Front Charles-Martel


Front Charles-Martel

Groupe Charles-Martel

Groupe Charles-Martel
Club Charles-Martel, Cercle Charles-Martel, Commando Charles-Martel
Classification
Extrême droite, raciste
Objectifs
immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1]
Statut
inactif
Victimes
6-7 morts, entre 25 et 50 blessés
Fondation
Date de formation 1973
Pays d’origine France France
Fondateur(s)  ?
Force
Nombre inconnu
Zone d’opération France (Provence-Alpes-Côte d'Azur et Paris)
Dernière attaque 1983
Financement
inconnu
Filiation
Chefs principaux
inconnu
Groupes reliés
Justice Pieds-Noirs


Le groupe Charles-Martel (aussi Front, Cercle, Commando ou Club Charles-Martel) est un groupe armé français d'extrême droite et qualifié d'« anti-Arabe ». Leurs attaques ont principalement touché les propriétés ou les entreprises algériennes et visaient le gouvernement algérien. Dans un des tracts signé « Club Charles Martel », ils s'attaquent à « Badinter, Attali et autre Deferrer[2] », dans le contexte d'après-guerre d'Algérie[3].

Sommaire

Listes des attentats

  • 14 décembre 1973 : attentat à la bombe sur le consulat algérien à Marseille (4 morts, 20 blessés)[4].
    Suite à cet attentat la presse véhicula une image négative de la ville de Marseille. Dans la presse nationale, nombre d’articles parlaient désormais de Marseille comme « capitale du racisme ».
    Le lendemain de l'attentat plus de 3 000 Algériens ont manifestés à Paris, Bordeaux, Lyon, etc. Et une grève générale fut décrétée par le Mouvement des Travailleurs Arabes (MTA).
  • 2 mars 1975 : double attentat à l'explosif contre les bureaux de Toulouse et Lyon de la compagnie Air Algérie.
  • 10 avril 1975 : une voiture piégée explose devant le consulat d'Algérie à Paris. Revendiqué par le groupe Charles-Martel pour protester contre la visite du président français en Algérie[5].
  • 24 décembre 1976 : revendique l'attentat ayant entraîné la mort du prince Jean de Broglie, artisan des accords d'Évian le 18 mars 1962[6].
  • 1er novembre 1977 : deux Algériens enlevé à Paris. Revendiqué à titre de représailles pour l'enlèvement de deux ressortissants français en Mauritanie.
  • 2 décembre 1977 : meurtre de Laïd Sebaï, gardien de nuit de l'amicale des Algériens. Revendiquée par un commando Charles Martel.
  • 10 janvier 1978 : mitraillage contre un foyer Sonacotra à Nice[7].
  • 4 mai 1978 : Le groupe Charles-Martel revendique l'assassinat d'Henri Curiel, militant communiste et anticolonialiste[8].
  • 19 avril 1980 : bombe au foyer des étudiants protestants à Paris (4 blessés). [9]
  • 7 mai 1980 : attentat à la bombe contre l'association des étudiants musulmans nord Africains de Paris. [10]
  • 10 mai 1980 : attaque contre le consulat d'Algérie à Aubervilliers.[11]
  • 20 décembre 1981 : attentat contre la société polonaise Botrans[12].
  • 18 février 1982 : cocktails molotov contre une mosquée à Montpellier. [13]
  • 22 février 1982 : Tirs à l'arme à feu contre un bar fréquenté par des maghrébins. 3 blessés légers. [14]
  • 6 mai 1982 : plasticage de la mosquée de Romans. [15]
  • 14 mars 1983 : à 16 heures deux homme en moto jettent une bombe à Marseille. Deux enfants sont grièvement blessés[16].
  • 9 août 1983 : attentat à la bombe à l'agence d'Air Algérie à Marseille. [17]
  • 20 juin 1991 : bombe incendiaire dans les locaux d'un club social algérien à Paris[18].

Outre les attentats le Groupe Charles Martel est responsable de nombreux tractage et tags. [19][20]

Le 1er mai 1984, une plainte contre X fut déposée par le MRAP pour un tract distribué à Vitrolles et intitulé « Communiqué du Groupe Charles Martel ».

Le problème du Groupe Charles-Martel fut aussi débattu au Sénat le 14 octobre 1980, ainsi que à l'Assemblée nationale le 16 juin 1980 preuve que le groupe posait un véritable problème au gouvernement français[21],[22].

Tracts

Exemple de tract du groupe Charles-Martel :

« Ce n’est pas de gaieté de cœur, Monsieur le Président, que nous nous sommes groupés en unités de défense et il convient de tenter de marquer les motivations qui nous ont poussés à de telles extrémités.
En ces temps présents et à notre avis (mais nous nous appuyons sur les leçons de l’histoire d’après lesquelles on peut tirer certaines lois), nous pensons que le plus grand péril pour la France est l’occupation de notre sol par des ethnies totalement inassimilables et d’un apport qualitatif nul. En termes anthroposociologiques cela s’appelle une invasion intersticielle.
Les arabes (appelons les ainsi pour plus de commodité, les vrais arabes étant de grands seigneurs), ont toujours transformé leur terres en champs de ruines. Ceci les regarde et nous indiffère lorsqu’ils sont chez eux, mais devient proprement insupportable lorsqu’ils déversent leur natalité sur notre sol. Tout être vivant sur son propre territoire possède un degré d’agressivité croissant avec le degré de pénétration de l’intrus. C’est une loi biologique à laquelle l’homme n’échappe pas. (…)
Que pensez-vous, Monsieur le Président, de l’existence de consulats algériens à Nanterre et à Aubervilliers, ne sont-ce pas plutôt des Mairies avec leurs règlements, leurs lois, leur justice, leurs juges et leurs prisons[23] ? ».

Articles connexes

Sources

Notes et références

  1. Ralph Schor, Français et immigrés en temps de crise (1930-1980), L'Harmattan, 2004, p. 90.
  2. http://bases.ourouk.fr/unite/u-cata.php?catalogueID=1606&chaine=poujade&catalogueID=1606&chaine=poujade&tout=poujade
  3. « L’OAS, le côté obscur d’une armée en déroute », El Watan, 3 juillet 2008.
  4. http://www.ina.fr/edu/repmed//Php/FicheImprimable.php?IdentifiantFromFlash=Repmed00392
  5. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197504100001
  6. Jesús Ynfante, Un crime sous Giscard. L'affaire de Broglie, l'Opus Dei, Matesa, préface de Pierre Vidal-Naquet, Éditions François Maspero, 1981, p. 16.
  7. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=197801100006
  8. http://m.marianne2.fr/index.php?action=article&numero=159413#1
  9. https://bdt.frstrategie.org/fiche_acte_terroriste.php?nrbc=0&highlight=Groupe%20Charles-Martel&id=848
  10. Journal officiel du Lundi 16 juin 1980
  11. https://bdt.frstrategie.org/fiche_acte_terroriste.php?nrbc=0&highlight=Club%20Charles%20Martel&id=572
  12. http://www.start.umd.edu/gtd/search/IncidentSummary.aspx?gtdid=198112200004
  13. https://bdt.frstrategie.org/fiche_acte_terroriste.php?nrbc=0&highlight=Groupe%20Charles-Martel&id=1351
  14. https://bdt.frstrategie.org/fiche_acte_terroriste.php?nrbc=0&highlight=Groupe%20Charles-Martel&id=1350
  15. L'Histoire‎, page 94, Société d'éditions scientifiques (Paris, France) - 2004
  16. « Explosions racistes », L'Express, 23 novembre 2006.
  17. http://bases.ourouk.fr/unite/u-result_frame.php?catalogueID=3614&Annee=1983&Jour=&Mois=&Titre=
  18. Pauline Stafford, Susan Reynolds, Janet Laughland Nelson, Jane Martindale, Law, laity, and solidarities, Manchester University Press, 2001, p. 12.
  19. Voyages et séjours d'Espagnols et Hispano-américains en France, Université du Michigan, 1982, p. 183.
  20. Georges Mauco Les étrangers en France et le problème du racisme, 1977, p. 209.
  21. http://89.202.136.71/tablenom/goldet_cecile58631n/5R/1980.html
  22. http://archives.assemblee-nationale.fr/6/cri/1979-1980-ordinaire2/072.pdf
  23. Tract adressé au président de la République en janvier 1974, cité dans Nadia Boehlen, Les sociétés allemande et française face à l'immigration, 1945-1974, thèse présentée à l'Université de Genève pour l'obtention du grade de Docteur en relations internationales, 2004.


  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Groupe Charles-Martel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Front Charles-Martel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Front Charles Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Charles Martel Group — The Charles Martel Group (also known as the Charles Martel Club) was a French far right anti Arab terrorist organization which operated in the 1970s and 1980s. It was named after Charles Martel, the Frankish military leader who defeated invaders… …   Wikipedia

  • Cercle Charles-Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Cercle Charles Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Club Charles-Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Club Charles Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Commando Charles-Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Commando Charles Martel — Groupe Charles Martel Groupe Charles Martel Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français

  • Groupe Charles-Martel — Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Idéologie Extrême droite, raciste Objectifs frapper les immigrés, les intérêts algériens, l Église, les Juifs et les protestants[1] Statut …   Wikipédia en Français

  • Groupe Charles Martel — Club Charles Martel, Cercle Charles Martel, Commando Charles Martel Classification Extrême droite, raciste Objectifs immigrés, intérêts algériens, Église, Juifs, protestants[1 …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.