Front National De La Jeunesse


Front National De La Jeunesse

Front national de la jeunesse

Le Front national de la jeunesse (FNJ) est un mouvement de jeunesse affilié au parti français du Front national (FN). Il revendique 10 000 membres âgés de 16 à 25 ans[1].

Sommaire

Généralités

Fondé en 1973, il était présidé par Jean-Marie Le Pen et était dirigé par Loïc Le Marinier. Cependant Marine Le PEN et Louis Aliot mettent la main sur le FNJ et le dirige par une homme de paille : David Rachline. Le poste de directeur national permettant souvent l'accès à un poste de cadre au FN, de nombreux anciens directeurs comptent parmi les dirigeants du FN : Christian Baeckeroot (premier directeur), Carl Lang, Martial Bild et Samuel Maréchal. Cette règle a néanmoins des exceptions : Guillaume Luyt a choisi de rejoindre Unité radicale, puis de cofonder le Bloc identitaire. Les positions du FNJ sont souvent plus radicales que celles du FN, ce qui est une tendance générale pour les mouvements de jeunesse affiliés à des partis politiques.

Le FNJ revendique un certain nombre d'actions prosélytes : création de l'ARPEJ (« Association de recherche pour l'emploi des jeunes », qui milite pour la préférence nationale dans le recrutement des travailleurs), vente de « Z'Card » et de briquets.

Les membres du FNJ se regroupent annuellement en « université d'été » durant une semaine, pour se former au militantisme et discuter de sujets de société tels que l'immigration, la fiscalité ou encore la bioéthique.

Le FNJ n'a plus de direction nationale indépendante depuis janvier 2009, après que Marine Le Pen, avec l'appui de Louis Aliot, a pris en main l'organisation. C'est désormais un coordinateur national, désigné officieusement par celle-ci, qui assure la cohésion de la structure. Actuellement, cette fonction est occupée par un ancien membre d'Égalité et Réconciliation, David Rachline, né en 1987, conseiller municipal à Fréjus, où il est à la tête de la liste FN.[2].

Les directeurs nationaux

  • 1973 - 1983 : Christian Baeckeroot
  • 1983 - 1986 : Carl Lang
  • 1986 - 1992 : Martial Bild
  • 1992 - 1999 : Samuel Maréchal
  • 1999 - 2000 : Guillaume Luyt
  • 2000 - 2001 : Erwan Le Gouëllec
  • 2001 - 2005 : Louis-Armand de Béjarry
  • 2005 - 2008 : Alexandre Ayroulet
  • 2008 - 2009 : Loïc Lemarinier


COORDINATEUR NATIONAL SOUS LA DIRECTION DE MARINE LE PEN :

  • 2009 -  : David Rachline

Notes et références

  1. Front national de la jeunesse, « À propos ». Consulté le 5.9.2009
  2. David Rachline est désigné comme tel ici (« président » du FNJ) ou (« coordinateur des campagnes » du FNJ), où il signe un communiqué national avec un autre jeune apparatchik du FNJ, François Cerruti, secrétaire général de la section parisienne du FNJ. Lui-même revendique cette fonction.

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

Ce document provient de « Front national de la jeunesse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Front National De La Jeunesse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Front national de la jeunesse — Présentation Directrice nationale Nathalie Pigeot Fondation 1973 Siège 76 78 rue des Suisses 92000 Na …   Wikipédia en Français

  • Front National de la Jeunesse — Le Front national de la jeunesse (FNJ) est un mouvement de jeunesse affilié au parti français du Front national (FN). Il revendique 10 000 membres âgés de 16 à 25 ans[1]. Sommaire 1 Généralités 2 Les directeurs nationaux …   Wikipédia en Français

  • Front national de la jeunesse (Belgique) — Front de la jeunesse (organisation belge) Le Front de la jeunesse (FJ) était une milice belge d extrême droite proche des Forces nouvelles. Fondée en 1974 par des étudiants d extrême droite de l Université de Liège et des membres des NEM Clubs,… …   Wikipédia en Français

  • Front National — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir FN. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Front-National — (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front National (Parti Français) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front National (parti français) — Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front National pour l'unité française — Front national (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front national (France) — Front national (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français

  • Front national (parti francais) — Front national (parti français) Pour les articles homonymes, voir Front national et FN. Front national …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.