Fred Edson Lafortune


Fred Edson Lafortune

Fred Edson Lafortune est un poète haïtien. Il est né à Anse-à-Veau en Haïti le 31 juillet 1982. Une grande partie de son enfance se passe à Astruc (Lasile), une petite campagne située sur les hauteurs, où il apprend très jeune le maniement des pioches et de la houe, à monter à cheval, à cultiver la terre, à chanter les vieilles chansons traditionnelles haïtiennes dans les coumbites, à fréquenter les veillées funéraires, à faire paître le bétail de son grand-père...

Sommaire

Parcours

Comme il l'a dit lui-même dans un article publié dans le magazine de la Ral, m (Ralm, Mag), il écrit pour guetter cette puissance que garde le verbe sur les choses, scruter ces constantes surprises que lui réservent les mots. Il écrit pour être en harmonie avec lui-même. S’approprier le côté thérapeutique de l’Écrit. Une recherche incessante, née de ce fou et profond désir à trouver ses ailleurs, ses dehors, ses doubles, comprendre qui il est réellement, même au-delà de notre espace-temps.

Jamais, il n’a conçu autrement la poésie, car à son avis, dans tout connu, il y a toujours et sûrement un inconnu. Toujours quelque chose plutôt que rien. Ce qui constitue sa véritable identité. C'est-à-dire, ce sans quoi il n'est pas.

Sa poésie est née d’une profonde blessure. D’une violence extrême. Celle de voir aimer encore son pays qui l'insulte, le gifle et le blesse, où l’on devient homme en jouant à la marelle de la mort. Sa rencontre avec la poésie est brutale. Ses premiers poèmes, écrits quelques années après l’incendie de la maison de son père en 1991, sous prétexte qu’il était partisan du président Aristide, ce qui d’ailleurs, car sa mère ce jour-là se déguisait en homme pour échapper à la violence et à la furie de ces gens assoiffés de sang, a marqué toute son enfance, traduisaient déjà l’angoisse et la révolte. C’est à Astruc, là où il s'est réfugié chez ses grands-parents, une petite campagne située à quelques kilomètres de l’Asile, dans l’actuel département de Nippes, qu'il a découvert pour la première fois le plaisir et la puissance imaginaire des mots. Quelques années plus tard, la rencontre à Port au prince de quelques poètes de sa génération tels Duckens Charitable, Coutechève Lavoie Aupont, Juste Jonel, Jacquet Emmanuel, Mlikadols…, a définitivement réveillé ce poète qui sommeillait en lui. Il a finalement compris qu’il y a urgence d’écrire. Écrire pour se réinventer. Écrire pour dire non à l’héritage littéraire, car selon lui, la poésie n’est pas la masturbation et l’autopréservation d’un petit groupe social. Écrire pour dire ce pays où les enfants, pour paraphraser René Philoctète, mangent la terre parce que la terre refuse de les nourrir, et, parce qu’ils ont faim tout simplement.

Sa poésie, comme on peut le remarquer dans la seconde partie de son recueil de poésie titré "En nulle autre", dit la honte et la misère, l’insalubrité et la révolte. Sa poésie est née aussi de ses expériences ainsi que ses vécus en tant que vodouisant. C'est cela peut-être qui constitue le point culminant de son livre intitulé "En nulle autre". Selon lui, les débats soulevés par les occidentaux sur le vodou et, plus précisément, sur le vodou haïtien, ont mis en évidence une espèce de société déchirée par la sorcellerie, l’envoûtement, et même le cannibalisme. Le vodou haïtien, à son avis, est toute une philosophie, une identité collective, une conception du monde, une façon autre de voir la vie. C’est ainsi que, par la parole poétique, il cherche au-delà des apparences mécanistes de la science, quelque chose d’autre, presque métaphysique, étrange et infiniment mystérieux.

Conférences sélectionnées

Poetry in Haitian Vodou Music: Lecture-presentation by Fred Edson Lafortune, Lehman College (Art Gallery) New York. 28 octobre 2009

Haïti et Littérature: Présentée au Lycée Des Métiers, de l'Hôtellerie et du Tourisme. Saint Quentin en Yvelines, France

Un amour à fendre le solstice: Présentation de son recueil à la SPF à Paris le 24 novembre 2007

La poésie : Héritage à travers les âges, présentée au collège Notre Dame des Petits avec Duckens Charitable et Pierre Moïse Célestin, 11 mars 2007

Le rôle de la poésie, présentée au club littéraire « Ajad », juillet 2005

Présentation du recueil pwenvigil, présentée à l’Atelier Création Marcel Gilbert de la Bibliothèque Justin Lhérisson, mai 2005

Qu’est ce que c’est qu’une poésie, présentée au club littéraire « Les amis de la culture », juillet 2004

L’image poétique, présentée au club littéraire « Clac », juillet 2004

Œuvres Principales

  • Œuvre collective :

Cahier Haïti, anthologie de 592 pages coordonnée par lui-même avec James Noël, préfacée par Jean METELLUS, publiée chez le chasseur abstrait éditeur, France, mars 2009, (ISBN 978-2355540417)

Les voix du Soleil, Anthologie des écrivains haïtiens publiés dans la revue Tanbou (ISBN 978-0-9745821-6-0) / Trilingual Press, printemps 2009; 404 pages, USA

  • Œuvre personnelle en français:

En nulle autre, publié en France chez le chasseur abstrait éditeur (collection: Lettres/Terres), (ISBN 978-2-35554-063-9)

  • Œuvre personnelle en créole:

Pwenvigil, recueil de poésie créole, inédite

Filmographies

  • Entretien avec Guillaume Truilhé sur CT2E, la Chaine de Télévision Toulousaine et Européenne
  • Lekti, Lekti, Lekti: Film documentaire de court métrage sur l'incitation à la lecture en Haïti, réalisé par la Mission des Nations Unis Pour la Satabilisation et la Paix en Haïti (MINUSTAH)

Créations théâtrales

En terre d’exile : Jouée à la bibliothèque Justin Lhérisson, mise en scène de Jude Richard

Muse lyrique : Jouée à la bibliothèque Justin Lhérisson, mise en scène de Techelet Nicolas

Soleil noir de la patience : Jouée à la bibliothèque Justin Lhérisson, mise en scène de Jude Richard

Face à face/Fasafas : Jouée pendant deux fois (2004-2005) au cimetière de Carrefour, mise en scène de Techelet Nicolas

Maux-mots : Jouée à la Télémax et à la bibliothèque Etoile Filante, mise en scène de Edouard Baptiste (youyou)

Bayawonn ak bayawonn : Jouée à l’hôtel Villa privé, mise en scène de Jude Richard

Raab : Jouée à la bibliothèque Etoile Filante, mise en scène de Jude Richard

Ogou Badagri : Jouée à l’École Normale Supérieure, mise en scène collective (Fred Edson et Jude Richard) P

Poésies et Chansons : jouée à la bibliothèque Justin Lhérisson le samedi 26 novembre 2005, mise en scène par Adler Jean Pierre et Techelet Nicolas Voix contemporaine : jouée à la bibliothèque Etoile Filante, mise en scène de Adler Jean Pierre et Techelet Nicolas

Le temps de l’amour : Jouée à Jacmel au restaurant Le Rendez-vous, mise en scène collective

Peyi a pa vanse : (Extrait du recueil inédit du poète Edgar Gousse titré du même nom), jouée dans les rues de Jacmel, mise en scène de Fred Edson Lafortune

Mann mannan: (Adaptation du recueil inédit pwenvigil de Fred Edson Lafortune), jouée au collège Cœurs-Unis avec les élèves du même collège, mise en scène de Fred Edson

Sans titre : Jouée au collège Cœurs-Unis avec les élèves du même collège, mise en scène de Fred Edson

Oye ! Oye ! Rèv nou : Jouée pendant deux fois, au Champ de Mars (Port au prince) et à Mara Villa avec les comédiens de l’Atelier Le vide, mise en scène de Techelet Nicolas

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fred Edson Lafortune de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • List of mayors in Canada — This is a list of mayors of Canadian municipalities. Mayors in this case includes reeves (marked with a single asterisk) and wardens (marked with double asterisks). One mayor, that of Niagara on the Lake, is a Lord Mayor. First Nations… …   Wikipedia