Frederick Reines


Frederick Reines
Frederick Reines

Frederick Reines (16 mars 1918 - 26 août 1998) est un physicien américain. Il est lauréat de la moitié du prix Nobel de physique de 1995 « pour la détection du neutrino »[1] et « pour des expérimentations pionnières en physique des leptons »[2].

Sommaire

Biographie

Reines naît à Paterson de parents émigrés de Russie. Il est le plus jeune enfant de quatre. Ses parents déménagent d'abord dans l'État de New York, où son père tient un magasin, puis à North Bergen et enfin à Union City. Reines, enfant et adolescent, s'investit dans de nombreuses activités extra-scolaires : chorales, scoutisme, éditeur en chef du journal de son école. À côté de sa carrière scientifique, il continue le chant et dans les années 1960, il chantera sous la supervision de George Szell à l'orchestre de Cleveland[3].

Reines passe son M.S. au Stevens Institute of Technology à Hoboken et son Ph.D. à l'université de New York. En 1940 il se marie avec Sylvia Samuels.

Recherches

En 1944, Reines commence à travailler dans l'équipe de Richard Feynman au Laboratoire national de Los Alamos où il devient chef de groupe en 1945. Au début des années 1950, il travaille au Laboratoire national de Hanford où il développe avec Clyde Cowan la technique de détection de neutrinos qui aboutit en 1956 à la première détection de neutrinos. L'existence des neutrinos a été proposé 20 ans auparavant par Wolfgang Pauli pour expliquer la perte d'énergie apparente lors d'une désintégration β-. À partir de 1950, Reines dédie sa carrière à l'étude des propriétés des neutrinos, son travail influence toute une génération de chercheurs incluant la détection des neutrinos émis par la supernova SN 1987A[3].

Reines prend la tête du département de physique de l'université Case Western Reserve de 1959 à 1966, puis il quitte la Californie pour la toute nouvelle université de Californie à Irvine (UCI) en emmenant la plus grande partie de son équipe dans ses bagages. À l'UCI, Reines étend les recherches de certains de ses étudiants au développement de détecteurs de radiations utilisés en médecine pour mesurer la quantité totale de radiation délivrée au corps humain lors de traitements par irradiations.

En 1983, Reines reçoit la National Medal of Science. En 1995, il reçoit conjointement avec Martin Lewis Perl le prix Nobel de physique « pour des contributions expérimentales pionnières en physique des leptons[2] », Reines recevant la moitié du prix « pour la détection du neutrino[1] ». Il est aussi membre de la National Academy of Sciences.

Il s'éteint de mort naturelle en 1998 à l'âge de 80 ans.

Notes et références

  1. a et b (en) « for the detection of the neutrino » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1995 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 juin 2010
  2. a et b (en) « for pioneering experimental contributions to lepton physics » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1995 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 juin 2010
  3. a et b (en) University of California: In Memoriam, 1998. Frederick Reines, Physics; Radiological Sciences: Irvine

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frederick Reines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frederick Reines — Born March 16, 1 …   Wikipedia

  • Frederick Reines — (* 16. März 1918 in Paterson, New Jersey; † 26. August 1998 in Orange, Kalifornien) war ein amerikanischer Physiker. Für den experimentellen Nachweis des Neutrinos erhielt er zusammen mit …   Deutsch Wikipedia

  • Frederick Reines — (16 de marzo, 1918 – 26 de agosto, 1998) fue un físico estadounidense, coganador en 1995 del Premio Nobel de Física por la codetección del antineutrino con Clyde Cowan en el experimento del neutrino. Es considera …   Wikipedia Español

  • Physiknobelpreis 1995: Martin Lewis Perl — Frederick Reines —   Die Amerikaner wurden für »ihre experimentellen Pionierbeiträge auf dem Gebiet der Leptonphysik« ausgezeichnet.    Biografien   Martin Lewis Perl, * New York 24. 6. 1927; 1948 Abschluss des Chemiestudiums in New York, danach Physikstudium und… …   Universal-Lexikon

  • Frederick (Vorname) — Frederick ist ein männlicher Vorname. Er ist das englische Pendant zu Friedrich oder Friederich, wird in dieser oder sprachlich leicht angepasster Form aber auch in nicht englischsprachigen Gebieten verwendet. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und… …   Deutsch Wikipedia

  • Reines — ist der Familienname folgender Personen: Frederick Reines (1918–1998), US amerikanischer Physiker Jizchak Jakob Reines (1839–1915), russischer Rabbiner, Talmudgelehrter und Mitgründer der Mizrachi Bewegung Moses Reines (1870 1891), Historiker,… …   Deutsch Wikipedia

  • REINES, FREDERICK — (1918–1998), physicist and Nobel Prize winner. Reines obtained his M.E. and M.S. degrees from Stevens Institute of Technology in Hoboken, New Jersey, and his Ph.D. from New York University in 1944. He was a member and then group leader of the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Reines —   [reɪnz], Frederick, amerikanischer Physiker, * Paterson (N. J.) 16. 3. 1918, ✝ Orange (Calif.) 26. 8. 1998; arbeitete 1944 59 in den Los Alamos Scientific Laboratories, 1959 66 Professor am Case Western Institute of Technology, danach Professor …   Universal-Lexikon

  • Frederick Seitz — (* 4. Juli 1911 in San Francisco; † 2. März 2008 in New York City) war ein US amerikanischer Physiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen 3 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Reines — Frederick …   Scientists


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.