Frédéric Charles de Prusse


Frédéric Charles de Prusse

Frédéric Charles de Prusse

Prince Frédéric Charles de Prusse

Frédéric Charles de Prusse, (en allemand : Friedrich Karl von Preußen), dit "le Prince Rouge", né le 20 mars 1828 au château de Klein à Berlin, décédé le 15 juin 1885 au château de Jagds à Glienicke.

Il fut prince de Prusse et officier prussien.

Sommaire

Famille

Fils de Charles de Prusse et de Maria de Saxe-Weimar-Eisenach, il était le neveu des rois de Prusse Frédéric-Guillaume IV et Guillaume Ier; sa mère était la soeur de l'épouse de Guillaume Ier, l'impératrice Augusta.

Mariage et descendance

Le 29 novembre 1854, Frédéric Charles de Prusse épousa Marie Anne d'Anhalt-Dessau (1837-1906), (fille de Léopold IV d'Anhalt-Dessau).

Cinq enfants sont nés de cette union :

  • Victoire Adélaïde Charlotte Augusta (1858)

Biographie

Frédéric Charles de Prusse fit une brillante carrière dans l'armée, il participa à plusieurs grandes batailles au cours de différentes guerres.

Enfance

Frédéric-Charles de Prusse naquit au château de Klein à Berlin le 20 mars 1828. De 1842 à 1846, il fut placé sous la tutelle des militaires. En 1846, le comte Albert von Roon l'accompagna à titre de tuteur à l'Université de Bonn puis dans ses voyages en Europe.

Carrière militaire

Après ses études, Frédéric-Charles de Prusse servit sous le commandement du maréchal de camp Frédéric von Wrangel dans un régiment de cavalerie au cours de la première guerre du Schleswig (1848). Promu major, lors de la campagne militaire dans le Bade, le prince participa à la bataille de Wiesenthal, à la tête d'un escadron de hussards il fut gravement blessé. En 1852, il fut promu colonel, en 1854, général de division, en 1856 lieutenant général. En 1860, il publia un ouvrage militaire intitulé : Eine Drenkschryt von PFK militaire. Promu général de cavalerie, Frédéric-Charles de Prusse participa à la seconde guerre du Schleswig contre le Danemark en 1864, il occupa le poste de commandant des troupes prussiennes dans les forces expéditionnaires austro-prussiennes.

Lors de la Guerre austro-prussienne, il se distingua, il commanda la 1ère armée composée du 2ème, 3ème et 4ème corps d'armée. Lors de la bataille de Sadowa le 3 juillet 1866, face à la supériotité numérique des forces armées autrichiennes, il fut mis en échec jusqu'à l'arrivée de son cousin, le prince héritier Frédéric Guillaume de Prusse.Ce dernier, à la tête de son armée, attaqua l'armée autrichienne par le flanc.

Lors du déclenchement de la Guerre franco-prussienne en 1870, Frédéric-Charles de Prusse reçut le commandement de la 2ème armée, avec laquelle il se distingua dans la bataille de Forbach le 6 août 1870, la bataille de Mars-la-Tour et de Gravelotte le 16 août 1870, la Bataille de Saint Privat le 18 août 1870, et au siège de Metz du 3 septembre au 23 octobre 1870.

Après la capitulation de Metz, le 28 octobre 1870, son armée fut envoyée dans la région de la Loire pour "nettoyer" la zone autour d'Orléans où les troupes françaises, d'abord sous le commandement de Louis d'Aurelle de Paladines, puis d'Antoine de Chanzy tentèrent de marcher vers le nord de Paris afin de soulager les troupes françaises.

En 1871 il occupa ainsi avec ses soldats le village de Saint-Patrice (Indre-et-Loire) et le château de Rochecotte, appartenant aux Castellane - auxquels les Hohenzollern étaient alliés par mariage - et où il fêta avec faste la proclamation de l'empire allemand dans la galerie des Glaces de Versailles, puis (?) celui d'Azay-le-Rideau, alors propriété des Biencourt.

En récompense de ses services, Frédéric-Charles de Prusse fut promu au grade de generalfeldmarschall. Après la guerre, il fut nommé inspecteur général et promu au grade de maréchal de l'armée impériale de Russie par Alexandre II de Russie.

Frédéric-Charles de Prusse entreprit plusieurs voyages en Orient, dont le dernier eut lieu en 1883, cette année là il se rendit en Égypte et en Syrie.

Politique

Officier émérite, s'étant distingué lors des guerres contre le Danemark (1864), l'Autriche et la Confédération Germanique (1866) et la France (1870/1871), archétype d u militaire prussien conservateur, il reçut l'appui du chancelier Bismarck qui vantait ses mérites au roi de Prusse Guillaume Ier pour discréditer le Kronprinz Frédéric-Guillaume qui professait des idées libérales. On raconte aussi qu'il ne se retint pas de gifler sa femme qui venait de donner le jour, pour la troisième fois, à une fille...

Décès

Frédéric Charles de Prusse décéda le 15 juin 1885 au château de Jagd à Glienicke.

Liens internes


Liens externes et sources

  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Fr%C3%A9d%C3%A9ric Charles de Prusse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frédéric Charles de Prusse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frédéric-Charles de Prusse — Prince Frédéric Charles de Prusse Frédéric Charles de Prusse, (en allemand : Friedrich Karl von Preußen), dit le Prince Rouge , né le 20 mars 1828 au château de Klein à Berlin, décédé le 15 juin 1885 au pavillon de chasse …   Wikipédia en Français

  • Frédéric III de Prusse — Frédéric III d Allemagne Frédéric III d Allemagne Empereur d Allemagne …   Wikipédia en Français

  • Frederic II de Prusse — Frédéric II de Prusse Frédéric II de Prusse Surnom(s) Frédéric le Grand der alte Fritz Naissance 24 janvier 1712 Berlin …   Wikipédia en Français

  • Frédéric II De Prusse — Surnom(s) Frédéric le Grand der alte Fritz Naissance 24 janvier 1712 Berlin …   Wikipédia en Français

  • Frédéric ii de prusse — Surnom(s) Frédéric le Grand der alte Fritz Naissance 24 janvier 1712 Berlin …   Wikipédia en Français

  • Frédéric Ier de Prusse — Frédéric Ier Frédéric Ier, roi en Prusse, par Weidemann Roi en Prusse Règne 18 janvier 1701 25 févri …   Wikipédia en Français

  • Frederic Ier de Prusse — Frédéric Ier de Prusse Frédéric Ier de Prusse Frédéric Ier de Prusse, prince électeur (Kurfürst) de Brandebourg, 11 juillet  …   Wikipédia en Français

  • Frédéric Ier De Prusse — Frédéric Ier de Prusse, prince électeur (Kurfürst) de Brandebourg, 11 juillet  …   Wikipédia en Français

  • Frédéric ier de prusse — Frédéric Ier de Prusse, prince électeur (Kurfürst) de Brandebourg, 11 juillet  …   Wikipédia en Français

  • FRÉDÉRIC II DE PRUSSE — Frédéric II est l’un des souverains les plus illustres du XVIIIe siècle. Non qu’il ait dominé son temps d’une façon exclusive, que tout doive s’ordonner autour de sa personne et de son action. Ce serait fausser la réalité que de ne voir dans… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.