Fritigern


Fritigern

Fritigern (en gotique Frithugairns[1]), mort vers 380, est un chef wisigoth, roi des Wisigoths à la fin des années 370, à l'époque de l'installation de ce peuple dans l'Empire romain et de la bataille d'Andrinople (378).

Biographie

Depuis 332, les Thervingues, branche occidentale du peuple goth, sont installés dans l'ancienne province romaine de Dacie, au nord du Danube, avec un traité de fédération conclu avec l'empereur Constantin.

À partir des années 340, les Thervingues sont évangélisés par l'évêque des Goths Wulfila, qui promeut l'hérésie arienne. Vers 370, le roi des Thervingues paraît être Athanaric, qui reste attaché à la religion gothe païenne et persécute les convertis. Un parti des Goths convertis, opposants à Athanaric, se forme sous la direction de Fritigern. Il est soutenu par l'empereur d'Orient Valens.

En 376, les Thervingues sont menacés par les Huns, qui ont déjà soumis les Ostrogoths dans les années précédentes ; sachant que les Huns n'ont pas les moyens de traverser massivement le Danube, les Thervingues de Fritigern demandent à Valens l'autorisation de traverser le fleuve et de s'établir en territoire romain. En revanche, Athanaric préfère se réfugier dans les Carpathes avec le reste du peuple.

Valens accepte de laisser entrer Fritigern et ses partisans. Durant l'automne 376, ils traversent le Danube et sont établis dans la province de Mésie[réf. nécessaire].

Mais en 377, ils sont frappés par une famine[réf. nécessaire] et sont laissés à eux-mêmes malgré leurs appels à l'aide aux responsables romains de la province, Lupicinus et Maximus. Une révolte se déclenche alors ; Fritigern et ses guerriers entrent dans la province voisine de Thrace qu'ils commencent à ravager. Valens réunit une armée ; la rencontre avec les Wisigoths a lieu le 9 août 378 près de la ville d'Andrinople.

La bataille d'Andrinople est importante parce que les Romains sont gravement battus, l'empereur et un grand nombre d'officiers de haut rangs étant tués. C'est un revers grave, mais pas décisif ; Valens est remplacé par Théodose, qui poursuit la guerre contre Fritigern. La guerre prend fin en 382 par un nouveau traité de fédération qui installe de nouveau les Wisigoths en Mésie.

La date de la mort de Fritigern n'est pas clairement établie ; elle se produit probablement avant le traité de 382. Athanaric réapparaît vers cette époque, probablement après la mort de Fritigern, et s'installe à Constantinople où il meurt un peu plus tard.

Bibliographie

  • Ferdinand Lot, La Fin du monde antique et le début du Moyen Âge, Editions Albin Michel, coll. « L'Evolution de l'humanité », Paris, 1968, 566 p.

Notes et références

  1. Frithugairns signifie « désirant la paix ».



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fritigern de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fritigern — Fritigern, or Fritigernus [Latinized form, possibly from Gothic *Frithugairns ( desiring peace ).] (died ca. 380), was a Gothic war leader whose military victories in the Gothic War (376 382) extracted favourable terms for the Goths when peace… …   Wikipedia

  • Fritigern — (* 1. Hälfte des 4. Jahrhunderts; † um 382) war ein terwingischer Reiks und Feldherr. Das terwingische Gotenreich (Gutþiuda) war in sogenannte Kunja (Singular Kuni, „Geschlecht, Gefolgschaft“) unterteilt, die von einem Reiks (gotisch „Herrscher“) …   Deutsch Wikipedia

  • Fritigern — Fritigern, so v.w. Fridigern …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fritigern — (Fridigern), Stammfürst der Westgoten aus dem Geschlecht der Balten, trat zum arianischen Christentum über und unterwarf sich der Herrschaft Hermanrichs, ging aber 376 nach dem Einbruch der Hunnen mit dem größern Teil der Westgoten über die Donau …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fritigern — Fritĭgern, westgot. Häuptling, ging mit 200.000 Kriegern nach Mösien, empörte sich 377 gegen die Römer, vernichtete 378 bei Adrianopel das Heer des Valens; gest. 381 …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fritigern — Fritigern,   Frithigern, westgotischer Fürst, ✝ nach 382; Arianer, Gegner des heidnischenAthanarich; erbat 376 für die Westgoten und Teile der Ostgoten vom oströmischen Kaiser Valens Einlass in dessen Reich, doch kam es zu Auseinandersetzungen.… …   Universal-Lexikon

  • Fritigern — (fourth century)    Leader of the Gothic Tervingi (r. 376 380) and rival of Athanaric, Fritigern is best known as the commander of the Gothic armies that destroyed the Roman army led by the emperor Valens at the Battle of Hadrianople in 378. His… …   Encyclopedia of Barbarian Europe

  • Bataille d'Andrinople (378) — 41°48′59″N 26°32′48″E / 41.81639, 26.54667 …   Wikipédia en Français

  • Athanaric — Athanaricus [Latinized form, probably from Gothic Aþanareiks ( year king ).] (died 381) was king of several branches of the Thervings for at least two decades in the fourth century. His Gothic name, Athanareiks , means king and athans edel s.… …   Wikipedia

  • Bataille d'Adrianole — Bataille d Andrinople Pour les articles homonymes, voir Bataille d Andrinople (homonymie). Bataille d Andrinople Informations générales Date 9 août 378 Lieu Proximité d Andrinople (actuelle Turquie européenne) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.