Fritz London

Fritz London
Fritz London en 1928 au Congrès Bunsen de Munich

Fritz Wolfgang London (7 mars 190030 mars 1954) était un physicien théoricien allemand et américain connu pour son application de la mécanique quantique aux problèmes chimiques. Les forces de London ont été ainsi baptisées en son honneur car il fut le premier à fournir leur formulation mathématique.

Biographie

En 1927 il publia avec Walter Heitler la première description de la liaison covalente chimique selon la mécanique quantique, en se servant de l'équation de Schrödinger proposée l'année précédente, ainsi que le principe d'exclusion de Pauli qui exprime l'identité des électrons et l'antisymétrie de la fonction d'onde globale par rapport à l'échange de deux électrons. Leur théorie fournit un estimé de l'énergie de liaison de la molécule la plus simple, H2, et alors rend quantitative la notion de Lewis de liaison covalente comme partage d'une paire d'électrons.

Il décrit en premier aussi les forces intermoléculaires. Il proposa le terme « effet de dispersion » (aujourd'hui « forces de dispersion de London » ou FDL) pour l'attraction entre deux atoms de gaz rares à grande distance (de l'ordre de 10 Å) l'un de l'autre. En 1930 il publia (avec R. Eisenschitz) une théorie unifiée de l'interaction entre deux atomes de gaz rares, interaction attractive à grande distance mais répulsive à courte distance. Selon London l'attraction est due aux forces entre les dipôles instantanés des deux atomes, tandis que la répulsion à courte distance est conséquence du principe d'exclusion de Pauli qui empêche les électrons des deux atomes d'occuper la même espace.

Pour les atomes et les molécules apolaires, les forces de dispersion de London sont les seules forces intermoléculaires, et sont alors responsables de l'existence de ces substances sous forme liquide et solide. Pour les molécules polaires, ces forces font partie des forces de van der Waals ainsi que les forces entre les moments dipolaires moléculaires permanents.

En plus London proposa en premier que la superfluidité de l'hélium liquide est conséquence de la condensation de Bose-Einstein.

London naquit à Breslau en Allemagne (aujourd'hui Wrocław en Pologne). Après l'adoption des lois de Nuremberg par le gouvernement de l'Allemagne nazie, il perd son poste à l'université de Berlin. Il occupe des postes d'invité à l'université d'Oxford et ensuite au Collège de France, et enfin émigre aux États-Unis en 1939 et devient professeur à l'université Duke à Durham, en Caroline de Nord. Il demeure à Durham où il devient citoyen américain en 1945 et meurt en 1954. En 1953 il reçoit la médaille Lorentz de la Société néerlandaise royale des arts et des sciences.

Bibliographie

  • Kostas Gavroglu, Fritz London: A Scientific Biography, Cambridge, 2005

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fritz London de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Fritz London — Fritz London, München 1928 Fritz Wolfgang London (* 7. März 1900 in Breslau; † 30. März 1954 in Durham, North Carolina, USA) war ein deutsch amerikanischer Physiker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Fritz London — Para otros usos de este término, véase London. Fritz Wolfgang London Fritz London (1928) Nacimiento 7 de marzo, 1900 Breslau, Alemania …   Wikipedia Español

  • Fritz London — Infobox Scientist name = Fritz Wolfgang London box width = image width = caption = birth date = March 7, 1900 birth place = Breslau, Germany death date = March 30, 1954 death place = Durham, North Carolina residence = USA citizenship = German,… …   Wikipedia

  • Fritz Wolfgang London — (* 7. März 1900 in Breslau; † 30. März 1954 in Durham, North Carolina, USA) war ein deutsch amerikanischer Physiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Wirkung …   Deutsch Wikipedia

  • Fritz Wolfgang London — Fritz London Fritz Wolfgang London (7 mars 1900 – 30 mars 1954) était un physicien théoricien allemand et américain connu pour son application de la mécanique quantique aux problèmes chimiques. Les forces de London ont été ainsi baptisées en son… …   Wikipédia en Français

  • London (Begriffsklärung) — London bezeichnet folgende Orte und Städte: London, Hauptstadt Großbritanniens City of London, historisches Stadtzentrum von London Greater London, Verwaltungseinheit im Südosten Englands London (Ontario), Stadt in Ontario, Kanada London (Ohio),… …   Deutsch Wikipedia

  • London (name) — London is a surname, derived from the city of London, and occasionally a given name. People with the name London include:Real people with the surname London*Artur London (1915 1986), Czechoslovakian communist politician *Bobby London (born 1950) …   Wikipedia

  • London (homonymie) — London Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Toponymes 1.1 Royaume Uni 1.2 Afrique du …   Wikipédia en Français

  • London dispersion force — Interaction energy of argon dimer. The long range part is due to London dispersion forces London dispersion forces (LDF, also known as dispersion forces, London forces, instantaneous dipole–induced dipole forces) is a type of force acting between …   Wikipedia

  • London-Gleichungen — Die London Gleichungen (nach Fritz und Heinz London) gehen von einem Postulat aus und ersetzen das ohmsche Gesetz in einem Supraleiter. Sie beschreibt damit auch, wie sich das Magnetfeld in einem solchen Stoff verhält. Ein Ergebnis ist etwa, dass …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»