François d'Orléans (1961-)

François d'Orléans (1961-)

François d'Orléans (1961)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François d'Orléans.
François d'Orléans
« comte de Clermont »
Defaut.svg
Portrait du prétendant au trône
Dynastie Maison d'Orléans
Naissance 17 février 1961
Flag of France.svg Boulogne-Billancourt (France)
Titres comte de Clermont
Père Henri d'Orléans, comte de Paris, duc de France
Mère Marie-Thérèse de Wurtemberg

Armoiries


François Henri Louis Marie d'Orléans, « dauphin de France » et « comte de Clermont », né à Boulogne-Billancourt le 7 février 1961 est un prince français, membre de la maison d'Orléans. Après son père, aîné des descendants du roi des Français Louis-Philippe Ier, et considéré par ses partisans comme « chef de la maison royale de France », il est en droit le futur chef de la maison d'Orléans.

Sommaire

Famille

François d’Orléans est le fils aîné d'Henri d’Orléans (1933), « comte de Paris », « duc de France » et prétendant orléaniste au trône de France sous le nom d'« Henri VII », et de sa première épouse, la princesse allemande Marie-Thérèse de Wurtemberg (1934), « duchesse de Montpensier ».

François est donc le petit-fils de deux prétendants : Henri d’Orléans (1908-1999), « comte de Paris » et prétendant orléaniste au trône de France (« Henri VI »), et Philippe de Wurtemberg (1893-1975), « duc de Wurtemberg » et prétendant au trône de Wurtemberg (« Philippe II »).

Par ailleurs, par sa grand-mère maternelle, la princesse Rose de Habsbourg-Toscane (1906-1983), François d'Orléans descend du roi Charles X et de son fils le duc de Berry.

Le prénom du prince lui vient de son oncle paternel, François d'Orléans (1935-1960), « duc d'Orléans » à titre posthume, mort pour la France en Algérie un an avant la naissance de son neveu.

Biographie

Atteint de toxoplasmose pendant la grossesse de sa mère, François d'Orléans est, comme sa sœur cadette Blanche (1962) gravement handicapé mentalement. C’est la raison pour laquelle son grand-père, alors aîné des Orléans, décide, en 1984, de l'écarter de la « succession au trône » au profit de son frère cadet, Jean (1965), « duc de Vendôme ».

En 1999, Henri d'Orléans devient à son tour l'aîné des Orléans et décide de revenir sur les actes de son père. Il rend alors à son fils François ses « droits dynastiques » et fait de Jean une sorte de futur « régent » pour son frère.

Le 6 mars 2003, il publie le nouvel ordre de succession dans la famille royale, et précise : « Le fait que mon fils aîné, le dauphin François, soit handicapé n'est pas une raison suffisante pour l'écarter de ses droits. Un tel acte arbitraire ouvrirait la porte à toute sorte d'abus ultérieurs. C'est pourquoi mon fils Jean, duc de Vendôme, assume la charge de son frère aîné en tant que Régent du Dauphin. »[1].

Cependant, malgré le « droit d’aînesse » de François, beaucoup d'orléanistes refusent d'accepter cet état de fait et continuent à reconnaître le « duc de Vendôme » comme leur véritable « dauphin ».

Ordre de succession au trône de France

Ordre orléaniste de succession au trône de France

 v ·  · m 

Monseigneur Henri d'Orléans (1933), comte de Paris, duc de France, chef de la maison de France (1999)
  • 1. S.A.R. le prince François d'Orléans (1961), dauphin de France, comte de Clermont, son fils aîné (handicapé)
  • 2. S.A.R. le prince Jean d'Orléans (1965), fils de France, duc de Vendôme, régent du dauphin, dauphin de Viennois, son deuxième fils
  • 3. S.A.R. le prince Eudes d'Orléans (1968), fils de France, duc d'Angoulême, son troisième fils :
    • 4. S.A.R. le prince Pierre d'Orléans (2003), petit-fils de France, fils du précédent
5. S.A.R. le prince Jacques d'Orléans (1941), fils de France, duc d'orléans, frère du chef de famille et jumeau de Michel :
  • 6. S.A.R. le prince Charles-Louis d'Orléans (1972), petit-fils de France, duc de Chartres, son fils aîné :
    • 7. S.A.R. le prince Philippe d'Orléans (1998), premier prince du sang de France, (possible) futur duc de Valois, fils aîné du précédent
    • 8. S.A.R. le prince Constantin d'Orléans (2003), prince du sang de France, frère puîné du précédent
  • 9. S.A.R. le prince Foulques d'Orléans (1974), petit-fils de France, duc d'Aumale, comte d'Eu, son second fils
10. S.A.R. le prince Michel d'Orléans (1941), fils de France, comte d'Évreux, frère du chef de famille et jumeau de Jacques :
  • 11. S.A.R. le prince Charles-Philippe d'Orléans (1973), petit-fils de France, duc d'Anjou, son fils aîné
  • 12. S.A.R. le prince François d'Orléans (1982), petit-fils de France, son second fils
Issu de S.A.R. le prince Thibaut d'Orléans (1948-1983), fils de France, comte de la Marche, dernier frère du chef de famille :
  • 13. S.A.R. le prince Robert d'Orléans (1976), petit-fils de France, comte de la Marche, son seul fils survivant

Bibliographie

  • Philippe de Montjouvent, Le comte de Paris et sa descendance, Paris, éditions Du Chaney, 1998, (ISBN 2913211003).
  • Georges Poisson, Les Orléans, une famille en quête d'un trône, Paris, Perrin, 1999, 406 p., (ISBN 226201583X).
  • Henri d'Orléans, Ma Vie, Tallandier, Paris, 2003.
  • Henri d'Orléans, À mes fils, Albin Michel, Paris, 1990.

Notes et références

  1. « Succession dynastique dans la Famille royale de France » par Henri d'Orléans, « comte de Paris » et « duc de France », le 6 mars 2003.
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Fran%C3%A7ois d%27Orl%C3%A9ans (1961) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François d'Orléans (1961-) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Francois d'Orleans (1961) — François d Orléans (1961) Pour les articles homonymes, voir François d Orléans. François d Orléans « comte de Clermont » Portrait du prétendant au trône Dynastie …   Wikipédia en Français

  • François D'Orléans (1961) — Pour les articles homonymes, voir François d Orléans. François d Orléans « comte de Clermont » Portrait du prétendant au trône Dynastie …   Wikipédia en Français

  • François d'orléans (1961) — Pour les articles homonymes, voir François d Orléans. François d Orléans « comte de Clermont » Portrait du prétendant au trône Dynastie …   Wikipédia en Français

  • François d'Orléans (1961) — Pour les articles homonymes, voir François d Orléans. François d Orléans « comte de Clermont » …   Wikipédia en Français

  • Francois d'Orleans — François d Orléans Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François d Orléans ou François Ier d Orléans ou François Ier de Valois Orléans ou François d Orléans Longueville, (1447 1491), comte de …   Wikipédia en Français

  • François d’Orléans — François d Orléans Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François d Orléans ou François Ier d Orléans ou François Ier de Valois Orléans ou François d Orléans Longueville, (1447 1491), comte de …   Wikipédia en Français

  • François d'Orléans — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François d Orléans ou François Ier d Orléans ou François d Orléans Longueville, (1447 1491), comte de Dunois, de Longueville, comte de Tancarville et… …   Wikipédia en Français

  • François d'Orléans (1935-1960) — François Gaston Michel Marie d Orléans, « Fils de France » et « duc d Orléans » à titre posthume, est né le 15 août 1935 au Manoir d’Anjou, à Woluwé Saint Pierre, en Belgique, et est mort pour la France le… …   Wikipédia en Français

  • François Gaston Michel Marie d’Orléans — (* 15. August 1935 in Woluwe Saint Pierre, † 11. Oktober 1960 bei Taourirt Ali Ou Naceur) war ein französischer Aristokrat aus dem Haus Orléans und Offizier der französischen Armee. Er war ein jüngerer Sohn des Thronprätendenten Henri Robert… …   Deutsch Wikipedia

  • Francois Mitterand — François Mitterrand Pour les articles homonymes, voir Mitterrand (homonymie). François Mitterrand …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»