Frontière Militaire


Frontière Militaire

Confins militaires

Les confins militaires, marches militaires, frontières militaires ou encore Krajina militaire (en croate et serbe latin Vojna Krajina , en serbe cyrillique Војна Крајина , en allemand, Militärgrenze) désignent la zone tampon créée par les Habsbourgs pour se protéger de l'empire ottoman.

Sommaire

Histoire

Carte des confins militaires (au nord de la Bosnie et de la Serbie)

En 1522, afin de contrer l'invasion ottomane, les Habsbourgs créent les Confins militaires, une zone tampon de largeur inégale située tout le long de la frontière avec l'Empire ottoman. Les Confins militaires étaient située en Croatie, parti de la Hongrie et en Voïvodine aujourd'hui partie de la Serbie[1]. À l'époque, elle était dépeuplée du fait des nombreuses guerres austro-turques. C'est ainsi que l'empereur d'Autriche autorise l'installation de plusieurs centaines de milliers de réfugiés fuyant les Ottomans, leur conférant un statut spécifique les exemptant d'impôts à l'égard des féodaux et des cléricaux croates, leur octroyant la liberté de conserver leur culture et leur religion, en échange d'une obligation de prendre les armes en cas d'invasion ottomane.

La majorité de ces réfugiés sont des Serbes orthodoxes (voir migration serbe, 200 000 serbes s'installèrent dans les confins entre 1690 et 1694[1])), auxquels s'ajoutent également des Valaques et des Albanais (chrétiens). Le statut de ces réfugiés, globalement désignés sous l'appellation de « Valaques », est instauré en 1630, les Statuts des Valaques (en latin, Statuta Valachorum[2]). Le terme de Valaque était généralement utilisé dans un contexte péjoratif par les Slaves pour désigner les bergers transhumants des Balkans, qu'ils fussent Slaves ou réellement Valaques. Par la suite, l'appellation sera récupérée par les nationalistes croates pour qualifier les Serbes de Croatie.

Au XVIIe siècle, les Confins militaires s'étendent alors de l'ouest de la Bosnie jusqu'à l'est du Banat (actuellement une partie de la Voïvodine et de l'ouest de la Roumanie).

Après la guerre austro-turque de 1735-1739 et la perte de nombreux territoires, les Autrichiens signent un traité de paix, le Traité de Belgrade, ratifié le 18 septembre 1739. Suite à ce traité et au déclin progressif de l'Autriche, l'archiduchesse Marie-Thérèse décide de restreindre les droits et avantages accordés aux Serbes des Confins militaires.

En 1848-1849, les troupes des Confins militaires mené par Josip Jelačić sont utilisé, par l'Autriche pour mater la révolution Hongroise de 1848[3].

À partir de 1850, le commandement de la région est transféré à Zagreb mais dépend toujours directement de du ministère de la Guerre de Vienne. La démilitarisation commence en 1869 et fini officiellement le 8 aout 1873 quand la Krajina du Banat, ou « frontière militaire du Banat » est réintégré au Royaume de Hongrie et que des partie de la Croatie militaire sont réintégré au Royaume de Croatie-Slavonie. le 15 juillet 1881, la totalité de la Croatie militaire et de la Krajina de Slavonie sont réintégrés au Royaume de Croatie-Slavonie dépendant de l'Autriche-Hongrie.

Les Serbes de ses régions perdent alors tous leurs privilèges, économiques et culturels. Nikola Tesla, le célèbre ingénieur serbe est une victime célèbre de cette crise économique qui frappa la région d'Autriche-Hongrie.

Guerre en Yougoslavie

Une partie des Serbes de Croatie, majoritaires dans certaine des régions de l'ancienne frontière militaire, déclenchèrent la Révolution des Rondins en 1990 et utiliseront le nom de Krajina dans le nom de la république qu'il proclameront le 21 décembre 1990, la République serbe de Krajina. Entre 150 000 et 200 000 Serbes de Krajina fuirent la Croatie face à l'avancée de l'armée croate en 1995 lors de l'opération Tempête.

Géographie

Le gouvernement des confins militaires comprenait presque toute la partie des États autrichiens qui étaient au XIXe siècle limitrophes de l’Empire ottoman et s'étendant le long de la mer Adriatique. Elle avait pour chef-lieu Carlstadt.

Les confins militaires étaient divisés en quatre régions appelées généralats : le généralat réuni de Carlstadt-Varaždin et du banat de Croatie (chef-lieu Agram, aujourd'hui Zagreb), celui du banat de Slavonie (chef-lieu Petrovaradin), celui du banat de Hongrie (chef-lieu Temesvar) et celui du banat de Transylvanie (chef-lieu Hermannstadt).

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Source

Catherine Lutard, "Géopolitique de la Serbie Monténégro", éditions Complexe (ISBN 2870276478)

  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail de la Croatie Portail de la Croatie

Notes et références

  1. a  et b Catherine Lutard, Géopolitique de la Serbie Monténégro, éditions Complexe (ISBN 2870276478), page 17
  2. (en) (en) Michael Hochedlinger, Austria's Wars of Emergence: War, State and Society in the Habsburg, Pearson Education, Autriche, 2003, 466 p. (ISBN 0582290848) 
  3. Catherine Lutard, Géopolitique de la Serbie Monténégro, éditions Complexe (ISBN 2870276478) Page 17
Ce document provient de « Confins militaires ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frontière Militaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frontière militaire — Confins militaires Les confins militaires, marches militaires, frontières militaires ou encore Krajina militaire (en croate et serbe latin Vojna Krajina , en serbe cyrillique Војна Крајина , en allemand, Militärgrenze) désignent la zone tampon… …   Wikipédia en Français

  • Frontière militaire du Banat — Krajina du Banat Plan de la frontière militaire du Banat en 1849 La Krajina du Banat ou Frontière militaire du Banat était la portion des confins militaires austro hongrois située dans le Banat (de nos jours divisée entre la Serbie et la… …   Wikipédia en Français

  • Frontiere — Frontière Pour les articles homonymes, voir Frontière (homonymie). Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les régions et …   Wikipédia en Français

  • Frontière territoriale — Frontière Pour les articles homonymes, voir Frontière (homonymie). Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les régions et …   Wikipédia en Français

  • Frontiere americaine lors de la Revolution mexicaine — Frontière américaine lors de la Révolution mexicaine La révolution mexicaine (1910 1917) a entraîné des prises de positions de la part du grand État voisin du nord, les États Unis d Amérique. La frontière américano mexicaine est ainsi devenue un… …   Wikipédia en Français

  • Frontière américaine lors de la révolution mexicaine — La révolution mexicaine (1910 1917) a entraîné des prises de positions de la part du grand État voisin du nord, les États Unis d Amérique. La frontière américano mexicaine est ainsi devenue un enjeu stratégique. Sommaire 1 La frontière mexicaine… …   Wikipédia en Français

  • Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud — Ligne de démarcation entre les deux Corées Caractéristiques Délimite …   Wikipédia en Français

  • Frontiere terrestre entre la Coree du Nord et la Coree du Sud — Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Caractéristiques Délimite  Corée du Nord …   Wikipédia en Français

  • Frontière terrestre entre la Corée du Nord et la Corée du Sud — Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Caractéristiques Délimite  Corée du Nord …   Wikipédia en Français

  • Frontière terrestre entre la Corée du Sud et la Corée du Nord — Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud Caractéristiques Délimite  Corée du Nord …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.