Frene eleve


Frene eleve

Frêne élevé

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Excelsior.
Comment lire une taxobox
Frêne élevé
 Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Scrophulariales
Famille Oleaceae
Genre Fraxinus
Nom binominal
Fraxinus excelsior
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Lamiales
Famille Oleaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le frêne élevé ou frêne commun (Fraxinus excelsior) est un grand arbre commun des forêts d'Europe à bois clair dur et élastique de la famille des Oléacées.

Sommaire

Noms communs

Grand frêne, frêne à feuilles aiguës, quinquina d'Europe, langue d'oiseau ;
en : ash tree, de : Esche ; es : fresno, it : frassino.

Description

Aspect général

Grand arbre, jusqu'à 40 m et 1 m de diamètre, à tronc droit à écorce lisse et grisâtre, se crevassant avec l'âge. Feuilles opposées, composées pennées portant 7 à 15 folioles dentées, couleur vert foncé. (Il existe une variété 'Monophylla' à feuilles entières ou, parfois, à 3 folioles seulement). Bourgeons terminaux assez gros, de forme pyramidale, glabres, d'un noir velouté. Fleurs nues (sans enveloppes), insignifiantes, de couleur tirant sur le rouge, elles comportent seulement deux étamines ou un stigmate bifide. Inflorescence en panicule. Sexes séparés généralement (plante dioïque) mais on trouve des individus hermaphrodites. Floraison en avril-mai dans l'hémisphère nord. Fruits : samares aplaties, indéhiscentes, munies d'une aile membraneuse allongée. Bois : assez dur, tenace, élastique, couleur blanc nacré, sans aubier distinct.

Caractéristiques

  • organes reproducteurs:
  • graine:
  • Habitat et répartition:
    • Habitat type: bois caducifoliés médioeuropéens
    • Aire de répartition: européen, Europe et Asie occidentale (Iran, Caucase, Russie), à l'état disséminé, pas de peuplements denses. Présent en montagne jusqu'à 1500 m. Peu fréquent en zone méditerranéenne.

données d'après: Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Galerie

Biologie

Essence de lumière, à croissance rapide. Très résistant au froid, mais craint les gelées tardives qui peuvent tuer le bourgeon terminal.

En forêt se trouve en mélange, spécialement avec le chêne pédonculé. Préfère les terrains frais, en fond de vallées. Il existe des forêts en peuplement pur, notamment en Belgique dans le Condroz.

La pollinisation est anémophile (par le vent). La production de pollen abondante peut-être une cause d'allergie.

Utilisation

Son bois est recherché pour certains usages en raison de sa résistance à la flexion et aux chocs : manches d'outils, outils en bois (râteaux), cannes et bâtons (de hockey notamment), charronnage, carrosserie... les meilleurs exemplaires fournissent un bois de déroulage utilisé en placage. À défaut, c'est un excellent bois de chauffage.

Le feuillage peut servir à la nourriture des animaux de ferme. Les caprins, les ovins, les équidés et les bovins en sont très friants (feuillage très apétant). C'est aussi le cas des Cervidés qui occasionnent aux jeunes plants forestiers de fréquent abroutissements.

Les feuilles sont inscrites à la pharmacopée française. En médecine populaire, elles sont réputées diurétiques et laxatives (en tisane), et antirhumatismales. Elles servent à préparer une boisson fermentée rafraîchissante, la frênette. L'écorce aurait une action tonique et fébrifuge. Ses bourgeons "feuille" sont utilisés en gemmothérapie.

Arbre d'alignement. Le frêne est aussi un arbre d'ornement, avec de nombreuses variétés, à feuillage panaché, à rameaux jaunes, à port pleureur ou fastigié, naine...

Le frêne est très utilisé comme essence de reboisement à utiliser dans les meilleurs sols, riches, profonds et frais, les fonds de vallon notamment; il prospère bien en peuplement mélangé, en compagnie du merisier, de l'érable sycomore ou de l'érable plane.

Espèces voisines

Le genre Fraxinus comporte une soixantaine d'espèces, dont :

Le frêne dans la toponymie

En France, de nombreuses communes portent un nom qui se réfère au frêne :

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Le frêne, arbre des centenaires, Bernard Bertrand, 01/01/2008, Terran (Editions de) - ISBN 978-2-913288-76-8
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles Portail des plantes utiles
  • Portail du bois et de la forêt Portail du bois et de la forêt
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Fr%C3%AAne %C3%A9lev%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frene eleve de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frêne Élevé — Pour les articles homonymes, voir Excelsior …   Wikipédia en Français

  • Frêne élevé — Pour les articles homonymes, voir Excelsior. Frêne élevé …   Wikipédia en Français

  • Frêne commun — Frêne élevé Pour les articles homonymes, voir Excelsior …   Wikipédia en Français

  • Frêne européen — Frêne élevé Pour les articles homonymes, voir Excelsior …   Wikipédia en Français

  • Frene — Frêne  Pour l’article homophone, voir Fresnes …   Wikipédia en Français

  • Frêne —  Pour l’article homophone, voir Fresnes. Frêne …   Wikipédia en Français

  • FRÊNE — Quatre siècles avant notre ère, Hippocrate et Théophraste conseillaient déjà les feuilles de frêne (Fraxinus excelsia L.; oléacées) dans le rhumatisme et la goutte comme diurétiques. Au IIe siècle, le médecin et poète latin Serenus Samonicus… …   Encyclopédie Universelle

  • FRÊNE — s. m. Arbre forestier dont les deux espèces principales sont : le Frêne commun, qui s élève à une grande hauteur, et qui fournit un bois sans noeuds propre au charronnage ; et le Frêne de Calabre ou Frêne à manne, dont on tire la manne par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Frêne têtard — Arbre têtard Chêne têtard sur un talus Les arbres têtards sont le résultat d une technique géographiquement et historiquement étendue de taille et d exploitation de l arbre. C est une composante familière du paysage bocager. Connu sous divers… …   Wikipédia en Français

  • Fraxinus excelsior — Frêne élevé Pour les articles homonymes, voir Excelsior …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.