman (1754-1824), avocat, fonctionnaire, juge de paix, homme politique, juge et administrateur colonial
  • Henry George Clopper (1792-1832), fonctionnaire, banquier, juge de paix et juge
  • George Coster (1794-1859), prêtre et professeur
  • Amasa Coy (1757-1838), marchand
  • William Crane (1785-1853), marchand, juge de paix, juge et homme politique
  • James Harvie Crocket (1859-1930), journaliste et éditeur
  • William Dollard (1789-1851), prêtre et évêque
  • Thomas Emerson (1762-1843), médecin et officier
  • George Edward Fenety (1812-1899), journaliste, éditeur, imprimeur, fonctionnaire, auteur et homme politique
  • Charles Fisher (1808 - 1880), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Peter Fisher (1782-1848), marchand et historien
  • Archibald Drummond Fitz Randolph (1833-1902), homme d'affaires, homme politique et philanthrope
  • Hugh John Flemming (1899 - 1982), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Peter Fraser (1765-1840), homme d'affaires, juge de paix, homme politique, officier de milice et juge
  • Alexander Gibson (1819-1913), homme d'affaires
  • Margaret Catharine Gill (1843-1906), institutrice et poète
  • George Luther Hathaway, (1813 - 1872), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Thomas Hill (1807-1860), journaliste, auteur et éditeur
  • James Holbrook (1793-1846), professeur
  • William Brydone Jack (1864-1913), mathématicien, naturaliste, auteur et professeur
  • George Duncan Ludlow (1734-1808), juge et homme politique
  • George Killman Lugrin (1792-1835), imprimeur, fonctionnaire et propriétaire de journaux
  • John Babbitt McNair (1889 - 1968), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • John Medley (1804-1892), prêtre, évêque et auteur
  • Frederick William Miles (1806-1842), prêtre et administrateur scolaire
  • John Pickard (1824 - 1883), député provincial et fédéral du Nouveau-Brunswick
  • Charles Dow Richards (1879 - 1956), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Andrew Rainsford Wetmore (1820 - 1892), premier ministre du Nouveau-Brunswick
  • Lemuel Allan Wilmot (1809 - 1878), lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick

Architecture et monuments

L'hôtel de ville et le complexe militaire sont des sites historiques nationaux. Le Complexe de l'Assemblée législative, la Maison Marie Evelyn Grannan et la Prison du comté de York sont des sites historiques provinciaux.

Municipalités limitrophes

Notes et références

  1. Recensement Statistique Canada 2006: Familles et ménages

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Acadie Portail de l’Acadie
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail du Nouveau-Brunswick Portail du Nouveau-Brunswick
Ce document provient de « Fredericton ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frédéricton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fredericton — Centre ville de Fredericton Administration Pays   …   Wikipédia en Français

  • Fredericton — Rathaus von Fredericton Motto: Fredericopolis, silvae filia nobilis Staat …   Deutsch Wikipedia

  • Fredericton — Fredericton, Hauptstadt der Grafschaft York in der Provinz Neu Braunschweig (Britisches Nordamerika) u. Hauptstadt der ganzen Provinz, am St. Johns River; Kings College, 5 Kirchen, öffentliche Bibliothek, Bank, 2 Zeitungen, Handel,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fredericton — Fredericton, Hauptstadt der kanad. Provinz Neubraunschweig, am schiffbaren St. Johnfluß, 40 km oberhalb dessen Mündung, mit Parlamentshaus, Statthalter und anglikanischer Bischofsresidenz, Kathedrale, Universität, Militärschule, Lehrerseminar,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fredericton — (spr. frédd rickt n), Hauptstadt von Neubraunschweig (Kanada), am Saint John, (1901) 7117 E., Universität; Holzhandel …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fredericton — v. du Canada, sur la riv. Saint Jean; 46 460 hab.; cap. du Nouveau Brunswick. Marché agricole; commerce des bois. Universités …   Encyclopédie Universelle

  • Fredericton —   [ fredrɪktn], Hauptstadt der Provinz New Brunswick, Kanada, am Saint John River, 45 400 Einwohner; anglikanischer Bischofssitz; Universität, Kunstgalerie; Schuhindustrie.   …   Universal-Lexikon

  • Fredericton — [fred′ə rik tən] capital of New Brunswick, Canada, on the St. John River: pop. 47,000 …   English World dictionary

  • Fredericton — twootheruses| |the Canadian federal electoral district of the same name|Fredericton (electoral district)|the Prince Edward Island community of the same name|Fredericton, Prince Edward IslandInfobox Settlement official name = Fredericton nickname …   Wikipedia

  • Fredericton — Coordenadas: 45°57′00″N 66°40′00″O / 45.95, 66.666667 (Fredericton, New Bruns …   Wikipedia Español